Code OACI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le code OACI (ou ICAO code en anglais) est un code attribué par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI, ou ICAO en anglais) à un aérodrome, une région aérienne, une compagnie aérienne, un type d'aéronef ou une immatriculation d'aéronef.

Nota : l'Association internationale du transport aérien (IATA en anglais) attribue également des codes pour les compagnies aériennes et les aéroports. Tous les aérodromes n'ont pas de code IATA ; seuls les aéroports ayant du trafic commercial en sont pourvus.

Codification[modifier | modifier le code]

Codification géographique[modifier | modifier le code]

  • Le code OACI de chaque aérodrome est attribué selon un préfixe dépendant de sa localisation géographique. Généralement, la première lettre désigne une région du monde, la seconde le pays et les deux dernières l'aérodrome. Dans les plus grands pays, seule la première lettre désigne le pays, les trois dernières l'aérodrome.

Par exemple, tous les codes des aérodromes sur le territoire français métropolitain commencent par LF.

Article détaillé : Liste des aérodromes français.

Les codes OACI ne doivent pas être confondus avec les codes AITA. Cependant, pour les seuls États-Unis continentaux, les codes OACI des aérodromes sont les mêmes que les codes AITA précédés d'un K (le K est le préfixe des États-Unis).

Exemples de codes OACI[modifier | modifier le code]

Exemples de codes FIR[modifier | modifier le code]

  • Des codes de quatre lettres sont également attribués à des régions d'information de vol, les FIR (Flight information region).

Codification de compagnie aérienne[modifier | modifier le code]

  • C'est un code de trois lettres attribué à chaque compagnie commerciale de transport aérien. À la différence des codes AITA, ce code OACI est unique. Chaque opérateur aérien se voit parallèlement attribuer un identifiant pour la communication radio.

Exemples[modifier | modifier le code]

Codification des aéronefs[modifier | modifier le code]

L'OACI est aussi responsable de systèmes de codification concernant les aéronefs :

  • Codification des marques et modèles d'aéronefs, surtout utilisée dans les plans de vol, quelle que soit la taille de l'appareil :
    • Un Boeing 747-400 sera codifié B744.
    • Un Cessna 172 : C172.

Cette codification est listée dans la doc 8643 de l'OACI[2].


  • Codification des immatriculations des aéronefs : chaque pays dispose d'un préfixe alphanumérique par lequel commencent systématiquement les immatriculations des aéronefs. Cette immatriculation est aussi utilisée en aviation générale comme indicatif d'appel lors des communications avec le contrôle aérien, l'aviation commerciale utilisant, elle, le code OACI des compagnies aériennes suivi du numéro de vol.
    • Un aéronef immatriculé en France commence par F (exemple : F-ABCD).
    • Un aéronef immatriculé aux États-Unis commence par N (exemple : N12345)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [www.sia-enna.dz/PDF/Manuel_CPDLC3.0.pdf ETABLISSEMENT NATIONAL DE LA NAVIGATION AERIENNE Flight Information Region], Sia-Enna, Publié le 30 juin 2011
  2. http://www.icao.int/publications/DOC8643/Pages/default.aspx

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]