Fokker F28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fokker F28-1000
Un Fokker F28-4000 de Linjeflyg
Un Fokker F28-4000 de Linjeflyg

Rôle Transport de passagers
Constructeur Drapeau : Pays-Bas Fokker
Équipage 2
Premier vol 9 mai 1967
Mise en service 28 mars 1969
Dimensions
Longueur 27,40 m
Envergure 8,47 m
Aire alaire 76,40 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 17,645 t
Max. au décollage 29,5 t
Passagers 65 (en classe unique)
Motorisation
Moteurs 2 réacteur en:Rolls-Royce Spey 550
Poussée unitaire 45 kN kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 812 km/h
Vitesse maximale 849 km/h
Autonomie 2 590 km
Altitude de croisière 10 700 m

Le Fokker F28 Fellowship est un avion court-courrier conçu et construit par le constructeur aéronautique néerlandais Fokker.

Annoncé par Fokker en avril 1962, la production a été le fruit d'une collaboration entre un certain nombre de sociétés européennes, à savoir Fokker, les allemands MBB et Fokker-VFW, et le britannique Short Brothers. Il fut également financé à hauteur de 50 % par des fonds publics néerlandais, mais aussi par le gouvernement allemand qui détenait 60 % des 35 % d’actions allemandes.

Fokker conçut le nez, la section centrale du fuselage et la partie intérieure de l’aile. MBB et VFW-Fokker conçurent les parties avant et arrière du fuselage, ainsi que l’empennage. Enfin, Short Brothers conçut les parties extérieures des ailes.

L'assemblage final du Fokker F28 se fit à l'usine située près de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol aux Pays-Bas.

Historique[modifier | modifier le code]

Version -1000[modifier | modifier le code]

Le prototype du F28-1000, immatriculé PH-JHG, vola pour la première fois le 9 mai 1967. La certification fut obtenue le 24 février 1969. La première commande fut passée par la compagnie aérienne allemande LTU, mais le premier vol commercial de l’avion se fit avec Braathens le 28 mars 1969, qui exploita au total cinq F28.

La configuration de l’avion, avec son empennage en T et des deux turboréacteurs Rolls-Royce Spey 550 montés à l’arrière du fuselage, ressemblait à celles de ses concurrents, le BAC 1-11 et le DC-9.

Version -2000[modifier | modifier le code]

La version du F28 bénéficiant d’un fuselage élargi fut nommée F28-2000, pouvant ainsi accueillir jusqu’à 79 passagers au lieu de 65 précédemment. Le premier appareil de ce type vola le 28 avril 1971.

Prototype du F28-2000

Versions -5000 et -6000[modifier | modifier le code]

Les modèles F28-5000 et F28-6000 furent issus respectivement des F28-1000 et F28-2000. Les principales modifications portaient sur l’installation de becs de bord d’attaque, l’augmentation de l’envergure, et l’installation de moteurs plus silencieux mais plus puissants.

Ces deux dernières versions furent des échecs commerciaux, car seulement deux F28-6000 et aucun F28-5000 furent construits.

Versions -3000 et -4000[modifier | modifier le code]

La version ayant eu le plus de succès fut le F28-4000, qui fit ses débuts le 20 octobre 1976, avec le plus grand client de Fokker de l’époque, Linjeflyg (en). Cette version était motorisée par le silencieux réacteur Spey 555-15H, et pouvait accueillir jusqu’à 85 passagers. Il bénéficiait en outre d’une plus grande envergure avec une voilure renforcée, d’un nouveau poste de pilotage, ainsi que d’un nouvel aménagement intérieur. La version améliorée du F28-1000, qui bénéficiait des mêmes nouveautés que le F28-4000, fut nommée F28-3000.

Bilan[modifier | modifier le code]

Lorsque la production cessa en 1987, 241 appareils avaient été produits. Durant son exploitation, le Fokker F28 connut une dizaine d’accidents, plus ou moins graves.

Deux d'entre eux ont participé à l'amélioration des procédures de dégivrage des avions (le 10 mars 1989 le vol Air Ontario à Dryden et le 22 mars 1992 le vol USAir à New York LaGuardia). Une fine couche de glace se créait sur les ailes, modifiant le profil et donc la portance empêchant le décollage de l'appareil.

En août 2006, 92 Fokker F28 volaient encore, toutes versions confondues.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Avions similaires:

Modèles dérivés:

Sources[modifier | modifier le code]