Turkish Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Turkish Airlines

Logo de cette compagnie

Widen Your World

AITA OACI Indicatif d'appel
TK THY TURKISH
Repères historiques
Date de création 20 mai 1933
Généralités
Basée à Aéroport Atatürk d'Istanbul
Autres bases Aéroport international Esenboğa
Aéroport international Sabiha Gökçen
Aéroport d'Antalya
Programme de fidélité Miles&Smiles
Alliance Star Alliance (2008)
Taille de la flotte 261 (9 avions-cargo inclus)
Nombre de destinations 259
Siège social Drapeau de la Turquie Istanbul
Filiales AnadoluJet,
B&H Airlines,
Cyprus Turkish Airlines,
SunExpress
Effectif 18 667 (09/2013)
Dirigeants Hamdi Topçu (Président), Temel Kotil (PDG)
Site web www.turkishairlines.com
Données financières
Chiffre d'affaires 10 milliards $(2013)
Résultat net 683 millions $(2013)

Turkish Airlines (en turc Türk Hava Yolları Anonim Ortaklığı, code AITA : TK ; code OACI : THY) est la compagnie aérienne nationale turque, ainsi que la principale dans le pays. La compagnie fait partie de Star Alliance. Elle a pour activité principale le transport de passagers, de fret ainsi que la maintenance et l'entretien des avions.

Turkish Airlines est élue meilleure compagnie aérienne européenne en 2011, 2012, 2013 et 2014, meilleure compagnie mondiale pour la restauration à bord et possède l'une des plus récentes flottes du monde avec un âge moyen des appareils de 5,3 ans[1].

Elle dessert les principaux aéroports turcs, ainsi qu'un très grand nombre de destinations étrangères. Son hub principal est situé sur l'aéroport Atatürk d'Istanbul avec lequel elle entretient de nombreux accords d'exploitation.

Histoire[modifier | modifier le code]

1933-1956 (la fondation de la compagnie)[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines voit le jour le 20 mai 1933 à Ankara sous le nom de State Airlines Administration (loi no 2186). La compagnie possède à ce moment une flotte de deux KingBird (2 x 5 sièges), deux Junkers F 13 (2 x 4 sièges) et un Tupolev ATH-9 (10 sièges)[2]. La compagnie appartient au ministère de la Défense jusqu'en 1935, date à laquelle elle passe sous le ministère des Affaires publiques. Les cinq avions réunis comptaient une capacité de 28 sièges.

En 1936, la flotte grandit et sa capacité augmente à 64 sièges.

En 1938, la compagnie adopte le nom de General Directorate of State Airlines ; à partir de cette date, elle est gérée par le ministère des Transports. En 1945, le DC-3 est introduit dans la flotte  ; c'est avec cet avion que le premier vol international Ankara-Istanbul-Athènes sera effectué en 1947.

Le 1er mai 1956, la compagnie prend officiellement le nom de Türk Hava Yolları Anonim Ortaklığı (Turkish Airlines, Inc). La Turkish Airlines avait alors un capital de 60 millions LT.


1956-1984[modifier | modifier le code]

DC-10 Turkish Airlines.

De 1956 à 1974, la flotte de la compagnie s'agrandit en voyant notamment passer le Vickers Viscount, le DC-9, le DC-10, le Boeing 707 ou encore le Boeing 727.

Boeing 707 en approche à Zurich en 1976.

En 1974, la compagnie connaît son plus grand incident avec le crash du DC-10 à Paris : les 346 passagers et membres de l'équipage de l'avion périrent dans l'accident dont l'entière responsabilité sera imputé au constructeur McDonnell Douglas pour défaut de conception du système de fermeture des portes des soutes. Cet accident est considéré comme le plus important de l'aviation à cette époque.

Déjà affecté par l'accident d'Ermenonville, la compagnie aérienne turque sera par la suite la cible du terrorisme arménien. De 1978 à 1983, près de huit attaques à la bombe sont commandités contre les bureaux de la Turkish Airlines dans différentes villes d'Europe. L'attaque la plus meurtrière fut celle de l'aéroport d'Orly qui fit huit morts (dont quatre français) et 56 blessés.

En 1984, la compagnie est considérée comme State economic enterprise et son capital augmente à 60 milliards de livres turques.

1989-2009[modifier | modifier le code]

En 1989, Turkish Airlines fonde, en coopération avec la Lufthansa, la compagnie aérienne SunExpress dans le but de répondre à la demande croissante du tourisme en Turquie[3].

À la fin des années 1990, la compagnie débute une politique de renouveau : elle signe ainsi un contrat avec Boeing pour l'achat de 49 modèles 737-800 pour les trajets moyen-courriers. Les Airbus A340 seront privilégiés pour les trajets long-courriers de la compagnie.

En 2001, les attentats du World Trade Center plongent le secteur aérien dans une grave crise : plusieurs compagnies aériennes comme la Sabena, Swissair ou AOM French Airlines font faillite. Dans le même temps, la Turquie traverse une grande crise financière : malgré cela, la Turkish Airlines fait 8 millions de livres turques (LT) de bénéfices et transporte plus de dix millions de passagers.

En 2003, après le crash d'un de ses avions à Diyarbakır, Turkish Airlines décide de moderniser sa flotte d'avions court-courriers en remplaçant ses Avro RJ-100. L'avantage des Avro RJ-100 résidait dans le fait que ces avions pouvaient atterrir sur des pistes atterrissage de courte longueur. L'achat de nouveaux avions de type Airbus ou Boeing a obligé les aéroports d'Anatolie de se moderniser. Le premier ministre turc de l'époque, Recep Tayyip Erdoğan, de passage à Berlin pour promouvoir l'entrée de son pays dans l'Union européenne, signe dans le même temps un contrat pour l'achat de 36 Airbus : cinq Airbus 330-200, 12 Airbus 321-200 et 19 Airbus 320-200. Dans le même temps, 15 Boeing 737-800 rejoignent la flotte de la compagnie[4].

En 2005, la compagnie change l'aspect extérieur de ses avions. Le mot « Airlines », de couleur argentée, est ajouté sous le patronyme « Turkish », et la tulipe est incorporée en tant que motif tout le long du corps de l'avion.

En 2008, la filiale AnadoluJet a été fondée et la même année Turkish Airlines devient la 7e plus grande compagnie aérienne d'Europe.

En 2009, Turkish Airlines s'offre les services de Kevin Costner dans une publicité intitulée Feel like a star[5] et la même année la compagnie devient la 4e plus grande compagnie aérienne européenne.

2010-2015[modifier | modifier le code]

A321-200 aux couleurs de l'Euroleague.
A321-200 aux couleurs de l'Euroleague.
B777-300ER FC Barcelone.

En 2010, la compagnie devient, pour une durée de trois ans, le transporteur officiel de certains clubs de football européens, comme le FC Barcelona[6] et Manchester United[7] ; elle est également le transporteur officiel du Final Four de l'Euroleague de Basket-ball pour l'année 2010, qui se déroule au Palais omnisports de Paris-Bercy[8]. De plus, le championnat d'Europe de Basketball Euroleague se nomme désormais Turkish Airlines Euroleague. Turkish Airlines étant devenu le principal sponsor de l'Euroleague. La compagnie signe un contrat avec Airbus pour l'achat de 20 Airbus[9] (14 Airbus A321-200 et 6 Airbus A319-100) ; mais également avec la firme Boeing[10], pour l'achat de 10 Boeing 737-800 et 10 Boeing 737-900ER. La compagnie reçoit par ailleurs ses premiers Boeing 777-300ER.

En 2011, Turkish airlines a été désignée meilleure entreprise aérienne européenne[11]. Turkish Airlines a ouvert 20 nouvelles lignes depuis l’aéroport d’Istanbul, et depuis 2003 la compagnie turque a augmenté le nombre de ses passagers de 10 % par an. La compagnie change l'aspect extérieur de ses avions et reçoit ses deux premiers Boeing 737-900ER.

En 2012, Lionel Messi devient le nouvel ambassadeur de Turkish Airlines et continue à être la meilleure entreprise aérienne européenne.

En 2013, Turkish Airlines passe une commande géante à Airbus d'une valeur de 9,3 milliards de dollars au prix catalogue, un contrat d’achat pour 117 avions de la famille A320 d’Airbus dont 35 en option[12] (la capacité totale est de 21 644 passagers)[13]. Après une mégacommande de 117 appareils auprès d'Airbus, Turkish Airlines a annoncé l'achat de 95 avions (6,9 milliards de dollars) à Boeing d'ici 2021, dont 70 font l'objet d'une commande ferme tandis que le reste est constitué d'options[14].

B737-800 BVB Borussia Dortmund.

En juin 2013, Turkish Airlines devient la meilleure compagnie européenne pour la troisième fois de suite (2011, 2012, 2013)[15], le transporteur officiel de l'OM et de BVB Borussia Dortmund et transporte 48,3 millions[16] de passagers sur 243 destinations.

En décembre 2013, la compagnie change de slogan et devient "Widen Your World"[17].

En 2014, la compagnie est élu pour la quatrième fois la meilleur compagnie européenne.

Destinations[modifier | modifier le code]

Destinations Turkish Airlines

Turkish Airlines dessert 248 destinations dont 41 destinations domestiques et 207 internationales dans 105 pays. Fin 2013, la compagnie a ajouté une nouvelle liaison triangulaire reliant Istanbul à Kano au Nigeria et N’Djamena au Tchad[18]. Pour 2014, la compagnie prévoit une liaison reliant Istanbul à Montréal à compter du 3 juin, avec trois rotations hebdomadaires. La compagnie s’envolera à l'été 2014 vers Pise en Italie et vers Oran, Constantine, Tlemcen et Batna en Algérie. À partir du 30 mars 2014, la compagnie proposera un vol quotidien entre l’aéroport d’Istanbul-Atatürk et Marseille-Provence[19],[20]. La ville de Bordeaux-Mérignac sera la prochaine destination Française à compter du 12 Juin 2014 [21].

Partage de codes[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines partage ses codes avec les compagnie suivantes [22]:

Flotte[modifier | modifier le code]

Au mois d'août 2014, Turkish Airlines opère une flotte de 252 appareils pour le transport de passagers et neuf avions cargo [24], la compagnie a également plus de 200 avions en commande:

Avion En operation Commande Options Classe Notes
C Y+ Y Total
Airbus A319-100 14 124 124
Airbus A320-200 33 2 159 159
AirbusA320neo 0 5 AP Livraisons: quatre en 2016.
Airbus A321-200 43 27 10 176 186 Livraisons: treize en 2015, dix en 2016 et deux en 2017.
Airbus A321neo 0 60 30 AP Livraisons: quatre en 2017, vingt-sept en 2018, vingt-cinq en 2019, trente deux en 2020.
Airbus A330-200 13 22 228 250
Airbus A330-300 17 13 28 261 289 Prochaines livraisons : total de six en 2014, sept en 2015, et cinq en 2016.
Airbus A340-300 6 34 237 271 Seront remplacés par des A330-300 et B777-300ER fin 2015.
Boeing 737-700 12 149 149 10 opérés par AnadoluJet
Boeing 737-800 87 11 20 145 167 16 opérés par AnadoluJet, prochaines livraisons: total de dix en 2014 et vingt de plus en 2016.
Boeing 737 MAX 8 0 55 10 AP Livraisons: vingt en 2018, dix en 2019, vingt-cinq en 2020, dix en 2021.
Boeing 737-900ER 10 5 16 135 151 Livraisons: cinq en 2015
Boeing 737 MAX 9 0 10 AP Livraisons: cinq en 2019 et cinq en 2020.
Boeing 777-300ER 17 18 28 63 246 337 3 en dry-lease (Jet Airways). Livraisons de 2014 à 2017 : quatre en 2014, sept en 2015, six en 2016 et trois en 2017.
Flotte Cargo
Airbus A310-300F 3 Cargo 1 wet-leased de ULS Airlines Cargo
Airbus A330-200F 6 Cargo 1 wet-leased de MASkargo
Total 261 206 40


Flotte long-courrier[modifier | modifier le code]

A330-300 Turkish Airlines.

La croissance du trafic de la plate-forme de correspondance de l'aéroport Atatürk d'Istanbul à Istanbul et les perspectives de développement qui l’accompagnent, orientent les choix de la compagnie vers des appareils long-courriers à très long rayon d’action. Un vol est considéré comme long courrier au-delà de cinq heures.

Les premiers avions long-courriers de la compagnie, à savoir des Airbus A340-300, ont été achetés au milieu des années 1990. Aujourd'hui elle en compte pas moins de quarante à savoir l'Airbus A330-200 et l'Airbus A330-300. Pour les vols cargo, l'Airbus A310-300F est toujours utilisé ainsi que six Airbus A330-200F.

Turkish Airlines a également acquis quinze Boeing 777-300ER dont trois loués à la compagnie indienne Jet Airways. Vingt autres appareils du même type ont été commandés à Boeing et seront livrés entre 2014 et 2017[25]. Ces avions viendront remplacer à terme les Airbus A340-300 qui sont en fin de vie utile et moins économe en carburant que les appareils de nouvelle génération.

La compagnie cherche à louer des Airbus A380 et des Boeing 787-8[26].

Flotte moyen-courrier[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines Airbus A321 cockpit Karakas

Un vol est considéré comme moyen courrier lorsqu'il n'excède pas cinq heures.

En Août 2014, Turkish Airlines possède 199 appareils moyen-courriers.

Après avoir longtemps exploité des Boeing 737 (quatre Boeing 737-400 de 17,57 ans d'age moyen[27], huit Boeing 737-700 de 3,01 ans d'age moyen[27] et 51 Boeing 737-800 de 6,44 ans d'age moyen[27] (dix autres ont été commandés en 2010), la compagnie a signé un contrat, considéré comme politique par Boeing (en vue de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne), avec Airbus pour l'achat de quatre Airbus A319-100 (de 3,87 ans d'age moyen aujourd'hui[27]), 22 Airbus A320-200 (de 2,99 ans d'age moyen aujourd'hui[27]) et 21 Airbus A321-200 (de 3,8 ans d'age moyen aujourd'hui[27]).

Turkish Airlines a passé une commande en 2010 de douze Airbus A319-100 et huit Airbus A321-200 pour répondre en particulier à la croissance du secteur aérien en Turquie.

Flotte cargo[modifier | modifier le code]

A310-300F CARGO

Turkish Cargo possède trois Airbus A310-300F et six Airbus A330-200F.

Évolution de la flotte[modifier | modifier le code]

  • 2003: 65 appareils
  • 2004: 70 appareils
  • 2006: 100 appareils
  • 2009: 127 appareils
  • 2010: 132 appareils
  • 2011: 154 appareils
  • 2012: 200 appareils (1er Boeing 737-900 ajouté)
  • 2013: 233 appareils
  • 2014: 263 appareils

Galerie[modifier | modifier le code]


Les chiffres[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines Passagers.jpg
Chif-daf-thy.jpg

En 2009, Turkish Airlines a transporté plus de 25 millions de passagers ce qui représente une croissance de 11,1 % par rapport à l'année précédente et de 80 % par rapport à 2005, date après laquelle la compagnie turque a été privatisée :

  • treize millions ont voyagé sur ses vols internationaux. Cela représente une croissance de 16,1 % par rapport à l'exercice 2008 et de presque 100 % par rapport à 2005. Ces chiffres sont en rapport avec la politique de globalisation de la compagnie qui s'ouvre de plus en plus à l'international. En 2009, c'est le continent européen qui, avec plus de 64 %, est la destination internationale numéro un de la compagnie ; viennent ensuite le Moyen-Orient (15 %), l'Extrême-Orient (12 %), l'Afrique (6,4 %) et l'Amérique du Nord (2,4 %) et l'Amérique du Sud (0,3 %).
  • onze millions ont voyagé sur ses vols intérieurs. Cela représente une croissance de 5,7 % par rapport à l'exercice 2008 et de presque 62 % par rapport à 2005. Ces chiffres sont en rapport avec la croissance du secteur aérien en Turquie et la volonté de la compagnie de rester numéro un dans ce secteur. Turkish Airlines a fondé sa propre filiale, AnadoluJet, afin d'accroître sa suprématie en Turquie.

Début 2009, la compagnie comptait 134 appareils moyen et long-courriers, ce qui représente une capacité de 23 549 sièges, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2008 et de 64 % par rapport à 2005.

En 2009, 238 000 tonnes de fret transportés, soit une croissance de 20 % par rapport à l'année précédente (meilleure progression parmi les compagnies membres de l'Association of European Airlines).

La compagnie emploie 12 750 personnes, soit une augmentation de 10,7 % par rapport à 2008 :

  • les femmes représentent 51,8 % du personnel.
  • près de 95 % du personnel ont un contrat de longue durée.
  • plus de la moitié (57 %) du personnel travaillent au sol.

En 2011, plus de 32 millions de passagers, devenant ainsi la 6e compagnie européenne en nombre de passagers, derrière Lufthansa, Ryanair, Air France-KLM, easyJet et International Airline Group.

En 2012 Turkish Airlines a augmenté le nombre de ses passagers à 38 millions et est devenu un leader parmi les 10 meilleures compagnies aériennes du monde en ce qui concerne son taux de croissance de 32% de sa part dans le marché mondial[28].

En 2013 la compagnie a transporté 48.3 M de passager sur 243 destinations soit une augmentation de 23.6% par rapport à l'année précédente.

Nombre de passager[modifier | modifier le code]

Le capital[modifier | modifier le code]

Depuis mai 2006, l'État turc ne détient plus que 49,2 % du capital de Turkish Airlines ; le reste ayant été cédé sous forme d'actions à la bourse turque IMKB ; l'IMKB qui bat des records de points ces dernières années, ce qui pourrait pousser le gouvernement turc à céder encore un peu plus de sa part.

En 2009, les bénéfices nets de Turkish Airlines s’élèvent à 280 millions d’euros (en baisse de 51 % par rapport à 2008) alors que les bénéfices d’exploitation s’élèvent à 416 millions d’euros. Le chiffre d’affaires est en hausse de 15 % à 3,5 milliards d’euros et témoigne de la bonne santé financière de la compagnie turque[30].

Stratégie[modifier | modifier le code]

Star Alliance[modifier | modifier le code]

A321-200 Star Alliance.

Après avoir créé les compagnies filles Cyprus Turkish Airlines (en 1974) et Türk Hava Tasimacilik (en 1987, pour les vols internes uniquement), la compagnie turque a signé en 1998 un accord avec quelques

compagnies aériennes européennes parmi les plus grandes pour créer l'alliance Qualiflyer Group. Cette alliance a été défaite en 2001, à la suite de la sortie de Austrian Airlines et de Swissair.

Turkish Airlines est membre de l'alliance Star Alliance depuis l'an 2008. Son programme de fidélité s'appelle "Miles&Smiles". Les clients peuvent échanger leurs points de fidélité contre des réductions de prix sur leurs prochains vols, des surclassements et divers autres services à bord. Les avantages de ce programme sont partagés avec les autres programmes des compagnies membres de Star Alliance.

Fret[modifier | modifier le code]

Turkish Cargo correspond à l'activité fret de Turkish Airlines. Depuis 2009, Turkish Cargo est membre de Cargo 2000[31], sous-organisation de l'IATA qui regroupe les compagnies aériennes offrant la meilleure qualité de services d'exploitation de Fret.

Filiales[modifier | modifier le code]

Les filiales de Turkish Airlines sont:

Maintenance[modifier | modifier le code]

L'activité de maintenance est commercialisée sous la marque Turkish Technics. Elle est réalisée à son hub principal qui est situé sur l'aéroport Atatürk d'Istanbul.

Turkish Airlines Flight Academy[modifier | modifier le code]

DA-42 Turkish Airlines.

Afin de palier au manque de pilote, la compagnie décide en Novembre 2004 de créer sa propre école de pilotage. En Juin 2006, 16 pilotes cadets sont formés. La formation s'effectue à l' Aéroport Atatürk d'Istanbul ainsi qu'à l'aéroport de Çorlu.

La flotte se compose de 14 avions :

Partenariats[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines, est membre de Star Alliance et nombre de vols sont opérés en partage de code avec ces compagnies. Turkish Airlines a signé un partenariat de 3 ans avec le Club du FC Barcelone lors d’une cérémonie qui s’est tenue ce jour à Barcelone

Mission[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines, en tant que Flag carrier de la République de Turquie, a pour mission, en termes de sécurité, d'assurance, de qualité du service et de l'éventail de produits présenté, de devenir l'une des premières compagnies aériennes européennes et reconnue au niveau international[32].

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Bureaux de la Turkish Airlines à Istanbul
  • Hamdi Topçu : Président du conseil d'administration.
  • Cemal Şanlı : Vice-président du conseil d'administration.
  • Temel Kotil : Président-directeur général et membre du conseil d'administration.
  • Orhan Birdal : Membre du conseil d'administration.
  • Muzaffer Akpınar : Membre du conseil d'administration.
  • Turan Erol : Membre du conseil d'administration.
  • Mehmet Büyükekşi : Membre du conseil d'administration.
  • İsmail Gerçek : Membre du conseil d'administration.
  • Ateş Vuran : Membre du conseil d'administration.
  • Naci Ağbal : Membre du conseil d'administration.

Atouts et faiblesses[modifier | modifier le code]

Atouts[modifier | modifier le code]

Turkish Airlines est l’une des compagnies les plus rentables en Europe[réf. nécessaire]. Seule la low cost Ryanair parvient à maintenir un coût par siège inférieur.

Ce développement s’accompagne de l’ouverture de nombreuses nouvelles lignes internationales : Turkish Airlines en compte déjà plus de 120, avec un objectif, faire de l’aéroport d’Istanbul, un hub entre les pays européens et le Moyen-Orient ou l’Afrique. En 2009, le nombre de passagers en transit à Istanbul a augmenté près de 40 %. L’aéroport Atatürk d'Istanbul a donc été modernisé, avec une capacité bientôt portée à 60 millions de passagers[33].

La compagnie mise aussi sur un fort développement du tourisme en Turquie : 30 millions de touristes en 2010 et 50 millions en 2020[34].

Les repas à bords sont préparés par le traiteur Do & Co[35]. Les pilotes de la compagnie sont dans la grande majorité issus de l'armée de l'air turque et sont pour la plupart expérimentés.

Faiblesses[modifier | modifier le code]

La compagnie a connu des tentatives de détournement sur ses avions, sans qu'aucune n'ait aboutie :

Incidents et accidents[modifier | modifier le code]

Depuis 1933, Turkish Airlines a connu trois accidents sur ses vols internationaux et dix-huit sur ses vols intérieurs :

  • Le 17 février 1959, le Vickers Viscount 793, immatriculé TC-SEV, s'est écrasé au cours de son atterrissage dans un épais brouillard à l'Aéroport de Londres Gatwick. Ce vol transportait l'ancien Premier ministre turc Adnan Menderes qui fut parmi les dix survivants des seize passagers et huit membres d'équipages. L'avion, en provenance d'Istanbul, acheminait une délégation du gouvernement turc pour discuter de la situation à Chypre avec des représentants britanniques, grecs et chypriotes[36].
  • Le 26 janvier 1974, un Fokker F28 Fellowship 1000, immatriculé TC-JAO, s'écrase peu de temps après son décollage à Istanbul. L'avion, qui prenait la direction d'Izmir, s'est désintégré lors de son impact au sol et a tué quatre des cinq membres d'équipage et 62 des 68 passagers. L'accident a été imputé au condition météorologique.
  • Le 3 mars 1974, un DC-10, immatriculé TC-JAV, vol TK981, s'écrase quelque temps après son décollage dans la Forêt d'Ermenonville, tuant les 346 personnes à bord. Cet accident est le plus meurtrier que la compagnie n'ait jamais connu.
  • Le 19 septembre 1976, un Boeing 727-2F2, immatriculé TC-JBH, s'écrase sur les Monts Karatepe près d'Isparta. L'avion, qui avait décollé d'Istanbul, était en direction de l'Aéroport d'Antalya. Le pilote avait tenté de se poser sur l'aéroport d'Isparta, pensant atterrir à Antalya. Les huit membres d'équipage et les 146 personnes à bords meurent lors de l'accident.
  • Le 16 janvier 1983, un Boeing 727-2F2, immatriculé TC-JBR, s'écrase dans un temps neigeux à 50 m des pistes de l'Aéroport d'Esenboğa. L'accident provoque la mort de 47 passagers sur 60 et de tous les membres de l'équipage.
  • Le 29 décembre 1994, un Boeing 737-4Y0, immatriculé TC-JES, s'écrase dans un temps neigeux au cours de son atterrissage à l'aéroport Ferit Melen à Van. Cinq des sept membres de l'équipage et 52 des 69 passagers périrent durant l'accident.
Boeing 737-800 accidenté à Amsterdam.
  • Le 8 janvier 2003, un Avro RJ-100, immatriculé TC-THG, s'écrase dans sa phase d'approche sur l'Aéroport de Diyarbakir, tuant 75 des 80 passagers et membres de l'équipage[38].
  • Le 25 février 2009, un Boeing 737-800 de la compagnie avec 128 personnes à bord s'écrase lors de son atterrissage près des pistes de l'aéroport international de Schiphol à Amsterdam. Au moment de l'impact, l'appareil se brise en trois parties. On compte 9 morts et 50 blessés parmi les 150 passagers et membres de l'équipage. Un rapport publié par les autorités néerlandaises montre du doigt la fiabilité des altimètres de Boeing qui sont à l'origine de l'accident, ainsi qu'une réponse lente de l'équipage au défaut d'altitude[39],[40].
  • Le 27 Décembre 2012, un Airbus A330 de Turkish Airlines transportant 278 personnes et 10 membres d'équipage est sorti de piste avant son décollage de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle ; cet incident n'a fait aucun blessé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1]
  2. (fr) Histoire de la compagnie Turkish Airlines, BDV.fr
  3. (en) Company profile : SunExpress has been your Turkey specialist since 20 years
  4. (fr) L'ombre de la Turquie plane sur Berlin
  5. (fr) Kevin Costner joue les stars pour Turkish Airlines
  6. (en) « FC Barcelona Official website ».
  7. (en) « Manchester United Official website ».
  8. (en) Basketball, Sponsorship | Intersport and Turkish Airlines to sponsor the Euroleague Final Four
  9. (fr) Turkish Airlines va acheter 20 Airbus
  10. (fr) Turkish Airlines passe une importante commande
  11. (fr) [2]
  12. (fr)http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/03/15/turkish-airlines-passe-une-commande-geante-a-airbus_1849259_3234.html Commande géante à Airbus
  13. {tr}http://www.yenimesaj.com.tr/?haber,661815/thyden-rekor-ucak-siparisi capacité total des avions commandée (117 avions).
  14. http://www.usinenouvelle.com/article/apres-airbus-turkish-airlines-signe-une-mega-commande-avec-boeing.N194798 95 commande boeing
  15. {fr}http://www.trtfrancais.com/fr/informations/detail/turquie/1/turkish-airlines-meilleure-compagnie-deurope-/8655
  16. http://www.air-journal.fr/2014-01-21-turkish-airlines-trafic-passager-en-hausse-de-236-596842.html
  17. http://www.air-journal.fr/2013-12-07-turkish-devoile-sa-nouvelle-video-du-duel-kobe-vs-messi-591821.html
  18. http://www.air-journal.fr/2013-08-10-turkish-airlines-deux-nouveautes-en-afrique-580585.html
  19. http://www.air-journal.fr/2014-03-02-turkish-airlines-senvole-vers-pise-et-lalgerie-5100313.html
  20. http://www.air-journal.fr/2014-02-24-turkish-airlines-bientot-tous-les-jours-a-marseille-599882.html
  21. http://www.air-journal.fr/2014-03-20-turkish-airlines-arrive-a-bordeaux-5102027.html
  22. http://www.turkishairlines.com/en-ie/travel-information/baggage/code-share-airlines
  23. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20131126trib000797873/pourquoi-lufthansa-divorce-d-avec-turkish-airlines.html
  24. « Fleet », sur http://www.turkishairlines.com/
  25. http://www.air-journal.fr/2013-07-23-boston-et-boeing-777-300er-pour-turkish-airlines-579329.html
  26. http://www.air-journal.fr/2014-02-28-turkish-airlines-airbus-a380-boeing-787-5100182.html
  27. a, b, c, d, e et f au 9 mai 2010.
  28. http://www.trt.net.tr/trtworld/en/newsdetail.aspx?haberkodu=40778fa9-46d9-44f1-9c39-a4141c22831f
  29. (tr)http://www.yenimesaj.com.tr/?haber,661815/thyden-rekor-ucak-siparisi 39 M de passager transporter en 2012
  30. (fr) Turkish Airlines veut devenir la troisième compagnie aérienne européenne
  31. (en) Cargo 2000 members
  32. (en) Mission and Vision - Turkish Airlines - TK - International Home Page
  33. (fr) L’exception Turkish Airlines
  34. (fr) La Turquie compte doubler le nombre de ses touristes à 50 millions en 2020
  35. (fr) Test du vol affaires Turkish Airlines, Paris-Istanbul
  36. (en) Report on the Accident to Vickers Viscount 793 TC-SEV at London (Gatwick) Airport on 17th February, 1959
  37. (en) Accident description - Turkish Airlines 23 september 1961
  38. (fr) Crash de Turkish Airlines à Diyarbakir
  39. (fr) Le rapport final de l’accident de Turkish Airlines à Schiphol est publié
  40. (en) Altimeter 'had role' in air crash

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :