Winton C. Hoch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Winton C. Hoch

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Prise de vue pour La Charge héroïque (1949)
- Joanne Dru et John Wayne -

Naissance 31 juillet 1905
Storm Lake
Iowa, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 20 mars 1979 (à 73 ans)
Santa Monica
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables La Charge héroïque (1949)
L'Homme tranquille (1952)
Darby O'Gill et les Farfadets (1959)

Winton C. Hoch (parfois crédité Winton Hoch), A.S.C., né le 31 juillet 1905 à Storm Lake (Iowa), décédé le 20 mars 1979 à Santa Monica (Californie), est un directeur de la photographie américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Winton C. Hoch débute comme chef opérateur sur vingt-six courts métrages documentaires, produits par la Metro-Goldwyn-Mayer et sortis de 1935 à 1939, tous tournés en Technicolor, procédé dont il devient l'un des chefs opérateurs spécialisés. Son premier long métrage est Dr. Cyclops d'Ernest B. Schoedsack (1940, avec Albert Dekker). Le deuxième est Le Dragon récalcitrant (1941) d'Hamilton Luske et Alfred L. Werker, documentaire des Studios Disney, mêlant l'animation aux prises de vues réelles (dont il est responsable). Ultérieurement, il contribue à trois autres films produits par Walt Disney Pictures, le dernier étant Darby O'Gill et les Farfadets de Robert Stevenson (1959, avec Albert Sharpe, Janet Munro et Sean Connery).

Il est également connu pour sa collaboration à cinq films de John Ford, dont La Charge héroïque (1949, avec John Wayne et Joanne Dru) et L'Homme tranquille (1952, avec John Wayne et Maureen O'Hara), qui lui valent chacun de gagner l'Oscar de la meilleure photographie — il en remporte un troisième pour Jeanne d'Arc de Victor Fleming, sorti en 1948, avec Ingrid Bergman dans le rôle-titre —.

En tout, Winton C. Hoch est directeur de la photographie sur trente-trois films américains (non compris les courts métrages pré-cités), le dernier sorti en 1972.

À la télévision, entre 1959 et 1970, il est chef opérateur sur neuf séries, dont l'intégrale d’Au cœur du temps (trente épisodes, 1966-1967).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Prise de vue pour La Prisonnière du désert (1956) : Jeffrey Hunter et John Wayne

À la télévision (séries)[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]