Airport (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Airport.

Airport

Titre québécois Aéroport
Réalisation George Seaton
Scénario Arthur Hailey (novel)
George Seaton
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Catastrophe
Sortie 1970
Durée 137 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Airport ou Aéroport au Québec, est un film américain de 1970 réalisé par George Seaton. C'est un des tout premiers succès de la vague des films catastrophe des années 1970.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À Chicago, à la suite d'une tempête de neige, un avion s'embourbe sur la piste principale de l'aéroport de Lincoln et bloque le trafic. Le directeur général, Mel Bakersfeld, fait appel à Joe Patroni pour diriger les équipes de secours. Pendant ce temps, le pilote Vernon Demarest, beau-frère de Bakersfeld, prépare le vol de son Boeing à destination de Rome. Il ne connaît pas encore les dangers que lui réserve ce voyage...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non-crédités :

À noter[modifier | modifier le code]

Ce film déclencha une vague de films catastrophes aériens dans les années 1970. Il fut parodié en 1980 par les frères David et Jerry Zucker avec Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

Trois films suivirent, tous avec George Kennedy :

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Primé aux Academy Awards de 1971 de l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle (Best Actress in a Supporting Role) en faveur de Helen Hayes (qui ne fut pas présente à la cérémonie, et c'est Rosalind Russell qui reçut le prix)
  • Primé aux Golden Globes de 1971 d'un Golden Globe du meilleur second rôle féminin (Best Supporting Actress) en faveur de Maureen Stapleton (partagé avec Karen Black pour Five Easy Pieces 1970).
  • Primé aux Laurel Awards de 1971 d'un Golden Laurel pour le meilleur second rôle féminin (Best Supporting Performance, Female) en faveur de Helen Hayes
  • Primé aux Motion Picture Sound Editors de 1971 d'un Golden Reel Award pour le meilleur enregistrement des dialogues (Best Sound Editing - Dialogue)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]