Continental Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Continental.
Page d'aide sur les redirections « Coa » redirige ici. Pour les autres significations, voir COA.

Continental Airlines

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
CO COA Continental
Repères historiques
Date de création 1934
Date de disparition 2012 (fusionné avec United Airlines)
Généralités
Basée à Aéroport intercontinental George-Bush de Houston
Aéroport international Newark Liberty
Aéroport international de Cleveland-Hopkins
Aéroport international Antonio-B.-Won-Pat de Guam
Autres bases -
Programme de fidélité OnePass
Alliance Star Alliance
Taille de la flotte 338 (2009)
Nombre de destinations 262 (2009)
Siège social Drapeau des États-Unis États-Unis Chicago, Illinois
Site web
www.continental.com www.continental.com/fr
www.continental.com

Continental Airlines (code AITA : CO ; code OACI : COA) était une compagnie aérienne américaine qui a fusionné depuis mars 2012 avec United Airlines. Elle était la sixième plus grande compagnie aérienne mondiale[1], avec plus de 2 900 départs quotidiens vers les Amériques, l'Europe, l'Asie et même l'Océanie, avec sa filiale Continental Micronesia (code AITA CS). Continental dessert 149 destinations domestiques et 119 destinations internationales. Elle est basée à Chicago au Illinois[2]. Elle a rejoint Star Alliance le 27 octobre 2009.

Ses trois plates-formes de correspondance ((en)hubs) sont l'aéroport intercontinental George-Bush de Houston [IAH], celui de Newark [EWR] et celui de Cleveland [CLE].

Continental Micronesia lui permet de desservir les Hawaii, la Polynésie, la Micronésie (région), l'Australie, l'Asie de l'Est à partir de son hub de Guam (aéroport international Antonio-B.-Won-Pat de Guam) [GUM]

Cape Air, CommutAir et Gulfstream International Airlines contribuent aux vols Continental sous le nom « Continental Connection ». Expressjet opère également certains vols Continental sous le nom « Continental Express ».

Continental faisait partie de l'alliance de compagnies aériennes Wings Alliance et était partenaire de Northwest Airlines, KLM et Delta Air Lines. À ce titre, elle a fait partie de SkyTeam du 13 septembre 2004 jusqu'au 24 octobre 2009. Elle organise également des partages de code avec Amtrak et la SNCF.

Histoire[modifier | modifier le code]

Continental Center One, l'ancien siège de Continental Airlines

Continental Airlines débuta en 1934 comme Varney Speed Lines, d'après le nom de son propriétaire, Walter T. Varney, à partir de l'aéroport d'El Paso. Son nom actuel fut adopté en 1937 avec le nouveau propriétaire Robert Six qui présida la compagnie pendant 40 ans et déplaça sa base à Denver (d'où le nom). Pendant longtemps limitée au sud-ouest des États-Unis, en 1953 elle fusionna avec Pioneer Airlines en se développant sur le Texas et le Nouveau-Mexique. En 1957, le premier vol entre Chicago et Los Angeles fut programmé, mais ses Boeing 707 ne volaient pas sur la côte Est.

En 1963, le siège de la compagnie s'installa à Los Angeles et en 1968, une nouvelle image fut inaugurée (orange, or avec un cercle noir sur la queue). C'est la guerre du Viêt Nam qui provoqua la naissance de Continental Micronesia (d'abord Air Micronesia). En 1970, le premier Boeing 747 est mis en service. Auckland et Sydney furent atteintes en 1977.

Le 19 juin 2008, Continental Airlines (numéro quatre aux USA) a annoncé une alliance avec United Airlines (numéro deux aux USA) et son intention de quitter l'alliance commerciale Skyteam pour rejoindre un nouveau partenaire Star Alliance [3]. Elle était membre de SkyTeam, depuis septembre 2004.

Le 3 mai 2010, la compagnie annonce sa fusion avec United Airlines pour 3 milliards de dollars. La nouvelle compagnie sera la plus grande compagnie aérienne mondiale avec un chiffre d'affaires de 29 milliards de dollars et une capitalisation boursière de 3 milliards de dollars. La fusion doit encore être approuvée par les autorités américaines de la concurrence[4],[5].

Le 26 mai 2010, elle annonce la première route aérienne avec le Boeing 787 entre Houston-Auckland pour le 16 novembre 2011(si approuvé par le DOT)[6].

Polémique sur la sécurité[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 2000, un DC 10 de la compagnie au décollage de l'aéroport de Paris - Roissy Charles De Gaulle, perd une pièce qui se révèle être une lamelle de titane contrefaite, ce qui provoque l'accident du vol 4590 Air France (le Concorde), au décollage juste après lui[7].

En 2008, un rapport de l'aviation civile américaine constate un nombre croissant de demandes d'atterrissage d'urgence à l'approche de l'aéroport de Newark, près de New York, en raison de niveaux de carburant proches du minimum requis. 64 % des incidents sont incriminés à Continental Airlines[8].

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de Continental est composée [9]:

Flotte de Continental Airlines, septembre 2011
Avion Total Commandes Passagers
(Business*/Économie)
Lignes Notes
Boeing 737-500 37 0 114 (8/106) Vols de courte distance 34 restent en service
qui seront dotés de winglets
Boeing 737-700 32 0 124 (12/112) Vols de courte distance Tous configurés avec winglets
et de DirecTV[10]
et de Wi-Fi pour le LiveTV
Boeing 737-800 119 2 152 (20/132)
157 (16/141)
160 (16/144)
Vols de courte et moyenne distances
Continental Micronesia
États Unis, Mexique, Canada, Caraïbes, Amérique centrale
Tous dotés de winglets
Dotés de DirecTV[10]
et de Wi-Fi pour le LiveTV
Boeing 737-900 12 0 169 (20/149) Vols de courte et moyenne distances Tous dotés de winglets
Dotés de DirecTV[10]
et de Wi-Fi pour le LiveTV
Boeing 737-900ER 32 14 173 (20/153) Vols de courte et moyenne distances Dotés de DirecTV[10]
dotés de services Wi-Fi pour le LiveTV
Boeing 757-200 41 0 175 (16/159) Vols de moyenne et longue distances
Caraïbes
Configuré avec sièges BusinessFirst
Tous equipés avec AVOD
Boeing 757-300 17 4
(used)
216 (24/192) Vols de moyenne et longue distances
Caraïbes
Entrées en service : 1 en 2009, 3 en 2010
Dotés de DirecTV[10]
Dotés de Wi-Fi offert par LiveTV
Plus grand opérateur du Boeing 757-300.
Auront des winglets.
Boeing 767-200ER 10 0 174 (25/149) Vols de moyenne et longue distances
Europe, Amérique du Sud
'Hub to hub' (EWR-IAH)
Boeing 767-400ER 12 0 235 (35/200)
256 (20/236)
Vols de moyenne et longue distances
Continental Micronesia, Hawaii, Europe,
Amérique du Sud, Asie
Un des plus grands opérateurs du Boeing 767-400ER
Boeing 777-200ER 22 6 283 (48/235)
285 (50/235)
Vols de longue distance Entrée en service: 2010-2012
Deux sièges BusinessFirst de plus et AVOD
ajouté fin 2009
Boeing 787-8 0 8 Vols de longue distance Entrée en service: 2011
Boeing 787-9 0 17 Vols de longue distance Entrée en service: 2013
Total 323 68

*La première classe est offerte sur les vols domestiques. BusinessFirst est disponible seulement sur les vols internationaux/transatlantiques.

Filiales[modifier | modifier le code]

  • Continental Express est une filiale de Continental Airlines. C'est également l'indicatif d'appel de ses filiales aériennes ExpressJet Airlines et Chautauqua Airlines.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Skyteam, onglet Continental
  2. "Siège social." Continental Airlines. Consulté le 28 novembre 2011.
  3. Le Monde 20.06.2008
  4. Agence ATS 3 mai 2010
  5. unitedcontinentalmerger.com 3 mai 2010
  6. continental.com 26 mai 2010
  7. [1]
  8. Le Monde.fr : Continental Airlines vole trop souvent sur ses réserves de carburant - Economie
  9. http://www.continental.com/web/en-US/content/company/investor/docs/continental_8k_2009_012901.pdf#fleet
  10. a, b, c, d et e Continental Airlines To Add LiveTV and Wi-Fi To Next-Gen 737 and 757-300 Aircraft (Official Press Release: January 29, 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]