Mitsubishi G3M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mitsubishi G3M Su-27 silhouette.svg
G3M Type 96 Attack Bomber Nell G3M-18s.jpg
G3M Type 96 (code allié Nell) en formation

Constructeur Drapeau : Japon Mitsubishi Jūkōgyō Kabushiki-kaisha
Rôle Bombardier moyen / Bombardier torpilleur
Statut Retiré du service actif
Premier vol Juillet 1935
Mise en service 1935
Date de retrait 1945
Nombre construits 1 048
Équipage
7 (pilote, copilote, navigateur, opérateur radio, 3 mitrailleurs)
Motorisation
Moteur Mitsubishi Kinsei
Nombre 2
Type 14 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 1075-1300 ch
Dimensions
Envergure 25 m
Longueur 16.45 m
Hauteur 3.68 m
Surface alaire 75 m2
Masses
À vide 4 965 kg
Avec armement 8 000 kg
Performances
Vitesse de croisière 280 km/h
Vitesse maximale 375 km/h
Plafond 9 130 m
Vitesse ascensionnelle 360 m/min
Rayon d'action 4 400 km
Armement
Interne 4 mitrailleuses Type 92 de 7.7mm (cockpit, sabord gauche et droit, tourelle dorsale avant escamotable)
1 canon Type 99 de 20mm (Tourelle dorsale)
Externe 800 kg de bombes ou 1 torpille

Le Mitsubishi G3M fut le premier bombardier moderne japonais, dit Nell dans le code allié. Il constitua le fer de lance de la marine impériale japonaise lors de la première année de la guerre.

Conception[modifier | modifier le code]

Le prototype du G3M, appareil bimoteur à train rétractable, vola pour la première fois en avril 1934 et révéla aussitôt d'excellentes qualités aérodynamiques et de très bonnes performances. En juin 1936, apparut la première version, G3M1, dont seulement 34 exemplaires furent construits. En effet, l'adoption de moteurs plus puissants donna naissance au G3M2 produit à 743 exemplaires. La dernière version, G3M3, fut produite à partir de 1941. 243 exemplaires sortirent des chaînes avant l'arrêt de la production en 1943.

Engagements[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :