Royal Air Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Royal Air Maroc

Logo de cette compagnie

« Les ailes du Maroc »

AITA OACI Indicatif d'appel
AT RAM Air Maroc
Repères historiques
Date de création 29 juin 1957
Généralités
Basée à Aéroport Mohamed V - Nouasser
Autres bases Aéroport Marrakech - Menara
Aéroport Tanger - Ibn Batouta
Programme de fidélité Safar flyer
Taille de la flotte 49 et 8 Commandes [1]
Nombre de destinations 90 (2014)
Siège social Aéroport de Casablanca-Anfa
Casablanca, Maroc
Société mère Drapeau : Maroc Groupe Royal Air Maroc
Filiales Atlas hospitality / RAM Express/ Atlas On Line / Atlas multiservices / RAM Cargo / Aerotechnic Industries / Atlas Catering
Effectif 4600 employés
Dirigeants Drapeau : Maroc Driss Benhima (CEO)
Site web www.royalairmaroc.com
Données financières
Chiffre d'affaires en augmentation 13,9 milliards de MAD (2012)
Royal Air Maroc Boeing 737
Le seul Boeing 747 chez la ram immatriculé CN-RGA
Bureaux de Royal Air Maroc à Paris

Royal Air Maroc (code IATA : AT ; code OACI : RAM) est la principale compagnie aérienne marocaine et africaine avec EgyptAir, Ethiopian Airlines et la South African Airways.
Le siège de la compagnie est basé à l'ancien aéroport de Casa Anfa dans la ville de Casablanca[2].
Au départ de Casablanca, Royal Air Maroc (en arabe : الخطوط الملكية المغربية Al-Khuṭūṭ al-Malakīyyah al-Maghribīyyah), propose un large choix de vols à destination de l'Afrique, de l'Europe, de l'Amérique et l'Asie.

Royal Air Maroc a réussi en 2013/2014 à redresser la tendance de trafic, et de chiffre d’affaires, tout en améliorant le coefficient de remplissage de ses avions, et en maîtrisant ses coûts unitaires. Le trafic a progressé de 6% à fin août 2014 (6 millions de passagers en 2013, Projections de 6,3 à fin 2014).

Quand aux seuls Vols Intérieurs, le trafic global de Royal Air Maroc sur ce segment s’est élevé à près de 800 000 passagers durant le dernier exercice budgétaire qui vient d’être clos (du 1er novembre 2013 à fin octobre 2014), en hausse de 20%.

Le chiffre d’affaires a enregistré également des variations positives depuis décembre 2013.

À fin mai 2014, les recettes passagers ont augmenté de 1%.


Statistiques[modifier | modifier le code]

CROISSANCE DU TRAFIC PASSAGER (en Millions)[3]
1994 2000 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
1,100
en augmentation %
2,200
en augmentation %
3,353
en augmentation %
3,923
en augmentation17 %
4,982
en augmentation27 %
5,281
en augmentation6 %
5,440
en augmentation3 %
5,875
en augmentation8 %
6,000
en augmentation2 %
5,800
en diminution 3,45 %
6,000
en augmentation 3,45 %

en augmentation%

Histoire[modifier | modifier le code]

La Royal Air Maroc (RAM) est née le 28 juin 1957 de la fusion d’Air Atlas et d’Air Maroc. En 1957, son capital était détenu à près de 68 % par l'État marocain. En 1976, la compagnie fut l'un des premiers opérateurs du Boeing 737-200.

Le premier PDG de la Royal Air Maroc fut Driss Cherradi. Docteur en droit, diplômé en sciences politique et en économie, ancien chargé de mission au cabinet de feu Moulay Hassan (qui deviendra plus tard le roi Hassan II), ex-gouverneur, ex-PDG de la SUNAB (Sucrerie nationale du Beht), parmi les membres fondateurs du Mouvement populaire (il en fut le financier et l'architecte, à la demande du roi Hassan II).

Royal Air Maroc (RAM) a réalisé en 2005 sur le marché africain un chiffre d’affaires estimé à 950 millions d’euros, enregistrant une hausse de 68 % par rapport à l’année précédente, a annoncé un responsable de la compagnie, Saâd Azzioui.

En 2006, la RAM mise sur une croissance de 75 % sur l'Afrique, révélant que la compagnie compte s'associer avec d`autres compagnies aériennes africaines comme c'est déjà le cas avec Air Sénégal International et Air Gabon International. La RAM s'est rétractée dans le rachat de 51 % d'Air Mauritanie annoncé au mois d'août 2006, l'absence d'exclusivité pour Air Mauritanie sur le territoire mauritanien serait à l'origine du désintérêt du groupe marocain pour la compagnie mauritanienne.

Elle a affirmé qu'en plus du Cameroun, de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso, du Togo et du Bénin, la RAM ambitionne de desservir le Ghana, le Congo, la Guinée équatoriale et la République démocratique du Congo entre 2007 et 2008.

Le Dreamliner, dernier né des usines Boeing de Seattle, va intégrer la flotte de Royal Air Maroc, déjà majoritairement composée de Boeing. La compagnie porte-drapeau marocaine a finalisé le 6 décembre un accord portant sur l'acquisition de 4 Boeing 787. 4 sont en commande ferme. La RAM est aussi reconnue dans le monde parmi les meilleures compagnies en matière de sécurité[4]. Cependant, la compagnie n'a pas su suivre sa croissance rapide, menant à des retards, annulations ainsi que des correspondances ratées à son hub de Casablanca.

En 2009, Royal Air Maroc était la deuxième compagnie africaine, derrière South African Airways et devant Egyptair, Tunisair et Air Algérie.

En mai 2010, la moyenne d'âge de l'ensemble des appareils de la Royal Air Maroc est de 6,9 ans, un chiffre nettement inférieur à la moyenne mondiale (11,5).

Le constructeur européen ATR a présenté le premier exemplaire de série de ATR 72–600 au couleur de Royal Air Maroc Express sur le tarmac du Bourget et l'appareil fut remis juste après le salon.

Filiales du Groupe Royal Air Maroc[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Groupe Royal Air Maroc.
  • Aerotechnic Industries : chargée de l'entretien des avions de lignes à l'aéroport Marrakech Ménara.
  • Atlas Multiservices : créée en 2007, a pour mission fondamentale de servir d'intermédiaire en matière de recrutement et d’embauche.
  • Royal Air Maroc Express : filiale à 100 % de la RAM, exploite les lignes régionales.
  • Atlas Servair : depuis février 2013, une joint-venture entre Royal Air Maroc (60%) et Servair (40%). L’entreprise s’appelait Atlas Catering Airlines Services (ACAS), créée par Royal Air Maric le 29 décembre 2004, en détenant l'intégralité du capital. Elle est spécialisée dans le catering aérien, les ventes à bord et le nettoyage cabine[5].
  • Atlas On Line : créée en février 2004, filiale à 100 % de la RAM, elle est spécialisée dans l'activité gestion de la relation clients, centre de contact multi-médias, gestion des services après ventes...etc
  • RAM Cargo : fret aérien officialisé en janvier 2010. Elle fait partie du groupe Royal Air Maroc et est une filiale à hauteur de 100 % de Royal Air Maroc

Flotte[modifier | modifier le code]

La RAM vise à doubler sa flotte commerciale de 52 avions actuellement à 105 Appareils d’ici 2025, parmi lesquels 13 gros-porteurs y compris le remplacement du 747 (par des supers jumbos Airbus A380 ou par les dernières gammes de la 747-8i) et les cinq Boeing 787 déjà commandés.

Royal Air Maroc fera des commandes pour des avions à couloir unique en 2015. Le Boeing 737 Max et l’Airbus A320neo sont fortement considérés

La flotte devrait également comporter -A terme- 85 avions à fuselage étroit, dont une partie sera des appareils "Petits Modèles" à 100 places. Cela pourrait inclure des avions comme le Bombardier série C ou/et la Famille E-Jet de l’Embraer SA.

Les deux premiers Boeing 787 seront livrés à la RAM entre décembre et mars prochains.

Flotte de Royal Air Maroc
Avion Nb. d'avions Nb. de commande Sièges
(Business/Economy)
Notes
ATR 72-600 5 0 70 (C12/Y58) Royal Air Maroc Express
Embraer 190 4 0 100 (C12/Y88) CN-RGO reçu le 22/11/2014. CN-RGP le 26/11/2014. CN-RGQ le 05/12/2014. Le dernier reçu le 14/12
Boeing 737-700 6 0 132 (C12/Y120)
Boeing 737-800 32 0 177 (C12/Y165)171 (C12/Y159) 9 équipés du Sky Interior CN-RGE/RGF/RGG/RGH/RGI/RGK/RGM/RGN
Boeing 747-400 1 0 495 (C60/Y435) Nouvelle Cabine CN-RGA, Avion Royal avec Config VIP
Boeing 767-300ER 4 0 236 (C12/Y224) CN-RNS/CN-RNT 237 (C10/Y227) CN-ROV 235 (C10/Y225) CN-ROW Équipés d'IFE
Boeing 787-8 0 5 274 (C18/Y256) CN-RGB (Décembre 2014), CN-RGC (Mars 2015) + 2 Autres en 2016 et le 5 éme en Option
Total 52 5
Flotte de Royal Air Maroc Cargo
Avion Nb. d'avions Sièges
(Business/Economy)
Notes
Boeing 737-300 1 Cargo Immatriculé CN-ROX
Total 1

D’une capacité volume de 15 tonnes, Boeing 737-300F est un appareil entièrement dédié au fret. Grâce à sa capacité de chargement, cet avion répond à toutes vos demandes de fret lourd sur nos vols réguliers. La possibilité vous est également offerte de l’utiliser ou de le réserver dans le cadre de vols charters à fréquence ponctuelle ou régulière.

Salons RAM VIP[modifier | modifier le code]

CMN Terminal 1[modifier | modifier le code]

Le salon VIP au niveau du Terminal 1 de l’Aéroport Mohammed V de Casablanca (CMN), qui est réservé exclusivement aux vols intérieurs. Avec ses 230 m2, le salon peut accueillir un peu plus de 70 personnes dans un cadre agréable offrant toutes les conditions de confort. Les passagers peuvent bénéficier pleinement du temps dont ils disposent avant un vol ou pendant leur correspondance. Ils peuvent, entretemps, profiter d’une offre de restauration variée (collations et boissons). L’accès au salon est réservé aux passagers voyageant en Business Class ainsi qu’à ceux voyageant en classe économique détenant l’une des cartes suivantes : Silver, Gold, Ambassador, Business PARTN’AIR, et RAM PARTN’AIR.

CMN Terminal 2[modifier | modifier le code]

Le salon VIP de Royal Air Maroc au Terminal 2 de l’Aéroport Mohammed V de Casablanca (CMN) est destiné aux vols internationaux.

Salon Zenith Paris Orly[modifier | modifier le code]

Destinations[modifier | modifier le code]

La compagnie dessert 90 destinations au Maroc et dans le monde.

Afrique[modifier | modifier le code]

Pays Ville Aéroport Appareil
Drapeau : Algérie Algérie Alger Aéroport d'Alger - Houari Boumediene Boeing 737-800, Boeing 767, Boeing 787
Drapeau de l'Angola Angola Luanda Aéroport Quatro de Fevereiro Boeing 767
Drapeau du Bénin Bénin Cotonou Aéroport international de Cotonou Boeing 737-700/800
Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso Ouagadougou Aéroport international de Ouagadougou Boeing 737-700
Drapeau du Cameroun Cameroun Douala Aéroport international de Douala Boeing 737-800
Yaoundé Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen Boeing 737-800
Drapeau du Cap-Vert Cap-Vert Praia Aéroport international de Praia Boeing 737-700/800
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Abidjan Aéroport d'Abidjan Boeing 737-700/800
Drapeau : Égypte Égypte Le Caire Aéroport international du Caire Boeing 737-800
Drapeau du Gabon Gabon Libreville Aéroport Léon Mba Boeing 737-700
Drapeau de la Gambie Gambie Gambie Banjul Aéroport international de Banjul Boeing 737-800
Drapeau du Ghana Ghana Accra Aéroport international de Kotoka Boeing 737-800, Boeing 767
Drapeau de la Guinée Guinée Conakry Conakry International Airport Boeing 737-700/800
Drapeau de la Guinée équatoriale Guinée équatoriale Malabo Aéroport de Malabo Boeing 737-800
Drapeau de la Guinée-Bissau Guinée-Bissau Bissau Aéroport international Osvaldo Vieira de Bissau Boeing 737-800
Drapeau : Libye Libye Tripoli Aéroport international de Tripoli Boeing 737-800
Drapeau du Mali Mali Bamako Aéroport international de Bamako-Sénou Boeing 737-800
Drapeau de la Mauritanie Mauritanie Nouakchott Aéroport international de Nouakchott Boeing 737-800
Drapeau : Maroc Maroc Agadir Aéroport Agadir - Al Massira Boeing 737-700/800, Boeing 767
Al Hoceima Aéroport Al Hoceima - Cherif Al Idrissi ATR 72, Boeing 737-700/800
Casablanca Aéroport Mohammed V de Casablanca ATR 72, Boeing 737-700/800, Boeing 747-400, Boeing 767, Boeing 787, Embraer 190
Dakhla Aéroport de Dakhla (VIL) Boeing 737-800
Essaouira Aéroport Essaouira - Mogador Boeing 737-700/800, ATR 72
Fès Aéroport Fès - Saïss ATR 72, Boeing 737-700/800, Embraer 190
Errachidia Aéroport Moulay Ali Chérif - Errachidia ATR 72
Marrakech Aéroport Marrakech - Menara ATR 72, Boeing 737-700/800, Boeing 747-400, Boeing 767, Embraer 190
Laâyoune Aéroport international Laâyoune - Hassan 1er ATR 72, Boeing 737-700/800, Embraer 190
Nador Aéroport de Nador - Al Aroui ATR 72, Boeing 737-800, Embraer 190
Oujda Aéroport Oujda-Angads ATR 72, Boeing 737-800, Embraer 190
Rabat Aéroport international Rabat - Salé ATR 72, Boeing 737-800
Tanger Aéroport Tanger - Ibn Battouta ATR 72, Boeing 737-700/800
Tétouan Aéroport Tétouan - Sania R'mel ATR 72, Boeing 737-700
Ouarzazate Aéroport de Ouarzazate ATR 72, Boeing 737-700/800,Embraer 190
Drapeau du Niger Niger Niamey Aéroport Niamey Boeing 737-800
Drapeau du Nigeria Nigeria Lagos Aéroport Lagos Boeing 737-700
Drapeau du Nigeria Nigeria Abuja Aéroport Abuja Boeing 737-800
Drapeau de l'Ouganda Ouganda Kampala Aéroport international d'Entebbe Boeing 737-800
Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine Bangui Aéroport international de Bangui Boeing 737-700/800
Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo Kinshasa Aéroport international de Ndjili Boeing 737-800
Drapeau de la République du Congo République du Congo Brazzaville Maya Maya Aéroport Boeing 737-700/800,
Pointe-Noire Pointe-Noire Aéroport Boeing 737-700/800
Drapeau : Sénégal Sénégal Dakar Aéroport international de Dakar-Léopold Sédar Senghor Boeing 737-800
Drapeau de Sierra Leone Sierra Leone Freetown Aéroport Freetown Boeing 737-700/800
Drapeau du Tchad Tchad Ndjamena Aéroport Ndjamena Boeing 737-700/800
Drapeau du Togo Togo Lomé Aéroport international de Lomé-Tokoin Boeing 737-700
Drapeau : Tunisie Tunisie Tunis Aéroport international de Tunis-Carthage Boeing 737-700/800
Drapeau du Libéria Liberia Monrovia Aéroport Monrovia Boeing 737-700

Amérique[modifier | modifier le code]

Pays Ville Aéroport Appareil
Drapeau du Canada Canada Montréal Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal Boeing 767, Boeing 747-400, Boeing 787
Drapeau des États-Unis États-Unis New York Aéroport international John-F.-Kennedy Boeing 767, Boeing 747-400, Boeing 787
Drapeau du Brésil Brésil São Paulo Aéroport international de Guarulhos Boeing 767

Asie[modifier | modifier le code]

Pays Ville Aéroport Appareil
Drapeau du Liban Liban Beyrouth Aéroport international de Beyrouth Boeing 737-700/800
Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Jeddah Aéroport international King Abdulaziz de Djeddah Boeing 737-700/800, Boeing 767, Boeing 747-400, Boeing 787
Riyad Aéroport international du roi Khaled Boeing 767
Drapeau : Turquie Turquie Istanbul Aéroport international Atatürk Boeing 737-700/800

Europe[modifier | modifier le code]

Pays Ville Aéroport Appareil
Drapeau de la Belgique Belgique Bruxelles Aéroport de Bruxelles Boeing 737-700/800, Boeing 767
Drapeau de la France France Bordeaux Aéroport de Bordeaux - Mérignac Boeing 737-700/800, Embraer 190
Lyon Aéroport de Lyon-Saint-Exupéry Boeing 737-700/800
Marseille Aéroport de Marseille Provence Boeing 737-700/800
Nantes Aéroport Nantes Atlantique Boeing 737-700/800, Embraer 190
Nice Aéroport de Nice-Côte d'Azur Boeing 737-700/800
Paris Aéroport Paris-Orly Boeing 737, Boeing 767, Boeing 747, Boeing 787
Paris Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle Boeing 737-700/800
Strasbourg Aéroport Strasbourg-Entzheim Boeing 737-700/800, Embraer 190
Toulouse Aéroport Toulouse-Blagnac Boeing 737-700/800, Embraer 190
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Berlin Aéroports de Berlin Boeing 737-700/800, Embraer 190
Francfort Aéroport de Francfort Boeing 737-700/800
Munich Aéroport international Franz-Josef-Strauss de Munich Boeing 737-700/800
Drapeau de l'Italie Italie Bologne Aéroport de Bologne-Borgo Panigale Boeing 737-700/800
Milan Aéroport de Milan Malpensa Boeing 737-700/800, Boeing 767
Rome Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino Boeing 737-700/800
Turin Aéroport Sandro-Pertini de Turin Caselle Boeing 737-700/800
Vérone Aéroport Vérone Boeing 737-700/800
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Amsterdam Aéroport d'Amsterdam-Schiphol Boeing 737-700/800
Drapeau du Portugal Portugal Lisbonne Aéroport international de Lisbonne ATR 72, Boeing 737-700/800
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Londres Aéroport de Londres Heathrow Boeing 737-700/800
Londres Aéroport de Londres Gatwick Boeing 737-800
Gibraltar Aéroport de Gibraltar ATR 72
Drapeau de la Russie Russie Moscou Aéroport international Domodiedovo Boeing 737-700/800
Drapeau du Danemark Danemark Copenhague Aéroport de Copenhague Boeing 737-700/800, Embraer 190
Drapeau de la Suède Suède Stockholm Aéroport de Stockholm-Arlanda Boeing 737-700/800, Embraer 190
Drapeau de l'Espagne Espagne Barcelone Aéroport international de Barcelone-El Prat Boeing 737-700/800
Gran Canaria Aéroport de Las Palmas ATR 72, Boeing 737-700/800, Embraer 190
Tenerife Aéroport de Tenerife-Sud ATR 72
Madrid Aéroport international de Madrid-Barajas ATR 72, Boeing 737-700/800
Malaga Aéroport de Malaga ATR 72
Valencia Aéroport international de Valencia ATR 72
Drapeau de la Suisse Suisse Genève Aéroport international de Genève Boeing 737-700/800, Boeing 767
Zurich Aéroport international de Zurich Boeing 737-700/800, Embraer 190

(c) = vol charter

Destinations CARGO[modifier | modifier le code]

Au départ de Casablanca:

RAM Cargo opère également quelques vols de fret à la demande vers les États-Unis, Dubaï et le Brésil.

Nouvelles destinations et projections 2015-2025[modifier | modifier le code]

À partir du 20 mars 2013, Royal Air Maroc a commencé à desservir de nouvelles destinations au départ de son hub Casablanca annoncées le 12 février 2011 lors d'une réunion organisée par le PDG de la compagnie, Driss Benhima. La compagnie a émis le désir de desservir l'Afrique de l'Est, région dans laquelle elle est absente actuellement. Effectivement, le Soudan, l'Éthiopie, le Kenye, la Tanzanie, le Mozambique, le Zimbabwe ou encore la Zambie sont des pays qui recèlent d'opportunités, la compagnie aurait tout à y gagner en les desservant. Les nouvelles destinations prévues pour la décennie à venir (2015-2025) seront :


Amérique

Afrique

Pays Afrique : Autres

Asie

Accords de codes partagés[modifier | modifier le code]

Royal Air Maroc est en accord de codes partagés avec les compagnies suivantes :

  • Air France Drapeau : France : La collaboration avec Air France se traduit par une multiplication des dessertes en code-share sur le réseau de la province française et une harmonisation des horaires favorisant la fluidité des correspondances au-delà de Casablanca. Ce partenariat offre davantage d'opportunités de correspondances au-delà de Paris et Casablanca vers les régions marocaines et françaises.
  • Brussels Airlines Drapeau : Belgique : Le partage de codes avec Brussels Airlines permet d'augmenter la présence de la compagnie passant de 2 à 4 dessertes par semaines de Casablanca.
  • JetBlue Drapeau des États-Unis : Ce partenariat permet à Royal Air Maroc de renforcer sa présence aux États- Unis, d'offrir à sa clientèle l'accès à l'ensemble du territoire américain et permet à Casablanca d'affirmer sa position de hub vers l'Afrique et la Méditerranée.
  • Egyptair Drapeau : Égypte : Ce partenariat renforce les fréquences sur l'axe Casablanca le Caire et offre des opportunités de correspondance sur les destinations au départ de ces 2 destinations.
  • Emirates Drapeau : Émirats arabes unis : Ce partenariat permet de renforcer l'offre de Royal Air Maroc sur le Moyen-Orient. Il prévoit par ailleurs de développer les ventes réciproques sur l'Afrique de l'Ouest via le hub de Casablanca et vers le Sud-Est asiatique via Dubaï
  • Etihad Airways Drapeau : Émirats arabes unis : Ce partenariat entre Etihad et Royal Air Maroc permet aux clients d'Etihad de voyager vers l'Afrique via Casabalanca mais il permet également aux passager de Royal Air Maroc de transiter à Abou Dhabi pour voyager vers des destinations non desservies.
  • Iberia Drapeau : Espagne : Ce partenariat permet la multiplication des dessertes et une meilleure coordination des programmes et des horaires en vue d'enrichir l'offre des services aériens entre le Maroc et l'Espagne.
  • Royal Air Maroc Express Drapeau : Maroc : Ce programme se traduit par une densification des fréquences sur les dessertes intérieures Maroc et répond à un triple objectif : Satisfaire les besoins de la clientèle marocaine pour les déplacements affaires, individuels et touristiques, tant à l'intérieur du réseau domestique que sur le réseau régional par des vols sur Valence, Malaga, Lisbonne et Porto. Optimiser les correspondances pour le Hub Casablanca de et vers le réseau international de Royal Air Maroc à partir des principales régions du Maroc.
  • Saudi Arabian Airlines Drapeau : Arabie saoudite : Cet accord permet de renforcer les dessertes sur Djeddah et Riyad au départ de Casablanca.
  • Turkish Airlines Drapeau : Turquie : Le Code Share entre Royal Air Maroc et Turkish Airlines permet de coordonner les programmes des vols entre Casablanca et Istanbul.

Depuis 1998, Royal Air Maroc était candidate à Skyteam, deuxième alliance du marché aérien qui comprend notamment Air France-KLM et Delta Air Lines. Finalement, la compagnie marocaine s'est désistée face aux pré-requis d'une telle adhésion, qui impliquait une renonciation partielle à certaines dessertes en Afrique (marché pourtant très lucratif pour le groupe Royal Air Maroc). De plus, la compagnie aurait obtenu le statut de membre associé alors qu'elle souhaitait devenir un membre à part entière: ces deux points étaient en désaccord avec la politique générale du groupe, qui consiste à multiplier les liaisons sur tout le continent africain. Elle serait en discussion avec oneworld pour une possible future adhésion.

Partenariats[modifier | modifier le code]

Commercial[modifier | modifier le code]

Outre les partages de codes, Royal Air Maroc et Iberia se sont associés dans le cadre d'obtention de miles et Safar Flyer. Le but est que les membres de Safar Flyer puissent cumuler des Miles dans leur programme de fidélisation Safar Flyer quand ils voyageront à bord des vols d'Iberia.

Technologie[modifier | modifier le code]

En avril 2009 Royal Air Maroc a fait publique son intention d'externaliser ses systèmes de réservation, inventaire et enregistrement a l'aéroport[6]. La migration de ces fonctions vers la plate-forme Altéa de Amadeus eut lieu en juin 2009. Jusqu'à la migration Royal Air Maroc utilisait le système développé par Air France (Alpha3).

Accidents[modifier | modifier le code]

  • Le 1er avril 1970, une Caravelle s'est écrasée à l'approche de l'aéroport Mohammed-V de Casablanca après une perte de contrôle à une hauteur de 500 pieds. 61 des 82 passagers et membres d'équipages sont morts.
  • 22 décembre 1973 une Sud Aviation SE-210 Caravelle VIN opérant le vol Paris - Casablanca s'est écrasée à l'approche de l'Aéroport Tangier Boukhalef.
  • Le 21 août 1994, un ATR 42-300 opérant un vol intérieur entre Agadir et Casablanca perdit brutalement de l'altitude et chuta de 16 000 pieds pour s'écraser dans les montagnes de l'Atlas. Les enquêteurs ont supposé que le pilote a délibérément déconnecté son pilote automatique et fait plonger l'appareil vers le sol. Les 44 passagers et membres d'équipage sont morts.
  • Le 21 janvier 1995, un Boeing 747-400 opérant le vol 205 se préparait à décoller de l'aéroport international Montréal-Mirabel à destination de New York puis Casablanca. Le pilote a commencé à manœuvrer son avion pour le mettre en position d'attente de décollage. Pensant que le dégivrage de l'appareil était terminé et que le parking était dégagé, il percuta soudainement deux véhicules de dégivrage qui étaient encore en place face aux deux stabilisateurs horizontaux, tuant trois personnes au sol et blessant deux autres[7].

Incidents[modifier | modifier le code]

Ce Boeing 767-300 de Royal Air Maroc, immatriculé CN-RNT, a été endommagé lors d'un atterrissage à l'aéroport international John-F.-Kennedy.
  • Le 20 avril 2009, un Boeing 767-300 opérant le vol AT-200 de Casablanca à New York a rencontré de fortes turbulences de sillage lors de l'approche finale ; l'avion a fait un atterrissage forcé et des inspections au sol ont révélé des fissures et des rides sur le fuselage. L'avion reprit le service après 4 mois de réparations[8].
  • Le 4 novembre 2013, un avion de la Royal Air Maroc a été évacué d'urgence à l'aéroport international Pierre-Elliott Trudeau de Montréal, après un incendie sur un convoyeur à bagages stationné à l'arrière de l'appareil. Sept passagers ont été légèrement blessés.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :