Copa Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Copa Airlines

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
CM CMP Copa
Repères historiques
Date de création 1947
Généralités
Basée à Aéroport international de Tocumen
Programme de fidélité OnePass
Alliance Star Alliance (2012)
Taille de la flotte 94
Nombre de destinations 62
Siège social Drapeau : Panamá Panama
Société mère Compañía Panameña de Aviación, S.A.
Filiales AeroRepública
Dirigeants Stanley Motta (Président), Pedro Heilbron (CEO), Victor Vial (CFO)
Site web www.copaair.com

Copa Airlines (Compañía Panameña de Aviación S.A.) (code AITA : CM ; code OACI : CMP) est une compagnie aérienne du Panama, filiale de Continental Airlines. Elle opère des vols internationaux depuis sa plate-forme de correspondance à l'aéroport international de Tocumen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Copa Airlines est créée en 1947 opérant des vols domestiques vers trois villes du Panama avec trois Douglas C-47[1]. Dans les années 1960/1970, Copa Airlines commence ses vols internationaux vers Barranquilla, Kingston, Medellín, San José avec un AVRO 748 et un Lockheed L-188 Electra[1]. Dans les années 1970/1980, le Guatemala est ajouté comme destination et Copa Airlines élimine ses vols domestiques[1]. Dans les années 1980/1990, Copa Airlines acquiert son premier Boeing 737 et ajoute des vols vers, Carthagène, Miami, Port-au-Prince, Saint-Domingue, San Juan[1]. En 1998, Copa Airlines et Continental Airlines signent une entente stratégique[1]. Le 1er septembre 2007, la compagnie est officiellement membre associé de SkyTeam[2]. Le 26 mai 2009, Copa Airlines annonce qu'elle quittera l'alliance Skyteam le 24 octobre 2009, de concert avec Continental Airlines. En juin 2012, elle rejoint son partenaire stratégique, qui a fusionné avec United Airlines, au sein de Star Alliance[3].

Destinations[modifier | modifier le code]

Copa Airlines dessert 62 destinations aux États-Unis, au Mexique, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et en Amérique du Sud[4].

Amérique du Nord

  • Drapeau des États-Unis États-Unis (Los Angeles, Miami, Tampa, New York, Orlando, Washington DC, Chicago, Las Vegas, Fort Lauderdale (à compter du 11 juillet 2014))
  • Drapeau du Canada Canada (Toronto, Montréal (à compter du 2 juin 2014))
  • Drapeau du Mexique Mexique (Cancún, Guadalajara, Mexico, Monterrey)

Caraïbes

Amérique centrale

Amérique du Sud

  • Drapeau de l’Argentine Argentine (Buenos Aires, Cordoba)
  • Drapeau de la Bolivie Bolivie (Santa Cruz de la Sierra)
  • Drapeau du Brésil Brésil (Belo Horizonte, Manaus, Rio de Janeiro, São Paulo, Brasilia, Porto Alegre, Recife)
  • Drapeau du Chili Chili (Santiago)
  • Drapeau de la Colombie Colombie (Barranquilla, Bogotá, Cali, Carthagène, Medellín, Pereira, San Andrés, Bucaramanga, Cucuta, Leticia, Santa Marta)
  • Drapeau de l'Équateur Équateur (Guayaquil, Quito)
  • Drapeau du Guyana Guyana (Georgetown (à compter du 11 juillet 2014))
  • Drapeau du Paraguay Paraguay (Asuncion)
  • Drapeau du Pérou Pérou (Lima, Iquitos)
  • Drapeau de l'Uruguay Uruguay (Montevideo)
  • Drapeau du Venezuela Venezuela (Caracas, Maracaibo, Valencia)

Flotte[modifier | modifier le code]

La flotte de Copa Airlines se compose des appareils suivants (au mois de décembre 2014)[5].

Flotte Copa Airlines
Appareils En Service Commandes Passagers Notes
J Y Total
Boeing 737-700 17 0
12
112
124
Boeing 737-800 54 35
16
144
138
160
154
Livraisons jusqu'en 2018
Embraer 190 12 0
10
84
94
Compagnie de lancement en Amérique Latine
Total 83 35

Partenariats[modifier | modifier le code]

Code Share avec le réseau Star Alliance et les compagnies suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e http://www.copaair.com/html/user/default.aspx?PageId=1&lang=en
  2. http://fr.skyteam.com/news/headlines/20070903.html
  3. http://www.staralliance.com/fr/about/airlines/copa_airlines/
  4. http://www.copaair.com/html/User/default.aspx?PageId=53&lang=en
  5. « Copa Airlines Fleet Details », sur planespotters.net

Lien externe[modifier | modifier le code]