Heinkel He 115

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinkel He 115B-1
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Allemagne Heinkel
Rôle Hydravion de reconnaissance
Nombre construits 224
Équipage
3
Motorisation
Moteur BMW 132k
Nombre 2
Puissance unitaire 970 ch
Dimensions
Envergure 22 m
Longueur 17 30 m
Hauteur 6 57 m
Surface alaire 85 76 m2
Masses
À vide 6 680 kg
Avec armement 9 070 kg
Maximale 10& 390 kg
Performances
Vitesse maximale 335 km/h (Mach 0,27)
Plafond 5 500 m
Vitesse ascensionnelle 216 m/min
Rayon d'action 3 300 km
Armement
Interne 2 mitrailleuses MG 15 de 7,92 millimètres
Externe 1 420 kg de bombes, torpilles ou de mines

Le Heinkel He 115 était un hydravion allemand de la Seconde Guerre mondiale. Il servit à la fois comme mouilleur de mines, étant le premier hydravion allemand à pouvoir porter cette arme, et comme bombardier-torpilleur. Il fut construit à 224 exemplaires, dont certains exportés vers la Norvège et la Suède, mais également deux exemplaires en Angleterre, où ils furent intensément évalués. Opérant contre les convois PQ en Mer arctique et en Mer du Nord dans sa version torpilleur et larguant des mines dans la Manche, ils remportèrent de grand succès dans ces missions. En version civile, il battit sept records de vitesse établis auparavant par d'autres hydravions.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le He 115 était un bimoteur monoplan à aile médiane de construction entièrement métallique doté de deux flotteurs. Après son premier vol, en 1936, le He 115B entra en service à partir de 1940 comme mouilleur de mines ; il emportait alors une mine magnétique unique de 920 kg. Les appareils des Kustenfliegergruppen 106 et 506 accomplirent de nombreuses missions au large des côtes est et sud de l'Angleterre. Le He 115C apparut fin 1940 avec un armement plus complet, suivi d'une variante équipé de flotteurs renforcés permettant l'amerrissage sur la glace ou la neige durcie. La version spécialisée dans le lancement de torpilles fut désignée C-4 ; elle s'illustra en de nombreuses occasions, particulièrement contre les fameux convois du Cap Nord.

Variantes[modifier | modifier le code]

Heinkel He 115 A[modifier | modifier le code]

Première version de série, construite à partir de janvier 1939.

Heinkel He 115 B[modifier | modifier le code]

B-1 : avion de reconnaissance.

B-2 : version avec skis pour missions au Cap Nord.

Heinkel He 115 C[modifier | modifier le code]

C-1 : version renforcée avec deux mitrailleuses MG-15 et une MG-151 de calibre 15 millimètres dans une nacelle à l'avant-droit.

C-2 : version avec skis.

C-3 : version lance-mines pour missions devant la côte anglaise.

C-4 : version lance-torpilles pour missions en Océan Arctique, l'armement étant réduit à une MG-15 à l'arrière.

Heinkel He 115 D[modifier | modifier le code]

D-0 : un seul prototype avec motorisation plus puissante et armement renforcé.

Exemplaires survivants[modifier | modifier le code]

Aucun He 115 n'a pu être préservé. Toutefois, en juin 2012, le Sola flymuseum d'Hafrsfjord (Norvège), a annoncé avoir repêché un exemplaire pratiquement complet dans le fjord. Il est prévu que l'avion soit immergé pendant 2 ou 3 ans dans un bac d'eau douce afin d'éliminer toute trace de sel, après quoi commencera un travail de restauration visant à le rendre présentable au public[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :