Sam Leavitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sam Leavitt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En chapeau blanc, sur le tournage de Sursis pour une nuit (1966), avec les acteurs Eleanor Parker et Stuart Whitman
(au sol) et le réalisateur Robert Gist (derrière eux)

Nom de naissance Samuel E. Leavitt
Naissance 6 février 1904
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 21 mars 1984 (à 80 ans)
Los Angeles (Woodland Hills)
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables Une étoile est née
Exodus
Devine qui vient dîner ?

Sam Leavitt est un directeur de la photographie américain (membre de l'ASC), né Samuel E. Leavitt le 6 février 1904 à New York (État de New York), mort le 21 mars 1984 à Los Angeles — Quartier de Woodland Hills (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1934 à 1952, Sam Leavitt est cadreur de dix-sept films américains, dont les films musicaux Escale à Hollywood (1945, avec Kathryn Grayson, Gene Kelly et Frank Sinatra) de George Sidney et Le Pirate (1948, avec Judy Garland et Gene Kelly) de Vincente Minnelli. Sur plusieurs d'entre eux, il assiste le chef opérateur Harry Stradling Sr.

Après une première expérience lui-même comme chef opérateur, sur trois films sortis en 1932, 1934 et 1935, il entame véritablement sa carrière à ce poste en 1952, contribuant alors à cinquante films, le dernier en 1975 (si l'on excepte une ultime contribution en 1978, mais seulement pour des prises de vues additionnelles). En particulier, il travaille à plusieurs reprises aux côtés d'Otto Preminger, notamment sur Exodus (1960, avec Paul Newman et Eva Marie Saint). Parmi les autres réalisateurs avec lesquels il collabore, citons George Cukor (pour la version de 1954 du film musical Une étoile est née, avec Judy Garland et James Mason) et Stanley Kramer (ex. : Devine qui vient dîner ? en 1967, avec Spencer Tracy — son dernier film —, Katharine Hepburn, Sidney Poitier et Katharine Houghton).

Sam Leavitt aborde également la télévision, d'abord comme cadreur sur une série en 1951, puis comme directeur de la photographie entre 1956 et 1977. Durant cette dernière période, il participe à dix séries (dont les dix-sept épisodes de Banacek, de 1972 à 1974) et à trois téléfilms.

En 1959, il gagne l'Oscar de la meilleure photographie, pour La Chaîne (1958, avec Tony Curtis et Sidney Poitier) de Stanley Kramer. Il aura encore deux autres nominations (voir la rubrique "Nominations et récompenses" ci-dessous).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme cadreur[modifier | modifier le code]

Au cinéma

Comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

La Chaîne (1958) :
Tony Curtis et Sidney Poitier
Autopsie d'un meurtre (1959) :
James Stewart et Duke Ellington

À la télévision[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]
Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions (sélection)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]