Andrew Reeder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Reeder

Andrew Horatio Reeder (1807 - 1864) fut désigné en 1854 gouverneur du Territoire du Kansas par le président des États-Unis, le démocrate Franklin Pierce, afin de faire appliquer l'Acte Kansas-Nebraska, ce qu'il fit en utilisant l'exacerbation du sentiment d'indépendance, menant aux sept années de violences désignées sous le nom de Bleeding Kansas.

Confronté à des preuves évidentes de fraude électorale, Reeder refusa de certifier les résultats et réclama une nouvelle élection. Il désigna le site de Pawnee, dans lequel il détenait des intérêts financiers pour accueillir la première législature. Après seulement quatre jours, les délégués décidèrent de se retrouver à Shawnee Mission, où ils adoptèrent le Code du Missouri et réclamèrent son remplacement par le président Franklin Pierce, qui s'exécuta en invoquant des « intérêts spéculatifs » répréhensibles[1].

Accusé de haute-trahison par un « grand jury » pro-esclavagiste, Reeder dut fuir le territoire déguisé en bûcheron en 1856, pour regagner sa Pennsylvanie natale, où il devint l'un des promoteurs actifs du Parti républicain créé en 1856[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Biographie d'Andrew Horatio Reeder », sur kshs.org