Aéroport international de Hong Kong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international de Hong Kong
Aéroport international de Hong Kong
Aéroport international de Hong Kong
Localisation
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ville Hong Kong
Coordonnées 22° 18′ 32″ N 113° 55′ 12″ E / 22.30887, 113.91998322° 18′ 32″ Nord 113° 55′ 12″ Est / 22.30887, 113.919983  
Altitude 6 m (19 ft)

Géolocalisation sur la carte : Hong Kong

(Voir situation sur carte : Hong Kong)
Aéroport international de Hong Kong

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Aéroport international de Hong Kong
Pistes
Direction Longueur Surface
07L/25R 3 800 m (12 467 ft) asphalte
07R/25L 3 800 m (12 467 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA HKG
Code OACI VHHH
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Airport Authority
Site web aéroport Consulter

L'aéroport international de Hong Kong (code AITA : HKG • code OACI : VHHH) est l'aéroport du territoire (région administrative spéciale) de Hong Kong, en Chine près de l'île de Lantau, à une trentaine de kilomètres du centre-ville.

Jusqu'en 1998, l'ancien aéroport international était l'aéroport international Kai Tak (code AITA : HKG • code OACI : VHHX) qui était, lui, situé en plein centre-ville.

HKG se trouve sur une île artificielle née de la réunion des deux îles naturelles de Chep Lap Kok et Lam Chau, située juste au nord de l'île de Lantau. Il a ouvert pour un usage commercial en 1998 et est un important centre régional de transport de marchandises, un hub pour les passagers et une porte pour des destinations dans l'intérieur de la Chine, l'Est et le Sud-Est de l'Asie. En dépit de sa relativement courte existence, l'aéroport a déjà gagné de nombreuses récompenses en particulier celle de « Meilleur aéroport ».

L'aéroport opère 24h/24 et il est capable de transporter trois millions de tonnes de fret par an. Treizième aéroport du monde en 2009 avec 45 558 807 passagers. C'est le premier « hub » pour les compagnies Cathay Pacific et Dragonair, mais aussi de compagnies plus petites comme Hong Kong Express ou Hong Kong Airlines. Il abrite également les appareils du Hong Kong Government Flying Service.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une réplique du « Spirit of Sha Tin » exposé à l'aéroport international de Hong Kong

L'aéroport a été érigée sur une grande île artificielle du nom de Huan Fu Zu, construite à partir des îles montagneuses de Chep Lap Kok et Lam Chau qui furent rasées et réunies entre elles en partie par leurs propres remblais. Il est connecté à la côte Nord de l'île de Lantau près du village historique de Tung Chung, se trouvant aujourd'hui dans une ville nouvelle. Il a remplacé l'ancien aéroport international de Hong Kong (plus connu sous le nom d'aéroport international Kai Tak (code AITA : HKG ; code OACI : VHKT)), qui se situait dans la ville de Kowloon et ne possédait qu'une seule piste enclavée entre les bâtiments de la ville et la baie de Kowloon.

La construction du nouvel aéroport faisait partie d'un plus vaste programme, le « Airport Core Programme », qui prévoyait aussi la construction d'une nouvelle route et d'une voie ferrée reliant l'agglomération à l'aéroport et comprenant de nombreux ponts et tunnels. Ce projet fut le projet le plus cher pour un aéroport, inscrit au « Guinness World Records ». Cette construction fut élue comme la première du « Top 10 Construction Achievements » du XXe siècle lors de la conférence du ConExpo en 1999.

Salle d'embarquement de l'aéroport international de Hong Kong

Le relief accidenté de la région nécessita la construction de l'île artificielle. Celle-ci était notamment constituée par le terrassement (aplanissement) des deux îlots montagneux de Chep Lap Kok et Lam Chau, de leur réunification à l'aide des gravats issus de la destruction des reliefs, du dragage des fonds marins pour stabiliser l'île artificielle ainsi créée (aspiration des boues instables sur 12 mètres d'épaisseur pour avoir la roche nue comme socle).

Ouvert le 6 juillet 1998, la construction dura 6 ans et a coûté près de 20 milliards de $US. Les architectes étaient Foster and Partners. Entre 3 et 5 mois après son ouverture, il connut divers graves problèmes techniques, mécaniques mais aussi de gestion. À un moment, le gouvernement décida même de rouvrir le terminal pour les cargos de l'ancien aéroport international Kai Tak pour supporter le trafic de fret à cause d'un problème du terminal fret du nouvel aéroport, appelé Super terminal One (ST1). Heureusement, les choses revinrent à la normale après 6 mois et l'aéroport commença alors à fonctionner normalement.

Désigné comme meilleur aéroport du monde en 2007 par une enquête de Skytrax auprès de voyageurs internationaux, il se place au troisième rang pour le trafic passagers d'Asie en 2007 et au second rang pour les transports de marchandises.

Opérations[modifier | modifier le code]

Plan de l'île de Lantau

L'aéroport est géré par l'« Airport Authority », contrôlé par le gouvernement de la région administrative spéciale de Hong Kong. Le département de l'aviation civile est responsable du contrôle du trafic aérien, des certifications pour les avions enregistrés à Hong Kong, de la surveillance des compagnies aériennes sur leur respect de l'« Air Services Agreements », et de la régulation des activités générales d'aviation civile.

L'aéroport possède 2 pistes parallèles, les deux étant longues de 3 800 mètres pour 60 mètres de large, ce qui leur permet d'accueillir la prochaine génération d'avions. La piste Sud appartient à la « Category II Precision Approach », alors que la piste nord appartient à la catégorie supérieure (« Category IIIA »), ce qui permet aux pilotes de se poser avec seulement 200 mètres de visibilité. Les deux pistes peuvent accueillir un maximum de 60 mouvements d'avions par heure (atterrissage ou décollage). Il y a actuellement 48 postes frontaux d'accueil d'avions, 27 postes amovibles et 21 postes pour les avions cargo. Cinq parkings dans le « Northwest Concourse » sont déjà capables de supporter l'arrivée de la prochaine génération de gros-porteurs.

L'aéroport est le troisième aéroport en termes de nombre de passagers sur le continent asiatique, et le deuxième au niveau mondial pour le fret en 2003. En termes de trafic international, l'aéroport est le troisième mondial pour les passagers transportés et le premier pour le fret depuis sa création en 1998. Il accueille 69 compagnies internationales, qui effectuent environ 4 300 vols réguliers (passagers et fret confondus) chaque semaine entre Hong Kong et 130 destinations dans le monde. Environ 76 % de ces vols sont opérés avec des avions de grande taille. Il y a aussi une moyenne de 31 vols non réguliers par semaine.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Terminal 1 de l'aéroport international de Hong Kong

L'aéroport est réputé pour sa qualité chez les tour opérators et les passagers. Avec les aéroports de Singapour Changi et de Seoul Incheon il est l'un des trois aéroports mondiaux à avoir porté les 5 étoiles du classement effectué par Skytrax[1].

Il a été élu comme le meilleur aéroport mondial pendant 5 années consécutives, de 2001 à 2005[2], par des sondages annuels effectués par Skytrax auprès de plusieurs millions de passagers dans le monde. En 2009, l'aéroport de Hong Kong arrive en seconde position derrière Seoul-Incheon[3].

Extension[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 2012, le gouvernement de Hong Kong a adopté le projet d'extension comprennent une troisième piste pour l’aéroport[4].

Accès[modifier | modifier le code]

L'aéroport est accessible avec la station Airport du métro de Hong Kong sur la ligne Airport Express.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.airlinequality.com/AirportRanking/5-Star.htm
  2. http://www.hongkongairport.com/eng/business/about-the-airport/award.html
  3. http://www.worldairportawards.com/
  4. http://www.hkairport2030.com/en/information/press/20120320.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]