Emmylou Harris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harris.

Emmylou Harris

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Emmylou Harris en concert en 2006 aux Pays-Bas

Informations générales
Naissance 2 avril 1947
Birmingham (Alabama)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, producteur de musique
Genre musical Folk, country rock, country, bluegrass, rock, pop, alt-country
Instruments Guitare
Années actives Depuis 1969
Labels Jubilee, Reprise, Warner Bros., Elektra, Rhino, Nonesuch
Site officiel www.emmylou.net

Emmylou Harris, née le 2 avril 1947 à Birmingham (Alabama), est une chanteuse et musicienne américaine de country et de country rock. Reconnue pour ses interprétations d'œuvres de multiples compositeurs autant que pour son travail en tant qu'auteur-compositeur-interprète, on la retrouve dans d'innombrables collaborations avec nombre d'artistes réputés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Elle finit ses études à l'université de Caroline du Nord à Greensboro. À cette époque, elle est très influencée par la musique de Bob Dylan et Joan Baez.

Elle épouse Tom Slocum en 1969 et enregistre l’album Gliding Bird l’année suivante. Elle traverse alors une période difficile avec la banqueroute de la compagnie de disque qui distribue ses œuvres et la rupture de son mariage. De ce premier mariage, elle a une fille, Hallie.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

En 1971, alors qu’elle joue en trio avec des musiciens locaux, elle est repérée par des membres du groupe The Flying Burrito Brothers, parmi eux Chris Hillman (ex Byrds) qui avait pris en charge ce groupe après le départ de Gram Parsons. Hillman pense initialement proposer à Emmylou de rejoindre les Flying Burrito Brothers, mais finalement il la recommande à Gram Parsons, en 1972, pour qu’elle participe à l’enregistrement de son premier album. Sa carrière commence vraiment.

Emmylou fait la tournée du groupe de Parsons, puis participe à l’enregistrement de son second album Grievous Angel. Le 19 septembre, 1973, Gram Parsons est trouvé mort dans sa chambre d’hôtel, son décès est dû à un excès de drogues et d’alcool.

Plus tard, elle enregistre plusieurs chansons de Gram Parsons, en particulier Luxury Liner et She sur l’album Luxury Liner.

Elle poursuit sa carrière au Canada avec son producteur et nouveau mari Brian Ahern (avec lequel elle a une autre fille, Meghann). Il produit son premier album en 1975 intitulé Pieces of the Sky. Cet album comprend des reprises de chansons des Beatles For No One et des Louvin Brothers If I Could Only Win Your Love, son premier Hit.

Elle crée « The Hot Band », avec des musiciens de studio qui avaient accompagné Elvis Presley : Glen D. Hardin et James Burton. Ils font une tournée ensemble.

Les albums suivants d’Emmylou, Elite Hotel (1976), Luxury Liner (1977), et Quarter Moon in a Ten Cent Town (1978) ont tous du succès comme albums de musique country, mais aussi auprès des amateurs de musique rock. Contrairement aux autres musiciens de country, elle n’hésite pas à mettre du rock dans son répertoire.

Elle collabore avec de nombreux artistes, dès 1979 avec Dolly Parton, Linda Ronstadt et Neil Young sur "Light of the Stable". Elle enregistre régulièrement avec ces trois artistes, mais aussi avec Bob Dylan sur son album Desire (1976) et avec The Band pour leur album et film The Last Waltz.

Elle publie Quarter Moon in a Ten Cent Town en 1978. Elle est accompagnée par « The Hot Band », les guitaristes Albert Lee et Rodney Crowell, Willie Nelson (duo sur One paper kid) et aussi par The Band sur Leaving Louisiana in the broad daylight.

En 1979, elle réalise un disque de musique country Blue Kentucky Girl, puis l’année suivante un disque de musique bluegrass Roses in the Snow pour lequel elle a eu un Grammy award.

Elle continue de toucher à des genres musicaux différents, avec en 1980 That Lovin' You Feelin' Again enregistré en compagnie de la légende du rock Roy Orbison. Son duo lui valut un nouveau Grammy award. Elle chante également en duo avec Dan Fogelberg en 1981 la chanson Only the Heart May Know, qui se retrouve sur l'album double The Innocent Age de Fogelberg.

Last date est l’enregistrement d’un de ses concerts, il comprend plusieurs de ses chansons favorites, comme Grievous angel et Long may you run.

En 1983, elle enregistre White Shoes, toujours produit par Brian Ahern, avec notamment une reprise du hit On the Radio.

Emmylou compose toutes les chansons de son album auto-biographique The Ballad of Sally Rose (1985) qui est basé sur ses relations avec Gram Parsons.

En 1987, elle enregistre Trio avec Dolly Parton et Linda Ronstadt. Cet album est nommé pour trois Grammy awards et entre dans les dix meilleures ventes dans les catégories country et rock.

En 1992, elle a un autre Grammy avec At the Ryman qu’elle a enregistré avec son nouveau groupe « The Nash Ramblers », les concerts lui permettent de restaurer son auditoire.

Ayant moins de succès avec sa musique country, Emmylou change de répertoire et enregistre en 1995 Wrecking Ball avec Daniel Lanois comme producteur. Elle est aidée par des artistes rock comme Neil Young (qui a composé Wrecking Ball) et Larry Mullen de U2. L’année suivante, elle participe à l’enregistrement de l’album Teatro de Willie Nelson, une autre production de Daniel Lanois.

En 1999, elle enregistre Red Dirt Girl, un autre album plus proche du rock alternatif que du country, avec ses propres compositions, puis un second album en trio avec Parton et Ronstadt.

Elle participe au premier album de Ryan Adams Heartbreaker (2000), et au cinquième de Tracy Chapman Telling stories puis rejoint un groupe de musiciens country, folk et blues pour la musique du film des frères Coen: O Brother, Where Art Thou?. Un documentaire a aussi été réalisé, il est intitulé Down From The Mountain. En 2002, Emmylou effectue une tournée avec ce groupe de musiciens.

Son album suivant Stumble Into Grace (2003) contient à nouveau principalement ses propres compositions.

En 2005, elle participe à l’album I'm Wide Awake It's Morning du groupe Bright Eyes, puis effectue une tournée avec Elvis Costello. Cette même année, elle participe au tournage du film-concert de Neil Young, Heart of Gold, réalisé par Jonathan Demme.

Emmylou Harris en 2006.

2006 voit la chanteuse de retour avec un album en duo avec le chanteur et guitariste Mark Knopfler, l'album est intitulé All the Roadrunning.

Emmylou Harris et Mark Knopfler en concert

Une tournée mondiale réalisée en commun avec Knopfler (14 dates européennes et 9 dates nord-américaines) a eu lieu entre fin mai et fin juin 2006.

Le DVD de cette tournée, enregistré à Los Angeles, est sorti en novembre 2006 et comporte un CD du même concert dans sa version collector.

En 2008, Emmylou Harris revient avec son premier album solo depuis 5 ans : All I intended to be. Cet album ressemble à un who's who de la country. Outre une nouvelle collaboration avec son producteur de ses débuts et ex-mari Brian Ahern, elle retrouve des musiciens de ses débuts: Glen D. Hardin, James Burton et chante avec Dolly Parton et les légendaires folkeuses canadiennes Kate & Anna McGarrigle.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Depuis 1999, Emmylou Harris organise un concert annuel « Concerts for a Landmine Free World ». Les bénéfices sont destinés à aider les victimes innocentes de conflits dans le monde et à informer les Américains sur les dangers que représentent les mines. Parmi les artistes qui l’ont aidée  : Mary Chapin Carpenter, Bruce Cockburn, Steve Earle, Joan Baez, Patty Griffin et Nanci Griffith. La société Gibson, le célèbre fabricant américain de guitares, commercialise depuis quelques années un luxueux modèle acoustique baptisé "Emmylou Harris Signature" qui a été mis au point avec l'aide de l'artiste.

Discographie[modifier | modifier le code]

La discographie d'Emmylou Harris se compose de nombreux disques solos, de disques en collaboration avec d'autres artistes et de participations à des albums d'autres artistes en tant que choriste, musicienne où chanteuse de duo. Elle a également enregistré plusieurs albums live.

Disques solos[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Albums en public[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1999 elle reçoit le prestigieux Billboard's Century Award succédant ainsi à George Harrison (1992), Buddy Guy (1993), Billy Joel (1994), Joni Mitchell (1995), Carlos Santana (1996), Chet Atkins (1997) et James Taylor (1998) [1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jim Brown, Emmylou Harris: Angel in Disguise, Fox Music Books,‎ 2004, 230 p. (ISBN 9781894997034)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Emmylou Harris 1999 recipient century award », Billboard Magazine,‎ 4 décembre 1999

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :