Asiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asiana Airlines

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
OZ AAR Asiana
Repères historiques
Date de création 1988
Généralités
Basée à Aéroport international d'Incheon
Aéroport international de Gimpo
Autres bases Aéroport international de Gimhae
Aéroport international de Jeju
Programme de fidélité Asiana Club
Alliance Star Alliance (2003)
Taille de la flotte 73 (+ 36 commandes) (2014)
Nombre de destinations 77 incl cargo (2009)
Siège social Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Séoul
Société mère Kumho Asiana Group
Filiales Air Busan
Dirigeants Kim Soo-Cheon (CEO)
Site web www.flyasiana.com

Asiana Airlines (en coréen : Asiana Hanggong, en hangeul 아시아나 항공) (code AITA : OZ ; code OACI : AAR) est une compagnie aérienne sud-coréenne. Elle est la deuxième compagnie aérienne de Corée du Sud après Korean Air. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur quatre continents depuis ses hubs de l'aéroport international d'Incheon et l'aéroport international de Gimpo. Elle est considérée comme la deuxième meilleure compagnie aérienne du monde par Skytrax en 2012. Elle est classée 5 étoiles Skytrax[1]. Elle est membre de Star Alliance.

Histoire[modifier | modifier le code]

Années 1980 à 1990[modifier | modifier le code]

Née le 17 février 1988, Asiana se présente comme la rivale majeure de Korean Air[2]. Elle reçoit son premier Boeing 737-400, le 10 décembre 1988[3]. Quelques jours plus tard, soit le 23 décembre 1988, elle effectue ses premiers vols domestiques Séoul-Pusan et Séoul-Gwangju[3].

Le 10 janvier 1989, elle ajoute la route aérienne Séoul-Jeju[3]. Elle effectue son premier vol charter Séoul-Sendai, le 23 décembre 1989[3].

Années 1990 à 2000[modifier | modifier le code]

Le 10 janvier 1990, Asiana effectue son premier vol commercial régulier Séoul-Tokyo[3]. Asiana effectue son premier vol est-asiatique, Séoul-Hong Kong, le 17 décembre 1990[3].

Elle commence sa route aérienne, Séoul-Bangkok-Singapour, le 14 janvier 1991[3]. Le 15 novembre 1991, Asiana effectue son premier vol aux États-Unis, Séoul-Los Angeles[3].

Le 9 décembre 1992, elle effectue son premier vol Séoul-San Francisco et le lendemain, le 10 décembre, Séoul-New York[4]. En novembre 1993, elle passe la barre des vingt millions de passagers transportés depuis sa création[4].

Le 23 juin 1994, Asiana inaugure sa première route aérienne russe Séoul-Khabarovsk[4]. Le 22 décembre 1994, elle effectue ses premiers vols vers la Chine, Séoul-Pékin et Séoul-Shanghai[4].

Asiana inaugure sa route aérienne, Séoul-Sydney, le 7 décembre 1995[4].

Le 29 mai 1997, elle inaugure sa route aérienne, Séoul-Francfort[5].

Années 2000 à 2010[modifier | modifier le code]

Elle reçoit son 54e avions dans sa flotte, un Airbus A321 immatriculé HL7594, le 18 novembre 2000[6].

Le 29 mars 2001, inauguration de l'aéroport international d'Incheon, hub principal international d'Asiana[6].

Elle devient membre de l'AITA, le 2 mai 2002[6].

Le 1er mars 2003, elle devient membre de Star Alliance[6].

Asiana reçoit son premier Airbus A330, le 23 décembre 2004[7].

La route aérienne Séoul-Siem Reap est inaugurée, le 1er avril 2005[7]. Le 31 juillet 2005, elle inaugure son vol Séoul-Chicago[7].

Asiana change de livrée sur ses avions en octobre 2006[7].

Années 2010 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 2010, elle est nommée meilleure compagnie aérienne de l'année du monde par Skytrax[8].

Destinations[modifier | modifier le code]

Asiana dessert 77 destinations en Amérique du Nord, en Asie, en Europe et en Océanie[9].

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada (Calgary [cargo seulement], Halifax [cargo seulement])
  • Drapeau des États-Unis (Anchorage [cargo seulement], Chicago, Los Angeles, New York JFK, San Francisco, Seattle)

Asie[modifier | modifier le code]

Asie centrale

  • Drapeau du Kazakhstan (Almaty)
  • Drapeau de l'Ouzbékistan (Tachkent)

Asie de l'Est

  • Drapeau de la République populaire de Chine (Canton, Changchun, Changsha, Chengdu, Chongqing, Dalian, Guilin, Haikou, Hangzhou, Harbin, Hong Kong, Mudanjiang, Nanchang, Nanjing, Pékin, Qingdao, Shanghai Hongqiao, Shanghai Pudong, Shenyang, Shenzhen, Tianjin, Weihai, Xian, Yanji, Yantai)
  • Drapeau de la Corée du Sud (Cheongju, Daegu, Gwangju, Jeju, Jinju, Mokpo/Gwangju/Muan-gun, Pohang, Pusan, Séoul, Ulsan, Yeosu)
  • Drapeau du Japon (Asahikawa, Fukuoka, Fukushima, Hiroshima, Ibaraki, Kumamoto, Matsuyama, Miyazaki, Nagoya, Okinawa, Ōsaka, Sendai, Shizuoka, Takamatsu, Tokyo-Haneda, Tokyo-Narita, Toyama, Yonago)
  • Drapeau de la République de Chine (Taipei)

Asie du Sud

  • Drapeau de l'Inde (Delhi)

Asie du Sud-Est

  • Drapeau de la Birmanie (Rangoon [saisonnier])
  • Drapeau du Cambodge (Phnom Penh, Siem Reap)
  • Drapeau de l'Indonésie (Jakarta, Denpasar)
  • Drapeau de la Malaisie (Kota Kinabalu, Penang [cargo seulement])
  • Drapeau des Philippines (Ángeles, Cebu, Manille)
  • Drapeau de Singapour (Singapour)
  • Drapeau de la Thaïlande (Bangkok, Phuket)
  • Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam (Đà Nẵng, Hanoï, Hô-Chi-Minh-Ville)

Europe[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne (Francfort)
  • Drapeau de l'Autriche (Vienne [cargo seulement])
  • Drapeau de la Belgique (Bruxelles [cargo seulement])
  • Drapeau de la France (Paris CDG)
  • Drapeau de l'Italie (Milan [cargo seulement])
  • Drapeau du Royaume-Uni (Londres LHR, Londres STN [cargo seulement])
  • Drapeau de la Russie (Ioujno-Sakhalinsk, Khabarovsk, Moscou [cargo seulement])
  • Drapeau de la Suède (Göteborg [cargo seulement])

Océanie[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Australie (Sydney)
  • Îles Mariannes du Nord (Saipan)
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande (Auckland)

Flotte[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, Asiana exploitait 84 appareils [10].

Flotte d'Asiana
Avion Nb. d'avions Sièges Réseaux
Airbus A320-200 10 162/156 Domestique/international, court/moyen-courrier
Airbus A321-100/200 23 171/177/179/191/195/200 International, court/moyen-courrier
Airbus A330-300 15 290/275 International, court/moyen-courrier
Airbus A350-800
(8 commandes)
- 270 -
Airbus A350-900
(12 commandes)
- 314 -
Airbus A350-1000
(10 commandes)
- 350 -
Airbus A380-800
(4 commandes)
2 495 -
Boeing 747-400/400 COMBI 4 264/359 International, moyen/long-courrier
Amérique du Nord, Asie et Europe
Boeing 767-300/300F 7 250/270 Domestique/international, court/moyen-courrier
Boeing 777-200ER 12 246/262/295/296/299/300 International, long-courrier & court-courrier
Total 73

Partenariats[modifier | modifier le code]

Partage de codes

Outre ses partenaires Star Alliance, Asiana Airlines a accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[11]:

* membres de Star Alliance

Accidents[modifier | modifier le code]

La compagnie a subi trois accidents majeurs depuis sa création:

  • En juin 1993, un Boeing 737 opérant le vol Asiana Airlines 733 s'écrase dans une montagne du Sud-Ouest de la Corée, faisant 68 morts et 44 blessés.
  • En juillet 2011, un Boeing 747 cargo s'abîme en mer près de l'île de Jeju, tuant 2 membres d'équipage.


  • Le 6 juillet 2013, un appareil Boeing 777-200 assurant le vol 214 d'Asiana Airlines et effectuant une liaison entre Shanghai et San Francisco via Séoul rate son atterrissage à l'aéroport de San Francisco[12], probablement à cause d'une vitesse d'approche insuffisante et une approche trop basse selon les premières analyses[13]. L'avion perd sa dérive et l'ensemble de sa queue en heurtant violemment la digue qui sépare la piste d'un plan d'eau, puis poursuit sur le tarmac après avoir perdu un moteur et son train d'atterrissage. Les passagers sont évacués par les toboggans alors qu'un incendie commence à se propager à l'intérieur de la cabine sans explosion des réservoirs. Le bilan provisoire indique 3 morts, 10 blessés graves et 172 blessés légers. Selon la compagnie, l'incendie serait la suite du tailstrike subi par l'appareil lors de l'atterrissage[14].


Article détaillé : Vol 214 Asiana Airlines.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Asiana Airlines a été élue meilleure compagnie aérienne du monde en 2010 selon Skytrax[8]. De plus, elle est classée 5 étoiles Skytrax[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]