Playing for Change

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Playing for Change est un projet musical multimedia qui met en scène des musiciens des quatre coins du monde pour diffuser un message de paix.

Playing For Change logo.svg

En mars 2005, Mark Johnson, ingénieur du son et réalisateur, filme le guitariste et chanteur Roger Ridley dans les rues de Los Angeles, interprétant Stand by me. Il décide alors d'ajouter d'autres musiciens à cette même chanson, en superposant leur interprétation à celle de Roger Ridley. Il part alors avec son équipe à Barcelone, où il enregistre notamment Clarence Bekker (en) sur Stand by me avant de partir pour l'Afrique du Sud, l'Inde, le Népal, le Proche Orient afin d'enrichir Stand by me et d'autres chansons créées sur ce même concept. La vidéo officielle de Stand By Me[1] compte aujourd'hui plus de 50 millions de visites sur Youtube.

Les chansons autour du monde[modifier | modifier le code]

Ces chansons sont rassemblées dans un cd/dvd produit en collaboration avec Concord Records, sorti en avril 2009 aux États-Unis.
En 2010, un deuxième album sort, Playing for Change Live, qui réunit des artistes du monde entier sur scène. En 2011, un troisième album sort, "PFC 2: Songs Around The World".

La Fondation Playing for Change[modifier | modifier le code]

La Fondation Playing for Change est une organisation à but non lucratif destinée au développement d'écoles de musiques à travers le monde. En 2008, une première école de musique est créée par la Fondation à Gugulethu (en), (Ntonga Music School), dans la banlieue de Cape Town, en Afrique du Sud. En 2010 deux écoles de musiques construites et ouvertes: L'École de Musique et de Dance Bizung, à Tamalé, au Ghana, L'École de Musique de Kirina, à Kirina, Mali. La Fondation Playing for Change développe des programmes éducatifs au Népal (Tintale, Katmandu) et au Rwanda (Intore Cultural Center) en collaboration avec d'autres organisations.


Le Film documentaire[modifier | modifier le code]

Le documentaire Playing for change: Peace trough music, (83 min) réalisé par Mark Johnson et Jonathan Walls est un voyage musical sur quatre continents qui relate la réalisation de ces chansons autour du monde, nous mène à la rencontre de musiciens de divers horizons, évoquant la réalité dans laquelle ils vivent et contemplant le pouvoir de la musique en tant que vecteur universel de paix. Le film est d'abord présenté en 2008 dans une version inachevée au Festival du film de TriBeCa, à New York, avant d'être diffusé en été 2009 sur la chaine PBS dans une version courte (57min). La version finale (83 min) est sortie aux États-Unis en octobre 2009.

Participations aux différents clips[modifier | modifier le code]

Parmi la quasi-centaine de musiciens qui ont participé au projet:

Musiciens[modifier | modifier le code]

"Stand by Me"
(Jerry Leiber / Mike Stoller / Ben E. King)
Drapeau des États-Unis Roger Ridley: vocals, acoustic guitar
Drapeau des Pays-Bas Clarence Bekker: vocals
Drapeau des États-Unis Grandpa Elliott: vocals, harmonica
Drapeau de l'Afrique du Sud Vusi Mahlasela: vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Sinamuva: choir vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Bhekani Memela: choir arrangement
Drapeau des États-Unis Washboard Chas: washboard
Drapeau des États-Unis Twin Eagle Drum Group: drum
Drapeau de la République démocratique du Congo Junior Kissangwa Mbouta: drums
Drapeau de la France Django "Bambolino" Degen: congas
Drapeau de la France François Viguié: pandeiro
Drapeau du Brésil Cesar Pope: cavaquinho
Drapeau de la Russie Dimitri Dolgonov: cello
Drapeau de l'Italie Roberto Luti: National guitar
Drapeau : Venezuela Geraldo Osal "el Poeta": tres
Drapeau : Venezuela Dionisio Lopez: electric bass
Drapeau de l'Afrique du Sud Pokei Klaas: upright bass
Drapeau des États-Unis Reggie McBride: upright bass
Drapeau de l'Italie Stefano Tomaselli: alto sax
"One Love"
(Bob Marley)
Drapeau des États-Unis Keb' Mo': vocals
Drapeau de la République démocratique du Congo Mermens Kenkosenki: vocals
Drapeau de la France Manu Chao: Guitar and Vocals
Drapeau d’Israël Tal Ben Ari "Tula": vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Vusi Mahlasela: vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Sinamuva: choir vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Bhekani Memela: choir arrangement
Drapeau de l'Afrique du Sud Martin Machapa: vocals, choir arrangement
Drapeau de l'Inde Tenzin Jamyang: vocals
Drapeau de l'Inde Tenzin Jigme: vocals
Drapeau de l'Inde Tenzin Ingsel: vocals
Drapeau de l'Inde Vinaya, Saindhavi and Shruti: vocals
Drapeau de l'Italie Roberto Luti: National guitar
Drapeau de l'Afrique du Sud Menyatso Nathole: electric guitar
Drapeau de l'Afrique du Sud Gabriel Thobeiane: congas
Drapeau des États-Unis Clayton Gibb: banjo
Drapeau : Népal Surendra Shrestha: tablas
Drapeau de la République démocratique du Congo Junior Kissangwa Mbouta: drums
Drapeau : Népal William Aura: electric bass
Drapeau : Zimbabwe Louis Mhlanga: guitar
Drapeau : Népal Tara Bir Tuladhar: sitar
Drapeau de l'Inde Venkat: shaker
Drapeau de l'Inde Rajhesh Vaidhya: veena
"War" / "No More Trouble"
(Carlton Barrett / Allen Cole / Bob Marley)
Drapeau du Ghana Rocky Dawuni: vocals
Drapeau de l’Irlande Bono: vocals
Drapeau de la République démocratique du Congo Mermens Kenkosenki: vocals
Drapeau de la République démocratique du Congo Jason Tamba: vocals, guitar
Drapeau de l'Inde Vinaya, Saindhavi and Shruti: vocals
Drapeau : Jamaïque Bob Marley: vocals
Drapeau du Royaume-Uni The Omagh Community Youth Choir: vocals
Drapeau du Royaume-Uni Daryl J. Simpson: choir director
Drapeau des États-Unis Kevin Moor II: drums
Drapeau de la République démocratique du Congo Tshotsho Fikisi: congas
Drapeau de la République démocratique du Congo Biziko: djembe
Drapeau de l’Irlande Cathy Jordan: bodhran
Drapeau d’Israël David Broza: guitar
Drapeau : Zimbabwe Louis Mhlanga: guitar
Drapeau de l'Afrique du Sud Jimi Indi Phiri: electric bass
Drapeau d’Israël Radwin Nazar: violin
Drapeau d’Israël Ramzi Bishara: darbuka
Drapeau de l'Inde Punya Srinivas: veena
Drapeau de l'Inde Saroja: dilruba
Drapeau de l'Inde Venkat: tablas and shaker
"Biko"
(Peter Gabriel)
Drapeau du Ghana Rocky Dawuni: vocals
Drapeau des États-Unis Keb' Mo': vocals, electric/acoustic guitar
Drapeau de l’Irlande Cathy Jordan: vocals, bodhran
Drapeau du Royaume-Uni The Omagh Community Youth Choir: vocals
Drapeau du Royaume-Uni Daryl J. Simpson: choir director
Drapeau du Ghana Nana Ama: vocals
Drapeau du Ghana Margaret Gbindey: vocals
Drapeau du Ghana Belinda Darko: vocals
Drapeau de l'Inde Vinaya, Saindhavi and Krithikaa: vocals
Drapeau de l'Italie Roberto Luti: National guitar
Drapeau de l’Irlande Liam Ô Maontai: vocals, didgeridoo
Drapeau de l'Inde Kamalakar: flute
Drapeau de l'Inde Venkat: tablas
Drapeau de l’Irlande Michael Holmes: bouzouki
Drapeau de l’Irlande Shane Mitchell: accordion
Drapeau de l’Irlande Brian McDonagh: mandola
"Don't Worry"
(Pierre Minetti)
Drapeau de la France Pierre Minetti: vocals, guitar
Drapeau des Pays-Bas Clarence Bekker: vocals
Drapeau d’Israël Tal Ben Ari "Tula": vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Sinamuva: choir vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Bhekani Memela: choir arrangement
Drapeau de la République démocratique du Congo Junior Kissangwa Mbouta: drums
Drapeau : Népal Dinesh Sunam: vocals
Drapeau de l'Inde Venkat: tavil drums
Drapeau des États-Unis Washboard Chaz: washboard
Drapeau de la France Django "Bambolino" Degen: triangle
Drapeau des États-Unis Grandpa Elliott: harmonica
Drapeau de l'Inde Rajhesh Vaidhya: veena
Drapeau de l'Inde Tenzin Jigme: electric guitar
"Talkin' Bout A Revolution"
(Tracy Chapman)
Drapeau de la République démocratique du Congo Mermens Kenkosenki: vocals
Drapeau de la République démocratique du Congo Jason Tamba: vocals, guitar
Drapeau de la République démocratique du Congo Tshotsho Fikisi: congas
"Better Man"
(Kevin Moore / Anders Osborne)
Drapeau des États-Unis Keb' Mo': vocals, dobro
Drapeau des États-Unis Valeria Pinkston: backup vocals
Drapeau des États-Unis Kristle Murden: backup vocals
Drapeau des États-Unis Alexandra Brown: backup vocals
Drapeau des États-Unis Reggie McBride: backup vocals, electric bass
Drapeau des États-Unis Jeff Paris: backup vocals, guitar
Drapeau des États-Unis Les Faulkner: backup vocals, drums
Drapeau des États-Unis Clayton Gibb: banjo
Drapeau des États-Unis Poncho Sanchez: congas
"Chanda Mama"
(Ananda Giri / Enzo Buono)
Drapeau d’Israël Tal Ben Ari "Tula": vocals
Drapeau de l’Argentine Nahuel Schajris: vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Sinamuva: choir vocals
Drapeau de l'Afrique du Sud Bhekani Memela: choir arrangement
Drapeau de l'Inde Vinaya, Saindhavi and Shruti: vocals
Drapeau de l’Argentine Enzo Buono: guitar
Drapeau de l’Argentine Marcello "Gaucho": charango
Drapeau de l’Argentine Santiago Maggi: upright bass
Drapeau de la France Damien Assertes: accordion
Drapeau de l'Afrique du Sud Sibongiseni Mbanjwa: violin
Drapeau du Portugal Paulo Morais: pandeiro
Drapeau de l'Italie Roberto Luti: National guitar
Drapeau : Zimbabwe Louis Mhlanga: guitar
Drapeau de l'Italie Stefano Tomaselli: alto sax
Drapeau de la République démocratique du Congo Junior Kissangwa Mbouta: drums
Drapeau de Cuba Reinaldo Elosegui: güiro
"Love Rescue Me"
(U2 / Bob Dylan)
Drapeau du Royaume-Uni Daryl J. Simpson: choir director, piano
Drapeau du Royaume-Uni Brian McNamee: guitar
Drapeau du Royaume-Uni The Omagh Community Youth Choir:

Modèle:Columns

"A Change Is Gonna Come"
(Sam Cooke)
Drapeau des Pays-Bas Clarence Bekker: vocals
Drapeau des États-Unis Grandpa Elliott: vocals, harmonica
Drapeau : Zimbabwe Louis Mhlanga: electric guitar
Drapeau des États-Unis Peter Bunetta: drums
Drapeau des États-Unis Reggie McBride: electric bass
Drapeau du Ghana Mohammed Alidu: djembe

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Stand By Me
  2. One Love
  3. War/ No More Trouble
  4. Don't Worry
  5. Chanda Mama