Dornier Do 18

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flag of German Reich (1935–1945).svg Dornier Do 18
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Dornier-Werke GmbH
Rôle Avion de patrouille maritime
Premier vol 15 mars 1935
Date de retrait 1945
Nombre construits 160
Équipage
4 à 6
Motorisation
Moteur Junkers 205C ou Junkers 205D
Nombre 2
Type Piston en tandem (configuration push-pull)
Puissance unitaire 600 ch ("205C"), 880 ch ("205D")
Dimensions
Envergure 23 70 m
Longueur 19 25 m
Hauteur 5 4 m
Surface alaire 98 00 m2
Masses
À vide 5 970 kg
Avec armement 10 350 kg
Maximale 10 975 kg
Performances
Vitesse maximale 249 km/h (Mach 0,20)
Plafond 4 270 m
Vitesse ascensionnelle 130 m/min
Rayon d'action 3 220 km
Charge alaire 101 8 kg/m2
Rapport poids/puissance 0 09 kg/ch
Armement
Interne 1 MG 151 canon de 20mm en tourelle dorsale
1 mitrailleuse MG 131 de 13mm en tourelle avant
Externe 2 bombes de 50 kg sous les ailes

Le Dornier Do 18 était un hydravion allemand directement dérivé du Dornier Do 15 « Wal » ou Baleine, conçu en 1935 à l'origine pour la Lufthansa. En configuration civile, il établit le record de vol sans escale de 8 391 km entre Start Point (Devon, Angleterre) et Caravelas (Brésil). Il servit aussi, durant la Seconde Guerre mondiale, au sein de la Luftwaffe en tant que patrouilleur maritime et avion de sauvetage en mer.

Design & Conception[modifier | modifier le code]

Le Do 18 retient de son grand frère le Do 15, une coque en métal avec des ailerons stabilisateurs de chaque côté, en améliorant son aérodynamique. Le prototype Do 18a vola pour la première fois le 15 mars 1937, motorisé avec 2 Junkers Jumo 5 de 540 ch en configuration push-pull. Quatre Do 18E furent améliorés avec des moteurs Junkers Jumo 205C de 600 ch.

Le sixième appareil de la Lufthansa fut le premier Do 18F à prendre l'air le 11 juin 1937 et battit le record d'endurance entre l'Angleterre et le Brésil entre le 27 et le 29 mars 1938. Il fut plus tard désigné Do 18L quand il fut modifié avec des moteurs plus puissants BMW 132N de 880 ch. Il effectua son vol inaugural avec ses nouveaux moteurs le 21 novembre 1939.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Do 18D-1 : Première version militaire, équipé avec deux moteurs Jumo 205C, et armée avec une mitrailleuse MG 15 de 7.92mm (Calibre 0.31) montée dans la tourelle de nez et la tourelle dorsale. Les autres modèles de cette version sont le Do 18D-2 et le Do 18D-3.
  • Do 18G-1 : Version améliorée, équipée avec deux moteurs Jumo 205D de 880 ch, armée avec une MG 131 de 13mm (calibre 0.51) dans la tourelle de nez, et un canon MG 151 de 20mm dans une tourelle dorsale électrique.
  • Do 18H : Version désarmée avec doubles commandes pour l'entrainement, construit en petit nombre.
  • Do 18N-1 : Version désarmée pour la recherche et le secours en mer.

Service[modifier | modifier le code]

Le Dornier Do 18 en service au sein de la Luftwaffe était déjà jugé obsolète lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclata, mais quelques-uns servirent quand même dans des missions de reconnaissance en mer du Nord. Il se révéla très vulnérable face à des appareils lourdement armés de la RAF tels que les Short Sunderland ou les Lockheed Hudson, c'est pour cela qu'il fut très vite relégué à des missions de recherche et secours en mer.

Le Do 18 fut le premier appareil allemand abattu de la Seconde Guerre Mondiale, par une formation de trois chasseur britanniques Blackburn B.24 Skua, appartenant au 803 Naval Air Squadron du HMS Ark Royal, le 26 septembre 1939 au-dessus de la mer du Nord

Pays Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Lufthansa (Opérateur civil)

Drapeau : Allemagne Luftwaffe

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :