Aviatik C.I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aviatik C.I
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Empire allemand Automobil und Aviatikwerke A.G.
Rôle Avion de reconnaissance
Premier vol 1915
Mise en service 1915
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Benz Bz III
Nombre 1
Type 6 cylindres en ligne refroidi par liquide
Puissance unitaire 160 ch
Dimensions
Envergure 12 39 m
Longueur 7 93 m
Hauteur 2 95 m
Surface alaire 43 0 m2
Masses
À vide 846 kg
Maximale 1 286 kg
Performances
Vitesse maximale 120 km/h
Vitesse de décrochage 79 km/h
Plafond 4 000 m
Armement
Interne 1 mitrailleuse Parabellum (500 coups)

L'Aviatik C.I est un avion militaire de la Première Guerre mondiale. Successeur du B.II, il était largement répandu sur le front début 1916 et donna naissance à plusieurs dérivés.

Aviatik C.I[modifier | modifier le code]

Portant la désignation P .25 chez Aviatik, ce biplace de combat dérivé du B.II fut développé en 1915 quand il apparut nécessaire de monter un armement défensif sur les avions d'observation, et s'inspirait beaucoup du B.II produit en Autriche par Ö-UFA. Construit en bois avec revêtement entoilé et panneaux de dural à l’avant du fuselage, il était motorisé avec un Benz Bz III de 160 ch. L’observateur (Franz dans l’argot militaire allemand) restait assis devant le pilote (Surnommé Emil), et la mitrailleuse Parabellum était montée sur un rail encadrant le moteur pour pouvoir tirer à droite ou à gauche, mais le champ de tir était relativement restreint. On remédia à cette situation en permutant les places du pilote et de l’observateur, celui-ci disposant d’une arme montée sur affût circulaire Schneider, les appareils ainsi aménagés étant baptisés C.Ia. Ce biplace fut produit en série à partir de la fin 1915 par Aviatik mais aussi Hannoversche Waggonfabrik (146 appareils), principalement avec un Mercedes D III de 220 ch. Cet avion fut très répandu sur le front en 1916, utilisé pour l'observation, le réglage d'artillerie ou le bombardement léger, l'équipage disposant de 3 bombes de 10 kg dans le fuselage.

Un dérivé imprévu[modifier | modifier le code]

Un C.I ou C.II tomba entre les mains de l’Armée russe en 1916 et servit de base au développement de l’Anatra D.

Un exemplaire au musée[modifier | modifier le code]

Le 20 mai 1916 un C.I (W.Nr 832/C.227/16) fut abattu à 2 km au large de Nieuport, sur la côte belge. Cet avion fut ramené sur la plage avec la marée et récupéré par l’armée belge. Conservé au Musée Royal de l’Armée de Bruxelles, cet unique exemplaire est en cours de restauration.

Aviatik C.II[modifier | modifier le code]

Évolution du C.Ia avec moteur Benz Bz IV de 200 ch, dont une petite série fut produite en 1915/1916.

Aviatik C.III[modifier | modifier le code]

Apparu en 1916, cet appareil dérivé du C.Ia, dont il conservait le moteur, était sensiblement plus petit (la voilure perdait 8 m2) mais pesait 100 kg de plus et était plus rapide. Bien que produit en petite série seulement, cet appareil à l’aérodynamique améliorée était fort apprécié des équipages pour sa maniabilité et son armement, 1 mitrailleuses Parabellum arrière et une LMG 08/15 synchronisée à disposition du pilote.

Aviatik C.V[modifier | modifier le code]

Non construit en série, ce biplan biplace de reconnaissance avait une aile supérieure « mouette » et un moteur Argus As III de 180 ch.

Aviatik C.VI[modifier | modifier le code]

Version de licence du DFW C.V, sans rapport avec les avions précédents.

Aviatik C.VIII[modifier | modifier le code]

Biplan de reconnaissance de 1917 à moteur Mercedes D III de 160 ch. Pas de série.

Aviatik C.IX[modifier | modifier le code]

Biplan de reconnaissance à moteur Benz de 200 ch dont 2 prototypes furent construits en 1918.

Références[modifier | modifier le code]

  • Karlheinz Kens & Hans Müller, Die Flugzeuge des Ersten Weltkriegs 1914-1918, Munich (1973). ISBN 3-453-00404-3
  • Heinz Nowarra, Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-18, Munich (1959)
  • Karl Pawlas, Deutsche Flugzeuge 1914–1918. Nuremberg (1976), ISBN 3-88088-209-6

Liens externes[modifier | modifier le code]