Festival international de jazz de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival international
de jazz de Montréal
Image illustrative de l'article Festival international de jazz de Montréal
Logo du Festival de jazz

Genre Festival de musique
Lieu Montréal
Période 27 juin au 6 juillet 2014
Date de création 1980
Fondateurs Alain Simard, André Ménard et Denyse McCann
Site web www.montrealjazzfest.com

Le Festival international de jazz de Montréal (abrégé en FIJM) est un festival de jazz qui se déroule annuellement au mois de juillet à Montréal depuis 1980. Selon l'édition 2004 du Guide des records, il est le plus important festival de jazz du monde[1]. Chaque année, le Festival présente quelque 3 000 artistes venant de plus de 30 pays différents, organise environ 650 concerts (dont 450 se déroulent à ciel ouvert) et attire plus de 2,5 millions de spectateurs.

Description[modifier | modifier le code]

Festival international de jazz de Montréal
Festival international de jazz de Montréal
Festival international de jazz de Montréal, à la Place des Arts.

La formule du festival est centrée sur deux types de concert : gratuit (à ciel ouvert) et payant (en salle). Le premier type permet à différents artistes de se faire connaître, tout comme au public d'apprivoiser ceux-ci. Le deuxième type est souvent offert aux artistes les plus réputés ou les plus prometteurs. De grands musiciens préfèrent parfois se produire à l'extérieur pour le plaisir de jouer devant de grandes foules.

Au fil des années, le festival a ajouté des activités périphériques pour attirer de plus en plus de spectateurs : le Grand évènement (sorte de grand-messe musicale), Parc musical pour enfants, Petite école du jazz (école d'initiation au jazz pour enfants), une galerie d'art (exposant les œuvres visuelles d'artistes de jazz), Radio-Jazz (une éphémère station de radio) et Jazz à l'année (série de concerts de jazz donné en dehors de l'horaire du festival).

En 2004, le festival se targue d'offrir 500 concerts, d'accueillir plus de 2 000 musiciens et d'accueillir près de 2 millions de spectateurs. Les spectacles sont résumés dans un catalogue gratuitement distribué par le festival, lesquels sont enregistrés et disponibles sur CD et DVD.

Ce festival a, entre autres, accueilli Paul Bley, Dave Brubeck, Dee Dee Bridgewater, Alain Caron, Chick Corea, Jamie Cullum, Miles Davis, Ella Fitzgerald, Keith Jarrett, Dizzy Gillespie, Stéphane Grappelli, Antônio Carlos Jobim, Oliver Jones, Diana Krall, Oscar Peterson, Wynton Marsalis, Pat Metheny, Youssou N'Dour, João Gilberto, Sonny Rollins, Paul Simon, Wayne Shorter, UZEB, The Bad Plus, Susie Arioli, Esbjorn Svensson, Bob Dylan, Stevie Wonder et Prince.

Historique[modifier | modifier le code]

Alain Simard, André Ménard et Denyse McCann ont créé ce festival dans le but d'attirer les touristes venant des États-Unis à Montréal. Au départ, leur projet est vu comme celui d'utopistes, car il ferait compétition à différents festivals déjà courus et bien établis : le Festival de Jazz de Montreux et le Newport Jazz Festival, entre autres.

La première édition de 1979 avorte, faute de fonds. Simard parvient pourtant à présenter quelques spectacles, dont ceux de Keith Jarrett et de Pat Metheny. L'année d'après, grâce au concours d'un animateur de la radio de CBC, Alain De Grosbois, et à la vente d'enregistrements télé à Télé-Québec, le festival voit vraiment le jour.

À sa troisième édition, il est perçu comme un évènement culturellement important et obtient des commandites pour la première fois. À sa cinquième édition, il est, semble-t-il, déjà vu comme un des meilleurs festivals de jazz du monde par plusieurs critiques et journalistes.

En 1987, il survit à une crise financière en obtenant l'appui d'importants partenaires : Alcan et la ville de Montréal. En 1989, il s'établit définitivement autour de la Place des Arts et du Complexe Desjardins. La sollicitation commerciale (par exemple, kiosques de souvenirs) est interdite dans le périmètre réservé.

En 2009,à l'occasion du 30e édition du Festival, l'événement se déploie sur la nouvelle Place des festivals, située à l'ouest de la Place des Arts. Le premier concert qui y est organisé est celui de Stevie Wonder qui rencontra un vif succès. La même année est inaugurée la toute nouvelle Maison du Festival de Jazz avec un concert d'Oliver Jones.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]