Francis Alÿs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francis Alÿs, né en 1959 à Anvers, est un artiste touchant à tous les médias. Il vit et travaille à Mexico depuis 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francis Alÿs, de son vrai nom Francis De Smedt[1], naît en 1959 à Anvers et grandit dans le pajottenland[1]. De 1978 à 1983, il suit une formation d'architecte à l'Institut supérieur d'architecture Saint-Luc à Tournai, puis de 1983 à 1986 à l'IUAV, à Venise[2].

En 1987, il est ingénieur au Mexique pour participer à un projet de secours du gouvernement belge pour la capitale Mexico détruite par un tremblement de terre. Il s'y établit.

La base de ses activités trouve sa source dans ses promenades à travers la ville. Son œuvre, à la fois performances, vidéos, dessins, peintures et sculptures, se développe dans plusieurs villes, dont New York, Londres, Lima et Jérusalem.

Il décrit le contexte dans lequel il travaille en tant qu'artiste de politique, au sens grec du terme, la polis : la ville comme un lieu de sentiments et de conflits. Avec des actions simples, ironiques et significatives, il étudie l'influence de l'art sur la vie dans la ville.

Il prend part en 2008 au prestigieux concours européen The Vincent Award[3] et y remporte le prix du public.

En 2011, il est classé, par le magazine Newsweek, 7e dans leur classement des 10 artistes les plus importants au monde[4].

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Francis Alÿs à la Tate Modern », La Libre Belgique,‎ 23 juin 2010 (lire en ligne)
  2. « Alÿs Francis », Interface de la communauté française de Belgique (consulté le 2 novembre 2010)
  3. « The Vincent Award 2008 » (consulté en 16/06/2010)
  4. Blake Gopnik, « The 10 Most Important Artists of Today », sur http://www.newsweek.com,‎ 5/6/2011 (consulté en 7/06/2011)