Sopwith Pup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sopwith Pup
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Sopwith Aviation Company
Rôle Avion de chasse
Premier vol février 1916
Mise en service 1916
Nombre construits 1 770
Motorisation
Moteur Le Rhône
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidis par air
Puissance unitaire 80 à 100 ch (58,8 à 73,5 kW)
Dimensions
Envergure 8 10 m
Longueur 5 90 m
Hauteur 2 90 m
Surface alaire 23 60 m2
Masses
À vide 338 kg
Avec armement 556 kg
Performances
Vitesse maximale 171 km/h
Plafond 5 600 m
Armement
Interne Une mitrailleuse Vickers cal. 7,7 mm

Le Sopwith Pup était un avion de chasse biplan britannique de la Première Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Pup fut fabriqué par la société Sopwith Aviation Company et était officiellement appelé Sopwith Scout. Mais on lui donna le nom de Pup (français : Chiot) car il était plus petit que le Sopwith 1 1/2 Strutter biplace également appelé Scout. Le Pup était dérivé de l'avion personnel d'Harry Hawker (en), le chef des pilotes d'essai de Sopwith.

Plan[modifier | modifier le code]

Plan 3 vues du Sopwith "Pup"
Sopwith "Pup"

Conception[modifier | modifier le code]

Le Pup était un chasseur très maniable, agréable et facile à piloter. Sa grande surface alaire lui conférait une bonne vitesse ascensionnelle et une bonne manœuvrabilité, en particulier à haute altitude. Manfred von Richthofen lui-même loua cet appareil pour sa maniabilité, mais il le critiqua pour sa faible aptitude à effectuer des vols en piqué. Le Pup était équipé d'une mitrailleuse Vickers cal. 7,7 mm synchronisée ou, pour les avions du Royal Naval Air Service, d'une mitrailleuse Lewis cal. 7,7 mm fixée à l'aile supérieure.

Engagement[modifier | modifier le code]

Les premiers Sopwith Pup sont entrés en service sur le front de l'ouest en octobre 1916. A la mi-1917 ils furent retires du front pour participer à la défense du royaume contre les attaques de Zeppelins. Le 2 août 1917, le squadron commander Edwin Dunning (en), aux commandes d'un Pup, est parvenu pour la première fois durant la Première Guerre mondiale à se poser sur un porte-avions, le HMS Furious. Dunning fut néanmoins tué lors de son troisième atterrissage alors que son avion glissa sur le pont du navire après l'éclatement d'un pneu et s'écrasa dans la mer.

Après la Première Guerre mondiale, ces appareils continuèrent à être employés pour effectuer des essais avec des porte-avions. Au total 1 770 Sopwith Pup furent construits.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]