Nakajima B5N

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nakajima B5N2 'Kate'
{{#if:
Un B5N1 armé d'une torpille décollant du porte-avion Akagi.
Un B5N1 armé d'une torpille décollant du porte-avion Akagi.

Constructeur Drapeau : Japon Nakajima Hikōki Kabushiki Gaisha
Rôle Bombardier-torpilleur
Premier vol 1937
Mise en service 1939
Nombre construits 1 150
Équipage
3 (pilote, navigateur & radio/mitrailleur)
Motorisation
Moteur Nakajima Sakae 11
Nombre 1
Type 14 cylindres en étoile sur 2 niveaux refroidis par air
Puissance unitaire 1 000 ch (736 kW)
Dimensions
Nakajima Kate.svg
Envergure 15 52 m
Longueur 10 30 m
Hauteur 3 70 m
Surface alaire 37 70 m2
Masses
À vide 2 279 kg
Avec armement 3 800 kg
Maximale 4 100 kg
Performances
Vitesse maximale 378 km/h
Plafond 8 260 m
Vitesse ascensionnelle 420 m/min
Rayon d'action 980 km
Armement
Interne Vers l'avant :
1 ou 2 mitrailleuses Type 97 de 7,7 mm (Dans les ailes).

Vers l'arrière :
1 mitrailleuse Type 92 'Ru' de 7,7 mm en défense (Chargeur tambour de 97 coups) (Cockpit arrière)

Externe 1 Torpille Type 91 de 800 kg
Ou 1 bombe de 800 kg
Ou 3 bombes de 250 kg
Ou 6 bombes de 132 kg

Le Nakajima B5N (japonais : 中島 B5N, désigné sous le code allié Kate) était le bombardier-torpilleur standard de la Marine impériale japonaise lors de la Seconde Guerre mondiale.

Bien que plus rapide et capable que ses concurrents alliés (l'américain TBD Devastator ou le britannique Fairey Swordfish), le B5N était déjà obsolète en 1941. Cependant, il servit tout au long de la guerre, notamment à cause du retard de développement de son remplaçant : le B6N. Dans les premiers mois de la campagne du Pacifique, piloté par des équipages japonais aguerris et très bien coordonnés, le B5N connut de grandes victoires durant les batailles de Pearl Harbor, de la mer de corail, de Midway et des îles Santa Cruz.

Conception[modifier | modifier le code]

Le prototype vole en janvier 1937 et la production démarra à la fin de l'année. Après son emploi en Chine, une nouvelle version B5N2 fut produite début 1940. Entre 1937 et 1943, 1 149 exemplaires furent produits. Ils furent considérés comme les meilleurs avions torpilleurs embarqués, avions alliés compris jusqu'en 1943[1].

Nakajima B5N2 "Kate" en vol.

Versions[modifier | modifier le code]

Le B5N a été produit en deux versions, le B5N1 et le B5N2, surnommé « Kate ». La différence entre celles-ci était exclusivement due au changement du propulseur qui passa à une puissance de 1 000 ch. Le capot moteur fut aussi modifié suite à ce changement, ce qui est le moyen le plus simple pour identifier les deux versions. Il est à noter que les B5N1 avaient tous été remplacés par la version 2 à la date du 7 décembre 1941, et donc aucun ne participa à la guerre du pacifique en première ligne. Il était vulnérable aux attaques des chasseurs, particulièrement lorsqu'il se préparait à larguer une torpille. En effet, ses réservoirs d'essence n'étaient pas protégés, ni auto-obturants, à l'image de tous les avions japonais au début du conflit. Le Nakajima B6N « Jill » fut appelé à le remplacer, mais le « Kate » resta en service comme appareil de reconnaissance à long rayon d'action et de lutte anti-sous-marine et aussi comme avion kamikaze.

Engagements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les avions volume 4, Elsevier editions 1978.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) H.C. Bridgwater et Scott Peter, Combat Colours Number 4 : Pearl Harbor and beyond : December 1941 to May 1942, Luton, Bedfordshire, UK, Guideline Publications; First Edition edition,‎ 2001 (ISBN 0-9539-0406-7).
  • (en) René J. Francillon, Japanese Bombers of World War Two, Volume One, Windsor, Berkshire, UK, Hylton Lacy Publishers Ltd.,‎ 1969 (ISBN 0-85064-022-9).
  • (en) René J. Francillon, Japanese Aircraft of the Pacific War, Putnam & Co,‎ 1970, 583 p. (ISBN 0-3700-0033-1).
  • (en) René J. Francillon, Japanese Aircraft of the Pacific War, Putnam & Co,‎ décembre 1979, 570 p. (ISBN 978-0370302515).
  • (en) René J. Francillon, Japanese Carrier Air Groups, 1941-1945, London, Osprey Publishing Ltd.,‎ 1979 (ISBN 0-8504-5295-3).
  • Hawkins, Dr. M.F. The Nakajima B5N "Kate" (Aircraft in Profile number 141). Leatherhead, Surrey, UK: Profile Publications Ltd., 1967. Reprinted 1972.
  • (en) Bert Kinzey, Attack on Pearl Harbor : Japan awakens a sleeping giant, Blacksburg, VA, Military Aviation Archives,‎ 2010 (ISBN 978-0-9844-6650-4).
  • (en) Jonathan Parshall et Anthony Tully, Shattered sword : the Japanese story of the Battle of Midway, Dulles, Va. Poole, Potomac Chris Lloyd distributor,‎ 2007 (ISBN 978-1-5748-8924-6).
  • (en) Donald W. Thorpe, Japanese Naval Air Force camouflage and markings, World War II, Fallbrook, California, Aero Publishers, Tab Books,‎ 1977, 192 p. (ISBN 0816865833 et 0-8168-6583-3).

Développement lié