Mitsubishi Ki-21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mitsubishi Ki-21 Su-27 silhouette.svg
Mitsubishi Ki 21-2s.jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Japon Mitsubishi
Rôle Bombardier
Premier vol 18 décembre 1936
Mise en service 1938
Nombre construits 2 064
Équipage
5
Motorisation
Moteur Mitsubishi Ha-101
Nombre 2
Type Moteur à piston
Puissance unitaire 1 500 ch
Dimensions
Envergure 22,50 m
Longueur 16,00 m
Hauteur 4,85 m
Masses
Maximale 9 710 kg
Performances
Vitesse maximale 486 km/h
Plafond 10 000 m
Rayon d'action 2 700 km
Armement
Interne 6 mitrailleuses
Externe 1 000 kg de bombes

Le Mitsubishi Ki-21, dit Sally, moins célèbre que d'autres bombardiers japonais, constitua la bonne-à-tout-faire de l'armée de terre japonaise.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Ki-21 était destiné à remplacer le Mitsubishi Ki-20 et le Mitsubishi Ki-1, deux bombardiers lourds mis en service au début des années 1930[1]. Le premier prototype qui vola le 18 décembre 1936 avait de bonnes caractéristiques de base mais le long choix des moteurs retarda sa mise en service et la production des premiers Ki-21-Ia ne démarra qu'en novembre 1937. Le Ki-21 fut utilisé à partir de 1938 et, malgré son infériorité grandissante, jusqu'à la fin de la guerre du Pacifique en 1945.

En service[modifier | modifier le code]

L'emploi du Ki-21 démarra à l'automne 1938 lors de la seconde guerre sino-japonaise. Il fut utilisé contre les soviétiques à la bataille de Halhin Gol en 1939, puis lors de toutes les opérations de l'armée de terre impériale, notamment l'invasion de la Thaïlande, la bataille de Malaisie et la campagne de Birmanie.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Ki-21-Ia
  • Ki-21-Ib : 120 exemplaires
  • Ki-21-Ic : 160 exemplaires
  • KI-21-IIa : 590 exemplaires
  • Ki-21-IIb ; 688 exemplaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francillon 1979, p. 155—156.
  • Donald, David (editor). The Encyclopedia of World Aircraft. Prospero Books, 1997. ISBN 1-85605-375-X.
  • Francillon, Ph.D., René J. Japanese Aircraft of the Pacific War. London: Putnam & Company Ltd., 1970. (ISBN 03700003312)[à vérifier : La longueur du numéro ISBN devrait être 10 ou 13 et non 11, demandé le 15 novembre 2013], (2nd edition 1979, ISBN 0-370-30251-6).
  • Francillon, Ph.D., René J. The Mitsubishi Ki-21 (Aircraft in Profile number 172). Leatherhead, Surrey, UK: Profile Publications Ltd., 1967.
  • Gunston, Bill. The Illustrated Directory of Fighting Aircraft of World War II. ISBN 0-86101-390-5.
  • Jowett, Philip. The Japanese Army 1931-1945, Volume 2. Botley, Oxfordshire, UK: Osprey Publishing, 2002. ISBN 1-84176-354-3.
  • Lake, Jon. Great Book of Bombers. London: Zenith Press, 2002. ISBN 0-7603-1347-4.
  • (en) Robert Mikesh et Shorzoe Abe, Japanese aircraft 1910-1941, Annapolis, Md, Naval Institute Press,‎ août 1990, 293 p. (ISBN 978-1557505637).
  • Ministry of Defense Japan. Senshi Sosho Volume 36: Rikugun Koku Sakusen, Okinawa, etc. Asagumo Shimbunsha 1970.
  • "Mitsubishi Ki-21...Stalwart of the Imperial Army Air Force". Air International, August 1986, Vol 31 No 2. Bromley, UK: Fine Scroll. ISSN 0306-5634. pp. 74–80, 100—101.
  • Mondey, David. The Concise Guide to Axis Aircraft of World War II. London: Chancellor Press, 1996. ISBN 1-85152-966-7.
  • Young, Edward M. "France's Forgotten Air War". Air Enthusiast. Issue 25, August - November 1984. ISSN 0143-5450.