Anne Sofie von Otter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne Sofie von Otter

alt=Description de l'image Anne Sofie von Otter.jpg.
Naissance 9 mai 1955 (59 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Artiste lyrique
mezzo-soprano
Style Opéra, lied, mélodie

Anne Sofie von Otter est une mezzo-soprano suédoise née le 9 mai 1955 à Stockholm. Elle enregistre depuis 2010 pour le label indépendant Naïve.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Göran von Otter, était diplomate et elle grandit à Bonn, Londres et Stockholm.

Elle commence ses études à Stockholm, poursuit sa formation auprès de Vera Rozsa à la Guildhall de Londres et débute en 1982 au sein de la troupe de l'opéra de Bâle.

Sa voix la porte naturellement à endosser des rôles de travestis, de jeunes hommes.

Elle entame ensuite une grande carrière internationale où les opéras de Mozart et Strauss sont prédominants dans son répertoire. Elle donne également des récitals de mélodies dans le monde entier.

En 2001, elle collabore de manière inattendue avec l'auteur-compositeur Elvis Costello sur l'album For the Stars.

En 2006, elle sort l'album I let the Music Speak, qui reprend des compositions de Benny Andersson du groupe Abba.

En 2010, elle sort l'album Love Songs avec le pianiste américain Brad Mehldau chez Naïve et rejoint ainsi le label indépendant.

En 2011, paraît son disque consacré à Berlioz Les Nuits d'été / Harold en Italie avec Les musiciens du Louvre-Grenoble dirigé par Marc Minkowski et Antoine Tamestit.

En 2012 paraît son disque Sogno Barocco enregistré avec Sandrine Piau et l'ensemble Cappella Mediterranea dirigé par Leonardo García Alarcón.

Le 21 octobre 2013 paraît son album Douce France dédié à la mélodie et à la chanson française, de Debussy à Moustaki.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

  • Bartok, Le Château de Barbe-Bleue, dir. Bernard Haitink
  • Gluck, Orphée et Eurydice (version Berlioz), dir. John Eliot Gardiner
  • Gluck, Alceste, dir. John Eliot Gardiner
  • Gluck, Iphigénie en Aulide, dir. John Eliot Gardiner
  • Haendel, Agrippina, dir. John Eliot Gardiner
  • Haendel, Ariodante, dir. Marc Minkowski
  • Haendel, Hercule, dir. Marc Minkowski
  • Haendel, Jules César, dir. Marc Minkowski
  • Haendel, Serse, dir. William Christie
  • Massenet, Werther, dir. Kent Nagano
  • Monteverdi, L'Orfeo, dir. John Eliot Gardiner
  • Monteverdi, Le Couronnement de Poppée, dir. John Eliot Gardiner
  • Monteverdi, Le Couronnement de Poppée, dir. Marc Minkowski, Aix-en-Provence 2000
  • Mozart, La Finta giardiniera, dir.Semyon Bychkov, Aix-en-Provence 1984
  • Mozart, Les Noces de Figaro, dir. James Levine
  • Mozart, Idomeneo, dir. John Eliot Gardiner
  • Mozart, Cosi fan tutte, dir. Georg Solti
  • Mozart, La Clemenza di Tito, dir. John Eliot Gardiner
  • Purcell, Didon et Enée, dir. Trevor Pinnock
  • Offenbach, Les Contes d'Hoffmann, dir. Jeffrey Tate
  • Offenbach, Anne Sofie von Otter chante Arias et Scenes d'Offenbach, dir. Marc Minkowski, théâtre du Châtelet décembre 2002
  • R. Strauss, Ariadne auf Naxos, dir. Giuseppe Sinopoli
  • R. Strauss, Der Rosenkavalier, dir. Bernard Haitink
  • Tchaïkovski, Eugène Onéguine, dir. James Levine
  • G. Bizet, Carmen, dir. Philippe Jordan, Festival de Glyndebourne, UK 2002

Lieder, mélodies[modifier | modifier le code]

  • Hugo ALFVÉN, 'Skogen sover', avec Bengt Forsberg (piano)
  • Berg, Sieben frühe Lieder - Der Wein, Wiener Philharmoniker, Claudio Abbado
  • Berg, Strauss, Korngold, avec Bengt Forsberg
  • Berlioz, Les Nuits d'été et autres mélodies, Berliner Philharmoniker, dir. James Levine
  • Brahms, Lieder, avec Bengt Forsberg (1991)
  • Britten
  • Canteloube, Chants d'Auvergne (avec Marc Minkowski & Verbier Festival C.O.)
  • Chaminade, Dans un rayon de crépuscule (Avec B. Forsberg)
  • Charpentier
  • Dowland
  • Dvorak
  • Fauré, La Bonne Chanson (poèmes de Paul Verlaine), avec Bengt Forsberg
  • Grieg, Haugtussa (La fille de la montagne) et autres mélodies, avec Bengt Forsberg (1993)
  • Kodaly
  • Korngold, 'Marietta's song' (extr. de 'Die tote Stadt'), avec Bengt Forsberg et un quatuor à cordes (2000)
  • Mahler, Des Knaben Wunderhorn (avec Thomas Quasthoff), dirigé par Claudio Abbado (1999)
  • Monteverdi
  • Natten
  • Purcell, O Solitude
  • Ravel, Shéhérazade, dir. Pierre Boulez
  • Respighi, 'Il Tramonto', poème lyrique sur un texte de Shelley. Avec le quatuor Brodsky(2001)
  • Schubert, Lieder avec orchestre, avec Thomas Quasthoff, dir. [Claudio Abbado]
  • Schumann, Frauenliebe und Leben, avec Bengt Forsberg (1996)
  • Sibelius, Mélodies, avec Bengt Forsberg
  • Strauss (R.)
  • Terezín/Music from Theresienstadt, avec Bengt Forsberg
  • Weber (Ilse)
  • Weill, 'Speak Low', chansons, dirigées par John Eliot Gardiner (1995)
  • Wolf, Spanisches Liederbuch (Salzbug Festspiel, 1992)

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :