William H. Daniels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Daniels et Daniels.

William H. Daniels

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Deanna Durbin, sur le tournage de For the Love of Mary (1948, photo promotionnelle)

Naissance 1er décembre 1901
Cleveland
Ohio, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 14 juin 1970 (à 68 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Producteur
Films notables La Tentatrice (1926)
Rendez-vous (1940)
Comme un torrent (1958)
La Vallée des poupées (1967)

William H. Daniels, né le 1er décembre 1901 à Cleveland (Ohio), mort le 14 juin 1970 à Los Angeles (Californie), est un directeur de la photographie et producteur américain, membre de l'ASC.

Il est parfois crédité William Daniels ou Wm. Daniels ou encore Wm. H. Daniels.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1919 et 1920, William H. Daniels est cadreur sur deux films muets d'Erich von Stroheim, avec qui il continue à collaborer (désormais comme chef opérateur) dans la première moitié des années 1920, entre autres sur Les Rapaces (1924). Dans la seconde moitié de ces mêmes années, il devient le chef-opérateur quasi-attitré de Greta Garbo et ainsi, assiste notamment le réalisateur Clarence Brown (lequel dirige La Divine à sept reprises) qu'il retrouvera jusqu'en 1952. Il travaille aussi plusieurs fois avec d'autres grands réalisateurs, tels George Cukor ou Anthony Mann.

Au total, il participe — jusqu'en 1970 — à plus de 150 films américains (exception faite d'un film japonais en 1963). Mentionnons également un film de 1930 en langue française - produit par la Metro-Goldwyn-Mayer -, Si l'empereur savait ça (avec Françoise Rosay et André Luguet), réalisé par Jacques Feyder, avec lequel William H. Daniels collabore sur trois autres films (dont la version allemande, sortie en 1931, d’Anna Christie).

Il gagne un Oscar de la meilleure photographie en 1949 et reçoit trois autres nominations.

Entre 1964 et 1966, il est aussi producteur de cinq films interprétés par Frank Sinatra (qui en réalise un), avec lequel il avait antérieurement collaboré, à plusieurs reprises, sur d'autres réalisations (ainsi, Comme un torrent en 1958, L'Inconnu de Las Vegas en 1960...).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire ou complémentaire
Anna Karénine (1935) : Greta Garbo et Fredric March

Récompense[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]