James Clavell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clavell.

James Clavell est un écrivain, scénariste, réalisateur et producteur britannique né le et décédé le .

Biographie[modifier | modifier le code]

James Clavell fait ses études à Portsmouth. Jeune officier d'artillerie, il est fait prisonnier par les Japonais lors de la chute de Singapour. Il passe alors la fin de la Seconde Guerre mondiale dans l'infâme Camp de Changi. C'est à partir de cette expérience à Changi qu'il a écrit son best-seller King Rat. Son intérêt pour l'Asie, ses peuples et ses cultures s'expriment également dans Taï-Pan, une aventure se déroulant à Hong Kong et relatant l'ascension d'un marchand rusé, Dirk Struan, à la tête de sa compagnie La Noble Maison. Il écrit ensuite le classique Shogun, une histoire en plein Japon lorsque les Européens cherchaient à prendre pied sur l'île du Soleil Levant, relatant l'ascension du navigateur anglais John Blackthorne (en) au sein du clan du daïmio Toranaga. Noble House (en), quatrième roman de sa saga asiatique publié en 1981, poursuit l'aventure des Struans, lorsque le vent du changement souffle sur l'Asie dans les années soixante. Whirlwind (en), se déroulant en Iran pendant la révolution, continue la saga. Son dernier roman, Gai-Jin (en) se déroule au Japon en 1862, lorsque le "Taï Pan" de la Noble Maison cherche à profiter du déclin du Shogunat. James Clavell a vécu plusieurs années à Vancouver et Los Angeles, avant de s'installer en Suisse, où il mourut en 1994.

Sa Saga asiatique compte six ouvrages:

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Literature[modifier | modifier le code]

  • „Gesprengte Ketten - The Great Escape, Behind the scenes, Photographs of cameraman Walter Riml, Editor Helma Türk & Christian Riml, House Publishing 2013, English/German [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]