Nissan X-Trail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automobile
Cet article est une ébauche concernant l’automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Nissan X-Trail est un modèle de SUV compact produit par le constructeur automobile japonais Nissan depuis 2001. À ce jour, trois générations se sont succédé, la dernière en date est maintenant considéré comme un crossover de taille moyenne. Il fut le premier SUV de la marque Nissan et leur première entrée sur le marché très compétitif du SUV puisque d'autres modèles venu d'autres constructeurs automobiles était proposés dans la même période tels que le Suzuki Grand Vitara, Hyundai Tucson, Honda CR-V et le Toyota RAV4.

La Nissan X-Trail se positionne entre le Nissan Qashquai et le Nissan Pathfinder.

Première génération (2001-2007)[modifier | modifier le code]

Nissan X-Trail
Nissan X-Trail

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 2001 - 2007
Classe SUV
Moteur et transmission
Moteur(s) essence
2.0 140 ch
2.5 165 ch
Diesel
2.2 VDI 114 ch
2.2 DCi 136 ch
Cylindrée 2.2 DCi: 2184 cm3
Couple maximal 2.2 DCi: 314 Nm
Transmission 4x4
BVM 5/6
BVA 3
Poids et performances
Poids à vide 2.2 DCi: 1465 kg
Vitesse maximale 2.2 DCi: 189 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 2.2 DCi: 11,2 s
Consommation mixte 2.2 DCi: 7,1 L/100 km
Émission de CO2 2.2 DCi: 189 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Tout terrain
Suspensions indépendante
Dimensions
Longueur 4455 mm
Largeur 1765 mm
Hauteur 1675 mm
Empattement 2625 mm
Chronologie des modèles
Précédent Nissan Rasheen Nissan X-Trail II Suivant
Nissan X-Trail 2005-2006

Dévoilé au Mondiale de l'Automobile de Paris en 2000, la première génération a été commercialisée de fin 2001 à 2007, entre 24 000 € pour la finition Sport et 27 700 € pour la version luxe. La première Nissan X-Trail, aussi appelé Nissan X-Trail T30, partageait la même plate-forme appelé Nissan FF-S avec la Nissan Almera et la Nissan Primera. Il connaîtra un restylage en novembre 2003 qui inaugure de nouveaux pare-chocs avants et arrières, une calandre en nid d'abeilles, de nouvelles optiques arrières et une insonorisation renforcée qui faisait défaut à la version avant restylage. En janvier 2006, Nissan remanie sa gamme en ne proposant uniquement la gamme Columbia composé de trois finitions.

Lors de sa sorti, ce modèle a particulièrement séduit la presse automobile et le public grâce à sa polyvalence et ses bonnes capacités en tout terrain pour sa catégorie. On note un comportement routier plus que satisfaisant pour un véhicule de ce type, ce qui en faisait une bonne alternative aux monospaces compacts. La clientèle appréciait son aspect à la fois familial à l'intérieur et baroudeur pour l'esthétique, tellement qu'à l'annonce de la deuxième génération du X-Trail, Nissan a fait le choix de ne pas modifier le look mais de le peaufiner pour conserver son look d'aventurier. En revanche, la critique lui reprochait un manque de capacité du coffre (seulement 350 l contre 400 l pour le Toyota RAV4 de la même époque) et la qualité des plastiques dans l'habitacle qui se détérioraient facilement. À noter qu'il est le premier SUV à être équipé d'ailes en plastiques permettant un gain de poids et une meilleure résistance lors d'accrochages dans les terrains accidentés.

Motorisations[modifier | modifier le code]

A ses débuts, la X-Trail est introduit avec une motorisation essence 2.0 de 140 ch avec boîte manuel à 5 rapports ou automatique, et un moteur diesel 2.2 Vdi de 114 ch. En décembre 2002, Nissan lance une version avec un moteur 2.5 essence développant 165 ch avec transmission manuel 5 rapports ou boîte automatique uniquement sur la finition luxe. Novembre 2003, le 2.2 Vdi diesel de 114 ch est remplacé par un 2.2 Dci de 136 ch. En septembre 2006, Nissan simplifie son offre et ne propose plus que le 2.2 Dci de 136 ch .

Finitions[modifier | modifier le code]

Contrairement au Suzuki Grand Vitara ou au Toyota RAV4 disponible dans la même période, Nissan ne commercialisa uniquement des versions cinq portes de son SUV. Il sera décliné en plusieurs finitions, offrant plus ou moins d’équipement la version d'entrée de gamme étant la Sport:

  • Sport: ABS. EBD. Amplificateur de freinage NBAS. Quatre airbags. Fixations Isofix. Vitres teintées. Siège et volant réglables en hauteur. Quatre vitres et rétroviseurs électriques. Verrouillage à distance. Radiocassette. Banquette rabattable 2/3-1/3.
  • Luxe: En plus de la Sport. Jantes en aluminium de 16 pouces. Antibrouillards. Rétroviseurs dégivrants. Sièges velours. Volant, pommeau et levier de frein à main en cuir. Climatisation automatique. Chargeur 6 CD avec commandes au volant. Toit ouvrant panoramique. Boîte de vitesses automatique disponible en option avec le moteur 2.0 à essence.
  • Excess: Version haut de gamme motorisé par le 2.2 Vdi lancée en mai 2003.
  • Novembre 2003, enrichissement des équipements de la version Sport, avec en plus un Radio CD et la climatisation automatique.
  • Confort: Antibrouillards. Toit ouvrant panoramique. Radio avec chargeur 6 CD. ESP disponible en option avec 2.2 dCi et 2.5.
  • Élégance: Baguettes et poignées de portes couleur carrosserie. Calandre chromée. Jantes en aluminium de 17pouces. Rétroviseurs dégivrants et rabattables électriquement. Sellerie en cuir noir. Sièges électriques et chauffants.
  • Plaza: Version haut de gamme disponible en 2004 avec le 2.5 essence ou le 2.2 Dci. Basé sur l'élégance rajoutant l'ESP, radar de recul, GPS couleur et les seuil de portes avant en aluminium. Mars 2005, ajout de phares xénon.

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

En plus de proposé plusieurs finitions au fil des années, Nissan proposa des versions limités:

  • X-Trail GT: En 2002, uniquement au Japon, Nissan proposa une édition spécial utilisant un moteur SR20VET turbocompressé produisant 280 ch (209 kW)
  • Ultimate: Version Luxe utilisant le 2.0 essence de 140 ch partageant quelques détails de la version Sport comme la sellerie.
  • Free Ride: jantes en aluminium spécifiques de 16 pouces, vitres arrière fumées, phares longue portée intégrés aux barres de toit et sellerie en cuir noir. Utilise le 2.5 165 ch ou le 2.2 Vdi 114 ch.
  • Giant: Version Confort comprenant deux VTT, porte-vélos et jeu de tapis de sol exclusif.

Deuxième génération (2007-2014)[modifier | modifier le code]

Nissan X-Trail II
Nissan X-Trail

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 2007 - 2014
Classe SUV
Moteur et transmission
Moteur(s) essence 2 l 140 ch, 2.5 l 169 ch
Diesel
2.0 dCi 150/173ch.
Transmission 4x4, boîte à 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1482 à 1705[1] kg
Consommation mixte 5,6 à 7,8 L/100 km
Émission de CO2 190 à 216[2] g/km
Châssis - Carrosserie
Châssis Renault Mégane II/III
Renault Scenic II/III
Renault Koleos I
Renault Kangoo II
Mercedes-Benz Citan
Nissan Rogue I/Sentra
Nissan Qashqai I/X-Trail I
Dacia Logan I/II/Duster
Dacia Sandero I/II/Lodgy
Dacia Dokker
Dimensions
Longueur 4 630[1]. mm
Largeur 1 780[1] mm
Hauteur 1 680[1] mm
Chronologie des modèles
Précédent Nissan X-Trail Nissan X-Trail III Suivant

La deuxième génération du Nissan X-Trail (T31), fut dévoilé lors du Salon Automobile de Genève en Mars 2007, la commercialisation débuta en Août 2007 au Japon et vers la fin de cette même année en Europe. Il ne fut pas vendu aux Etats-Unis et au Canada où il était remplacé par un crossover nommé Nissan Rogue.

Les changements esthétiques ne sont pas radicaux surtout à l'avant où seul les optiques ont été revus. Il gagne cependant 17 cm de longueur (4 630 mm) puisqu'il partage la même plate-forme que la Nissan Qashquai lancée dans la même période. Ce gain, permet une capacité du coffre plus élevée (603 l contre 350 l) inaugurant un double fond amovible sous ce dernier et de plus grand espaces pour les jambes pour les passagers arrières.

Nissan, a complètement remanié l'habitacle au profit de l'ergonomie, l'instrumentation (compte-tour, compteur de vitesse etc...) est désormais située derrière le volant, un système de navigation GPS plus réactif. La qualité des plastiques est en hausse, il introduit des plastiques moussés et quelques pointes d'aluminium comme sur le volant ou sur la console centrale.

Tout comme son prédécesseur, la Nissan X-Trail II propose une polyvalence de conduite que ce soit en "offroad" ou sur route. Il est équipé de la transmission intégrale permanente "all mode" apparue dans la Nissan Qashquai et Pathfinder qui gère la motricité des roues en distribuant le couple moteur à chacune des quatre roues qui en a le plus besoin. Il se pilote en trois paramètres: mode "Auto" pour les routes mouillées ou glissantes, le mode "4x2" pour la ville ou routes sèches et "Lock" pour les revêtements abîmés où les conditions sont difficiles. À noter, que cette technologie inclus aussi l'aide au démarrage en côte.

Une version remaniée est dévoilée en juillet 2010 au Japon. La calandre et les optiques avant (xenons ou halogènes) et arrières (à LED) sont les modifications les plus marquantes qui donnent un look plus agressif, outre quelques changements mineurs comme le logo Nissan plus gros, une consommation et des rejets de CO2 à la baisse, un gain de 10 mm en longueur, largeur et hauteur (introduisant des passages de roues plus gros).

Nissan X-Trail (T31) Intérieur

Contrairement à la première génération qui a connu un beau succès, la deuxième mouture souffrait de la concurrence des crossovers comme la Nissan Qashquai et plus tard la Nissan Juke, tandis que la catégorie des SUV se faisaient peu à peu dominé par ces derniers.

Au japon, la version GT équipée du moteur turbocompressé SR20VET n'est pas disponible dans cette deuxième génération d'X-Trail à cause des nouvelles restrictions des émissions polluantes depuis 2005. En septembre 2008, la Nissan X-Trail 20GT est lancé au Japon avec un moteur 2.0L Diesel M9R turbocompressé co-développé par Renault et Nissan, il est le premier X-trail diesel vendu sur le marché japonais.

La deuxième génération du Nissan X-Trail fut remplacé en octobre 2013 quand la troisième génération fut dévoilé au Japon.

Motorisations[modifier | modifier le code]

A sa sortie, la Nissan X-Trail embarquait un moteur diesel 2.0 l issu de la collaboration Renault-Nissan

Finitions[modifier | modifier le code]

  • XE
  • SE
  • LE
  • Platinum

Troisième génération (2014-)[modifier | modifier le code]

Nissan X-Trail III
Nissan X-Trail

Appelé aussi Nissan Rogue
Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 2014
Classe Crossover
Moteur et transmission
Énergie Essence
Diesel
Position du moteur Avant
Cylindrée X-Trail: 1598/1618
Rogue: 2.5 cm3
Puissance maximale X-Trail: 130/163
Rogue: 170 ch
Couple maximal X-Trail: 320/240
Rogue: 237 Nm
Transmission 4x2
4x4
Boîte de vitesses BVM6
BVA7
Poids et performances
Poids à vide 1540 kg
Vitesse maximale X-Trail: 180 à 200
Rogue: km/h
Accélération 0 à 100 km/h en X-Trail: 11,4 à 9.7
Rogue: s
Consommation mixte X-Trail: 6.2 à 4.9
Rogue: 8.9 L/100 km
Émission de CO2 X-Trail: 129 à 145
Rogue: g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes, 5/7 places
Châssis Renault Kadjar/Koleos II
Nissan Qashqai II/X-Trail II
Renault Espace V/Talisman II
Renault Mégane IV
Nissan Pulsar
Samsung SM6
Suspensions Indépendante Type McPherson
Indépendante multibras
Direction Crémaillère et pignons avec assistance
Freins Disques ventilés à l'avant
Disques à l’arrière avec ABS/EBD/NBAS
Dimensions
Longueur 4643 mm
Largeur 1820 mm
Hauteur 1695 mm
Empattement 2706 mm
Voies  AV/AR 1575 mm  / 1575 mm
Volume du coffre 135 - 445 - 1.877 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Nissan X-Trail II
Nissan Rogue
Nissan Qashqai+2

La troisième génération est présentée en 2014, elle remplace à la fois le Rogue américain et le Qashqai +2 en Europe. Ce X-trail se décline en version 2 roues motrices, à l'avant, ou 4 roues motrices avec blocage manuel du différentiel central.

Mode disponible sur les versions 4x4:

  • 4x2,
  • 4x4 avec répartition automatique du couple entre train avant et train arrière,
  • 4x4 avec blocage de différentiel jusqu’à 50 km/h qui maintient un couple constant si les roues patinent.

Son moteur est pioché dans la banque d'organe Renault le 1.6 dCi 130 Energy qui est l'unique moteur proposé pour le moment car une version biturbo de 180 ch est prévue fin 2015 qui sera lui aussi un Renault.

Sa garde au sol est de 21 cm soit donc 5 cm de plus que le nouveau Qashqai ou l’ancien Qashqai +2 qui eux sont plus de vocation routières.

Au Salon international de l'automobile de Genève 2016, Nissan présente des versions concepts de Qashqai et X-Trail baptisés Premium Concept et dont elles préfigurent les futures versions haut de gamme de ces 4x4[3].

Motorisations[modifier | modifier le code]

The rearview of Nissan X-TRAIL 20X (T32).JPG
1.6 dCi
X-Trail
1.6
X-Trail
2.5
Rogue
Types moteurs R9M
Cylindrée 1 598 cm3 1618 2.5 L
Alésage (mm) / Course (mm) 80 / 79,5 79,7 / 81,1
Architecture 4 cylindres
Puissance maxi 130 ch au régime de 4000 tr/min 163 ch au régime de 5600 tr/min 170 ch au régime de 6000 tr/min
Couple maxi 320 Nm au régime de 2000 tr/min 240 Nm au régime de 2000 tr/min 237 Nm au régime de 4400 tr/min
Boîte de vitesses / Transmission BVM6

4x2

BVM6

4x4

BVA7

4x2

BVM6

4x2

CVT

4x2

CVT

4x4

Vitesse maxi 188 186 180 200 - -
0-100 km/h 10.5 11 11.4 9.7 - -
Consommation (en L/100 km) 4.9 5.3 5.1 6.2 6.9 7.2
Émissions de CO2 (en g/km) 129 139 135 145 - 168

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Visia
  • Acenta
  • Business Edition
  • Connect Edition
  • Tekna
  • White Edition
  • Style Edition

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d http://www.caradisiac.com/php/essai_tun/ess_nou/nouv333/nissan-x-trail-2-6.php Consulté en janvier 2010.
  2. Ademe
  3. Genève 2016 : Nissan Qashqai et X-Trail Premium Concept, sur Blog Auto, 24 février 2016 (consulté le 12 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. largus.fr. Nissan X-Trail Laquelle choisir ?
  2. caradisiac.com. Fiche technique Nissan X-Trail 2.2 Vdi Excess
  3. largus.fr Dossier Qualité/fiabilité Nissan X-Trail (2001-2007)
  4. autoplus.fr Essai Nissan X-Trail 2.0L Sport
  5. Kidioui.fr ALL MODE (Nissan)
  6. http://www.largus.fr/actualite-automobile/nissan-pas-de-repit-cet-ete-159812.html