Bücker Bü 131

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Bücker Bü 131 Su-27 silhouette.svg
Bücker Bü 131 Jungmann D-EQXA hr.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Allemagne Bücker Flugzeugbau
Rôle Avion d'entraînement
Premier vol 27 avril 1934
Motorisation
Moteur Hirth HM 504 A-2 (en)
Nombre 1
Type Moteur en ligne
Puissance unitaire 78 kW / 105 ch
Dimensions
Envergure 7,40 m
Longueur 6,62 m
Hauteur 2,25 m
Surface alaire 13,50 m2
Masses
À vide 390 kg
Maximale 680 kg
Performances
Vitesse maximale 183 km/h
Plafond 3 000 m
Rayon d'action 650 km

Le Bücker Bü 131 Jungmann (jeune homme) était un biplan d’entraînement réalisé par Bücker Flugzeugbau qui fut utilisé par la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale.

Développement[modifier | modifier le code]

Après avoir servi dans la Kaiserliche Marine pendant la Première Guerre mondiale, Carl Bücker déménage en Suède, où il devient directeur général de Svenska Aero AB (à ne pas confondre avec Svenska Aeroplan AB, SAAB). Il retourne ensuite en Allemagne avec Anders J Andersson, un jeune designer de SAAB. Bücker Flugzeugbau GmbH fut fondée à Berlin-Johannistahl[1], en 1932, et le premier avion à entrer en production sera le Bü 131 Jungmann.

Le Bü 131 fut le dernier biplan construit en Allemagne. Il avait deux cockpits ouverts en tandem et un train d'atterrissage fixe[1]. Le fuselage était en tubes d'acier, recouvert de tissu et métal, les ailes en bois et toile. Il effectua son premier vol avec un moteur Hirth HM60R de 80 ch (60 kW)[1].

En 1936, il sera suivi par le Bü 131B, équipé d'un Hirth 504A-2 de 105 ch (78 kW)[1]. L'essentiel de la production pour la Luftwaffe pendant la guerre aura été faite par Aero à Prague.

Conçu par l’ingénieur suédois Anders J. Anderson, le prototype effectue son premier vol le 27 avril 1934. La version de série fut utilisée dans les écoles de pilotage mais aussi par la Luftwaffe alors en plein essor, qui le mit en œuvre en raison de ses excellentes qualités de vol, notamment en voltige aérienne.

Environ 5 000 exemplaires furent fabriqués au total dont 3 000 en Allemagne (licences comprises).

En Espagne, la production continua chez CASA jusqu'au début des années 1960 sous la dénomination CASA 1131. Le Jungmann fut utilisé pour la formation ab initio des pilotes de l'armée de l'air espagnole jusqu'en 1968.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Bü 131A : Biplace d'entraînement. Production initiale.
  • Bü 131B : Version améliorée, équipée d'un moteur Hirth HM 504A-2.
  • Bü 131C : Version experimentale à moteur Cirrus Minor de 67 kW (90 cv). Un seul exemplaire.
  • Kokusai Ki-86A Type 4 d'entraînement initial : Version produite au japon qui reçoit un moteur Hitachi Ha-47.
  • Kokusai Ki-86B Type 4 d'entraînement : Version dont la cellule est construite en bois.
  • Kyushu K9W1 Momiji Navy Type 2 Model 11 : Production Japonaise pour la Marine Impériale. Le moteur est un Hitachi GK4A Hatsukaze 11.
  • Tatra T.131 : Version tchèque produite chez Tatra Kopřivnice sous license avant la guerre.
  • Aero C-4 : Production en masse au sein de la Tchécoslovaquie occupée. Le nom reste celui de Bücker Bü 131B et restera utilisé après la guerre avec un moteur original Hirth.
  • Aero C-104 : Développement Tchéque d'après guerre, avec un moteur Walter Minor 4-III. 260 machines furent construites.
  • CASA 1.131 : Version construite sous licence en Espagne.
  • BP 131 : Version modernisée construite sous licence.
  • SSH T-131P : Verion polonaise modernisée de pré-production, propulsée par un Walter Minor 4-III de 78 kW (105 cv). Quatre exemplaires constuits à partir de 1994.
  • SSH T-131PA : Version principale polonaise, équipée d'un moteur LOM M332AK de 103 kW (138 cv). premier vol en 1995.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Un Jungmann espagnol CASA 1.131.
Bücker Bü 131B (de fabrication polonaise récente).

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Ketle and Rolfe 1996, p. 12.