Itouroup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Itouroup
Итуруп (ru)
択捉島
 (ja)
Carte des îles Kouriles.
Carte des îles Kouriles.
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Revendication par Drapeau du Japon Japon
Archipel Îles Kouriles
Localisation Mer d'Okhotsk, océan Pacifique
Coordonnées 45° 02′ 00″ N 147° 37′ 00″ E / 45.033333, 147.616667 ()45° 02′ 00″ N 147° 37′ 00″ E / 45.033333, 147.616667 ()  
Superficie 3 139 km2
Point culminant Stokap (1 634 m)
Géologie Île volcanique
Administration
District fédéral District fédéral extrême-oriental
Sujet fédéral Oblast de Sakhaline
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+12 pour la Russie
UTC+9 pour le Japon

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Sakhaline

(Voir situation sur carte : Oblast de Sakhaline)
Itouroup
Itouroup

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Itouroup
Itouroup
Îles de Russie - Îles du Japon

Itouroup (en russe : Итуруп, Oстров Итуру́п, Ostrov Iturup[1], en aïnu エトゥオロ Etuworop-sir, en japonais : 択捉島 Etorofu-tô[2]) est la plus grande île de l'archipel des îles Kouriles. Avec une superficie de 3 139 km2, c'est la 157e île du monde. Elle fait partie de l'oblast de Sakhaline en Russie. C'est l'île la plus septentrionale du groupe d'îles de l'archipel revendiquées par le Japon.

Itouroup est située près de l'extrémité méridionale de l'archipel des Kouriles, entre Kounachir (19 km au sud-ouest) et Ouroup (37 km au nord-est). La ville de Kourilsk se trouve approximativement au centre de sa côte occidentale.

L'île dispose d'un aérodrome à Bourevestnik sur lequel de nombreux avions militaires Mig de la défense aérienne russe (Voyska PVO) ont été stationnés depuis les années 1950. En 1968, le vol 253 de Seaboard World Airlines fut intercepté au-dessus des Kouriles et forcé à atterrir à Bourevestnik avec 214 soldats américains en route pour le Vietnam. Un aérodrome plus ancien, Vetrovoïe, a été utilisé par l'armée japonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Itouroup est constituée de massifs volcaniques et de chaînes de montagnes. Une rangée d'une douzaine de volcans alignée selon un axe nord-est au sud-ouest forme le cœur de l'île; le plus grand est Stokap (1 634 m). Les rivages d'Itouroup sont hauts et abrupts. La végétation est principalement composée d'épicéas, de mélèzes, de pins, de sapins et de forêts d'arbre feuillus avec des aulnes, des lianes et des sous-bois de bambous des Kouriles. Les montagnes sont couvertes de bouleaux, de pins sibériens nains, de fleurs herbacées ou de rochers nus.

Histoire[modifier | modifier le code]

Route empruntée par la flotte japonaise pour aller à Pearl Harbor

Initialement habitée par les Aïnous, l'île accueillit une colonie russe (fin du XVIIIe siècle) puis une garnison japonaise (1800), là où se trouve maintenant Kourilsk. En 1855, Itouroup fut reconnue japonaise par le traité de Shimoda.

Le , l'île et ses baies comme celle d'Hitokappu (en japonais 単冠湾), sur la côte Est d'Iturup, servirent de lieu de rendez-vous à la flotte qui navigua ensuite pour aller attaquer Pearl Harbor.

En 1945, l'île fut occupée par l'URSS après la défaite du Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1956, les deux pays consentirent à rétablir des relations diplomatiques, mais le traité de paix n'est toujours pas ratifié (en 2007) à cause du statut contesté d'Itouroup et d'autres îles que le Japon continue de revendiquer.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de l'île est, depuis 1945, grandement liée à la pêche saisonnière des saumons qui viennent frayer dans la centaine de rivières de Itouroup.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ostrov Iturup: Russie, nom, coordonnées géographiques, carte », Geomondiale.fr: noms géographiques (consulté le 23 février 2014)
  2. « Etorofu-tō: Russie, nom, coordonnées géographiques, carte », Geomondiale.fr: noms géographiques (consulté le 23 février 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]