Heinkel He 274

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Heinkel He 274 v1 Su-27 silhouette.svg
Defaut.svg
Heinkel He 274

Constructeur Drapeau : Allemagne Heinkel Flugzeugwerke GmbH
Rôle Bombardier lourd de haute altitude
Statut Prototype
Premier vol Décembre 1945
Nombre construits 2
Équipage
4 (Pilote, Copilote-navigateur-Bombardier, Mitrailleurs x2)
Motorisation
Moteur Daimler-Benz DB-603 A2
Nombre 4
Type V12 à refroidissement liquide turbocompressé
Puissance unitaire 1 726 ch
Dimensions
Envergure 44,19 m
Longueur 23,80 m
Hauteur 5,50 m
Surface alaire 170,00 m2
Masses
À vide 21 300 kg
Avec armement 36 000 kg
Maximale 38 000 kg
Performances
Vitesse maximale 580 km/h
Plafond 14 300 m
Vitesse ascensionnelle 237 m/min
Rayon d'action 3 440 km
Armement
Interne 5 mitrailleuses MG 131 de 13 mm (Tourelle avant, dorsale et ventrale)
4 000 kg de bombes (Deux soutes internes)

Le Heinkel He 274 est un bombardier allemand à haute altitude développé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant l'occupation de la France, les Allemands confièrent le développement et la construction de deux prototypes d'un bombardier à haute altitude dérivé du Heinkel He 177, à la société Farman. Ces deux appareils furent construits très lentement dans les usines de Suresnes. Lors de la Libération en 1944, la construction des deux appareils était bien avancée et, malgré les légers dégâts causés par les Allemands durant leur retraite, leur construction put être achevée.

Le premier appareil, piloté par Marcel Housset, prit l'air pour la première fois en décembre 1945 et le second deux ans plus tard. Entre-temps, les appareils avaient été rebaptisés AAS-1 (pour Atelier aéronautique de Suresnes). Cependant, ils ne furent jamais utilisés comme bombardier, leur conception étant déjà dépassée. Ils furent transformés en appareils de transport et de lancement d'appareils expérimentaux. Pour ce faire, ils reçurent un dispositif d'accrochage conçu par René Leduc. Celui-ci pouvait s'adapter aussi bien aux AAS-1 qu'aux SE 161 Languedoc.

Ils larguèrent à plusieurs reprises le planeur SO M-1 et effectuèrent deux vols sans largage des Leduc 010 et 016. Ils furent relativement peu utilisés en raison de leurs performances décevantes et du manque de fiabilité de leurs moteurs.

Description[modifier | modifier le code]

Le He 274 était un avion quadrimoteur à ailes basses, train classique et empennage double dérive. Ses ailes avaient un allongement de 13,2.

Il pouvait emporter plus de 6 tonnes de bombe dans sa soute et son armement défensif était constitué de trois tourelles télécommandées.

Sources & Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Cuny, Les Avions de combat français 1944-1960, vol. 2 : Chasse lourde, bombardement, assaut, exploration, Paris, Éditions Larivière, coll. « Docavia »,‎ octobre 1989, 279 p., p. 15-16
  • Alain Marchand et Jean-Christophe Carbonel, Heinkel He 274 et Junkers Ju 488, Les bombardiers stratégiques allemands développés en France durant l’Occupation, Éditions Artipresse, coll. « Airprofils n°6 »,‎ juin 2011, 72 p. (ISBN 978-2-919-23102-7, présentation en ligne), p. 1-57

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié