Hawker Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Hawker Hunter F.Mk.6 Su-27 silhouette.svg
Luftwaffe Museum Hunter 2007.jpg
Un Hunter exposé dans un musée

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Hawker Siddeley
Rôle Avion de chasse
Premier vol
Mise en service 1954
Nombre construits 1 930
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Rolls-Royce Avon 207
Nombre 1
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 45,13 kN
Dimensions
Envergure 10,26 m
Longueur 14 m
Hauteur 4 m
Surface alaire 32,42 m2
Masses
À vide 5 900 kg
Avec armement 8 165 kg
Maximale 11 158 kg
Performances
Vitesse maximale 1 144 km/h (Mach 0,93, au niveau de la mer)
Plafond 15 240 m
Vitesse ascensionnelle 2 438 m/min
Rayon d'action 2 000 km
Armement
Interne 4 canons ADEN de 30 mm
Externe 3 300 kg de charge

Le Hawker Hunter est un avion de chasse britannique capable de vol supersonique en léger piqué. Il a fait son premier vol en 1951 et a été construit au total à près de 2 000 exemplaires, utilisés par une vingtaine de pays jusqu'à la fin des années 1990. Fort apprécié des pilotes, le Hunter affichait de bonnes performances pour l'époque en étant à la fois rapide, très manœuvrable, et robuste. En 2011, seule l'armée de l'air du Liban utilise encore cet avion en service opérationnel, mais d'autres appareils sont mis en œuvre par des sociétés privées.

Historique[modifier | modifier le code]

En janvier 1946, le gouvernement britannique émit un appel d'offres pour un nouvel intercepteur de jour à réaction. La firme Hawker répondit en janvier 1948 avec le projet p. 1067, basé sur le résultat de travaux précédents sur des évolutions du Sea Hawk (notamment l'utilisation d'ailes en flèche à 35°). Le projet subit plusieurs modifications au cours de son développement, en particulier concernant l'entrée d'air prévue dans le nez et finalement déplacée à l'emplanture des ailes pour laisser la place nécessaire aux 4 canons de 30 mm et leurs munitions. Le premier prototype fit son vol inaugural le 20 juillet 1951, alors que la production en série avait été lancée en parallèle.

Mises en service en 1954, les premières versions du Hunter (F.1 avec un moteur Avon et F.2 avec un moteur Sapphire (en)) avaient plusieurs défauts : autonomie très limitée, problèmes de réacteur dus au dessin des entrées d'air, canons provoquant des retours de flamme dans le réacteur lors des tirs et éjection des douilles endommageant l'avion. Ces problèmes commencèrent à être résolus à partir de la version F.4, mise en service à partir de 1955 avec un réacteur Avon amélioré et 2 bulbes de récupération des douilles sous le cockpit. De nombreux exemplaires de la version finale F.6 furent ensuite convertis en FGA.9, version spécialisée dans l'attaque au sol pouvant emporter 3 400 kg d'armement sous les ailes. Les versions biplaces d'entraînement disposaient de 2 places côte à côte.

Pas moins de 2 000 exemplaires du Hunter furent construits pour une vingtaine de pays utilisateurs, y compris 500 avions produits sous licence par les Pays-Bas et la Belgique. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas conservèrent leurs appareils en première ligne jusqu'à la fin des années 1960, l'Inde jusqu'à la fin des années 1970, la Suisse et Singapour jusqu'au milieu des années 1990. De nombreux Hunter étaient encore en état de vol au début des années 2000, principalement des F.58 rachetés à la Suisse par des opérateurs privés. Par exemple, des Hunter sont utilisés par la société Apache Aviation comme adversaires pour l'entraînement de pilotes militaires[1]. Fin 2008, l'armée de l'air du Liban a remis en service 4 exemplaires du Hunter (3 monoplaces et un biplace) qui n'avaient plus volé depuis 1994[2].

Records[modifier | modifier le code]

Le 7 septembre 1953, le prototype Hunter F.3 spécialement modifié (réacteur avec post-combustion, nez pointu, 2 aérofreins sur le côté du fuselage, verrière modifiée) a obtenu un record mondial de vitesse en volant à 1 163,2 km/h sur un circuit de 3 km.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le Hunter a été utilisé au combat par :

Variantes[modifier | modifier le code]

Un Hunter F.51 danois
Un Hunter T.7 (biplace)

Remarque : les versions spéciales construites en très peu d'exemplaires ne sont pas listées.

  • Hunter F.1 - version initiale avec réacteur Avon 113 (139 exemplaires)
  • Hunter F.2 - version initiale avec réacteur Sapphire (en) 101 (45 exemplaires)
  • Hunter F.3 - prototype
  • Hunter F.4 - nouveau réacteur Avon 115, plus de carburant, bulbes sous le cockpit (559 exemplaires)
  • Hunter F.5 - équivalent du F.4 avec un réacteur Sapphire 101 (105 exemplaires)
  • Hunter F.6 - nouveau réacteur Avon 203, nouvelle aile (621 exemplaires)
  • Hunter T.7 - version biplace d'entraînement du F.4 pour la Royal Air Force (65 exemplaires plus 11 avions modifiés)
  • Hunter T.8 - version biplace d'entraînement du F.4 pour la Royal Navy (10 exemplaires plus 34 avions modifiés)
  • Hunter FGA.9 - version destinée à l'attaque au sol (128 F.6 modifiés)
  • Hunter FR.10 - version capable de missions de reconnaissance (33 F.6 modifiés)
  • Hunter F.5x - versions d'export du F.4 et du F.6 (exemple : F.52 pour le Pérou)
  • Hunter FGA.5x et FGA.7x - versions d'export du FGA.9 (exemple : FGA.71 pour le Chili)
  • Hunter FR.5x et FR.7x - versions d'export du FR.10 (exemple : FR.74B pour Singapour)
  • Hunter T.66 - version biplace d'entraînement avec réacteur Avon 203 et 2 canons pour l'Inde
  • Hunter T.66x, T.6x et T.7x - versions d'export du T.66 (exemple : T.68 pour la Suisse)

La production totale est de 1 830 monoplaces et 102 biplaces, soit 1 930 exemplaires.

Carrière[modifier | modifier le code]

En Suisse[modifier | modifier le code]

Le premier Hunter Mk 58 (J-4001) remis aux Forces aériennes suisses en 1958, exposé au musée des Forces aériennes à Dübendorf.

Les Forces aériennes suisses retirèrent du service leurs Hunter en 1994 suite à la mise en œuvre de la réforme d'Armée 95.

Lors de la liquidation des Hunter, 43 avions furent offerts à des musées étrangers (31 Hunter) et à des forces aériennes amies (12 Hunter). Neuf appareils furent remis en Grande-Bretagne, sept en France et aux États-Unis, quatre en Allemagne, trois en Norvège, deux au Canada, en Italie, en Jordanie et en Suède, un en Autriche, en Belgique, aux Pays-Bas, en Afrique du Sud et en Hongrie.

Parmi les 30 Hunter restés en Suisse, 12 ont été remis à des musées, cinq à des associations et à des escadrilles, six avions sont exposés sur des aérodromes et des casernes. Un appareil est stationné dans des décombres sur une place d’exercice[6].

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Luz Arce, The inferno : a story of terror and survival in Chile, Madison, Wis, University of Wisconsin Press,‎ 2004 (ISBN 0-299-19554-6).
  • (en) Taru Bahl et M.H. Syed, Encyclopaedia of Muslim world, New Delhi, Anmol Publications,‎ 2003 (ISBN 8-126-11419-3).
  • (en) I. F. W. Beckett et John Pimlott, Armed forces & modern counter-insurgency, London, Croom Helm,‎ 1985 (ISBN 0-709-93236-7, lire en ligne).
  • (en) Paul Bradley, The Hawker Hunter : a comprehensive guide, Bedford, Sam Publications,‎ 2009 (ISBN 0-955-18589-0).
  • Braybrook, Roy. "Hunter...Thirty Years Young". Air International, July 1981, Vol 21 No 1. p. 20–29. Bromley, UK: Fine Scroll. ISSN 0306-5634.
  • (en) Edward V. Coggins, Wings that stay on : the role of fighter aircraft in war, Paducah, Ky, Turner Pub. Co,‎ 2000 (ISBN 1-563-11568-9, lire en ligne).
  • (en) Michael Curtis, The Middle East reader, New Brunswick, U.S.A, Transaction Books,‎ 1986 (ISBN 0-887-38101-4).
  • (en) Ray Deacon, Hawker Hunter : fifty golden years, Blackboys, Vogelsang,‎ 2001 (ISBN 0-954-06660-X).
  • (en) Christophe Donnet, World Air Power Journal Vol. 20, Spring 1995, vol. 20, London, England, Aerospace Publishing Ltd,‎ 1995 (ISBN 1-874-02349-2), « A Farewell to Arms », p. 138–145.
  • (en) Will Fowler et Kevin Lyles, Britain's secret war : the Indonesian confrontation, 1962-66, Oxford New York, Osprey,‎ 2006 (ISBN 1-846-03048-X).
  • (en) Till Geiger, Britain and the economic problem of the Cold War : the political economy and the economic impact of the British defence effort, 1945-1955, Aldershot, Hampshire, England Burlington, VT, Ashgate,‎ 2004 (ISBN 0-754-60287-7, lire en ligne).
  • Green, William and John Fricker. The Air Forces of the World: Their History, Development, and Present Strength. Macdonald, 1958.
  • (en) David J. Griffin, Hawker Hunter : in UK and foreign service : serials 1951 to 2007, Morrisville, NC, Lulu Enterprises,‎ 2007 (ISBN 978-1-430-30593-4, lire en ligne).
  • (de) G.A. Hiltermann et Hawker Hunter, Vliegend in Nederland, Eindhoven, Flash Aviation,‎ 1990 (ISBN 978-9-071-55309-7).
  • (en) Donald Hannah, Hawker FlyPast Reference Library, Stamford, Key,‎ 1982 (ISBN 0-946-21901-X).
  • (en) David Hirst, Beware of small states : Lebanon, battleground of the Middle East, New York, Nation Books,‎ 2010 (ISBN 1-568-58422-9).
  • Paul A Jackson, Belgian military aviation, 1945-1977, Hinckley, Midland Counties Publications,‎ 1977 (ISBN 0-904-59706-7).
  • (en) Robert Jackson, Hawker Hunter : the operational record, Washington, D.C, Smithsonian Institution Press,‎ 1990 (ISBN 0-874-74377-X).
  • Robert Jackson, Hawker Hunter, London, I. Allan, coll. « Modern Combat Aircraft / 15 »,‎ 1982 (ISBN 0-711-01216-4).
  • (en) Derek James, Hawker, New York, Arco Pub. Co, coll. « Aircraft Album » (no 5),‎ 1973 (1re éd. 1972) (ISBN 0-668-02699-5).
  • Jeshurun, Chandran. The Growth of the Malaysian Armed Forces, 1963-73. Institute of Southeast Asian, 1975.
  • Kavic, Lorne J. India's Quest for Security: Defence Policies, 1947-1965. University of California Press, 1967.
  • (en) Jon Lake, Wings of fame, vol. 20 : Hawker Hunter, London, Aerospace,‎ 2001 (ISBN 1-861-84053-5, ISSN 1361-2034), p. 28–97.
  • Lake, Jon. "Last Bastion of the Hunter". Air International, Vol. 80, No 3, March 2011, p. 74–79. Stamford, UK: Key Publishing. ISSN 0306-5634.
  • (en) Tim Laming, Fight's on! : airborne with the aggressors, Osceola, WI, Motorbooks International,‎ 1996 (ISBN 0-760-30260-X, lire en ligne).
  • (en) John Law, Aircraft stories : decentering the object in technoscience, Durham, NC, Duke University Press,‎ 2002 (ISBN 0-822-32824-0, lire en ligne).
  • (en) Jeffrey Lefebvre, Arms for the Horn U.S. security policy in Ethiopia and Somalia, 1953-1991, Pittsburgh, Pa, University of Pittsburgh Press,‎ 1991 (ISBN 0-822-98533-0).
  • (en) Stephen Martin, The economics of offsets : defence procurement and countertrade, Amsterdam Langhorne, Pa, Harwood Academic,‎ 1996 (ISBN 3-718-65782-1).
  • (en) Francis K. Mason, Hawker aircraft since 1920, London, Putnam,‎ 1991 (ISBN 0-851-77839-9).
  • (en) Francis Mason, The British fighter since 1912, Annapolis, Md, Naval Institute Press,‎ 1992 (ISBN 1-557-50082-7).
  • (en) Tim McLelland, The Hawker Hunter, Manchester, Crécy,‎ 2008 (ISBN 978-0-859-79123-6).
  • (en) P. V. S. Mohan et Samir Chopra, The India-Pakistan air war of 1965, New Delhi, Manohar Distributed by Foundation Books,‎ 2005 (ISBN 8-173-04641-7).
  • Lon O. Nordeen, Air warfare in the missile age, Washington, D.C, Smithsonian Institution Press,‎ 1985 (ISBN 978-0-874-74680-8).
  • (en) Peter J. H. Petter-Bowyer, Winds of destruction : the autobiography of a Rhodesian combat pilot, Johannesburg, 30'̊ South Publishers,‎ 2005 (ISBN 0-958-48903-3, lire en ligne).
  • Kenneth Michael Pollack, Arabs at war : military effectiveness, 1948-1991, Lincoln, NE, University of Nebraska Press,‎ 2002 (ISBN 0-803-23733-2).
  • (en) Mark Phythian, The politics of British arms sales since 1964 : to secure our rightful share, Manchester New York New York, Manchester University Press Distributed exclusively in the USA by St. Martin's Press,‎ 2000 (ISBN 0-719-05907-0, lire en ligne).
  • John C. Rolland, Lebanon : current issues and background, Hauppauge, New York, Nova Science Publishers, Inc,‎ 2003 (ISBN 1-590-33871-5).
  • (en) Pete Scholey, Who dares wins : special forces heroes of the SAS, Oxford, U.K. New York, Osprey Pub,‎ 2008 (ISBN 1-846-03311-X).
  • (en) Tim Senior, The AirForces Monthly book of the F/A-18 Hornet, Stamford, Key,‎ 2003 (ISBN 0-946-21969-9).
  • (en) Martin Sieff, Shifting superpowers : the new and emerging relationship between the United States, China, and India, Washington, D.C, Cato Institute,‎ 2009 (ISBN 1-935-30821-1).
  • (en) C Skardon, A lesson for our times : how America kept the peace in the Hungary-Suez Crisis of 1956 : commemorating an historic turning point in the Cold War, Bloomington, Ind, AuthorHouse,‎ 2010 (ISBN 1-420-89102-2).
  • (en) Jim Winchester, Military aircraft of the Cold War, Hoo, Grange Books, coll. « The Aviation Factfile »,‎ 2006 (ISBN 1-840-13929-3).