Moteur H Renault-Nissan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moteur H
Nissan HR16DE 001.jpg
Moteur HR16DE dans une Nissan Micra 4.

Autres noms
Moteur HR, Bloc H, Type H,
Constructeurs
Années de production
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Application
Caractéristiques techniques
Disposition
4 cylindres en ligne, 3 cylindres en ligne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Refroidissement
Combustible

Le moteur H chez Renault, connu également sous le nom moteur HR chez Nissan est un moteur thermique automobile à combustion interne, essence quatre temps, avec 3 ou 4 cylindres (suivant la version) en ligne alésés directement dans le bloc en aluminium, refroidi par eau, doté d'un vilebrequin 4 paliers sur les versions 3 cylindres et 5 paliers sur les versions 4 cylindres, avec 2 arbres à cames en tête entraînés par une chaîne de distribution, avec une culasse en aluminium, soupapes en tête, fabriqué par Renault et Nissan, faisant son apparition sur la Mégane III.

Présentation[modifier | modifier le code]

En 2009, le moteur H fait son apparition sur la Mégane III, dans une version 4 cylindres de type H4Jt[1]. (1.4 TCe 130). Ce nouveau moteur a vocation à remplacer le « moteur K » apparu sur la Mégane I en 1995 qui était une ultime évolution du mythique « moteur Cléon-Fonte »[2].

Fin 2012, lors du lancement de la Clio IV, la version 3 cylindres type H4BT (TCe 90) fait son apparition, dans le but de remplacer progressivement le « moteur D » fabriqué par la Société Française de Mécanique et qui était apparu sur la Twingo I et la Clio I phase 3, en 1996[3]. Ce moteur a équipé également les véhicules Smart en version 0.9 turbo et 1.0 atmo. Le 1.0 atmo est progressivement abandonné pour le nouveau moteur "B" développé pour la Kwid en 800 cm3 57 ch et équipant désormais l'entrée de gamme Dacia en 999 cm3 75 ch.

En mars 2016, le site largus.fr[4],[5] publiait une enquête[6] basée sur des notes techniques confidentielles constructeur qui relevait des problèmes de surconsommation d'huile sur les moteurs Renault 1.2 TCe (produits du 1er janvier 2012 au 25 juillet 2015). Une note technique du 13 avril 2016 confirmant que Nissan et son moteur 1.2 DIG-T était également touché[5].

Le constructeur a depuis développé une reprogrammation de l'unité de calcul moteur qui a été appliquée aux nouveaux modèles 1.2 TCe et DIG-T, sans pour autant procéder au rappel des moteurs produits précédemment et potentiellement touchés par ce défaut pouvant pourtant engendrer une usure moteur prématurée.[5],[7]

Renault propose un 1.5 L essence en Inde à partir de 2017.

En décembre 2017, un inédit moteur de 1 330 cm3 de cylindrée arrive dans la gamme Renault, et notamment sur le nouveau Scénic 4. Appelé à remplacer l'ancien H5Ft il propose des puissances allant de 115 à 160ch.[8]

Essences[modifier | modifier le code]

0.9 TCe 1.0 SCe 1.2 TCe 1.3 TCe 1.4 TCe 1.5 Petrol 1.6 SCe
Code moteur H4Bt H4D H5Ft H5Ht H4Jt H4K H4M
Cylindrée 898 cm3 999 cm3 1 197 cm3 1 332 cm3 1 397 cm3 1 498 cm3 1 598 cm3
Alésage (mm) x course (mm) 72.2 x 73.1 72.2 x 81.3 72.2 x 73.1 72.2 x 81.3 78 x 73.1 78 x 78.4 78 x 83.6
Nombre de cylindres / soupapes 3 cylindres / 12 soupapes 4 cylindres / 16 soupapes
Vilebrequin 4 paliers 5 paliers
Énergie Essence
Alimentation Turbocompressée Atmosphérique Turbocompressée Atmosphérique
Puissance maximale 90 ch à 5000 tr/min 110 ch à 5750 tr/min 70 ch à 6000 tr/min 100 ch à 4500 tr/min 115 ch à 4500 tr/min 120 ch à 4900 tr/min 125 ch à 5250 tr/min 130 ch à 5500 tr/min 115 ch à 4500 tr/min 140 ch à 5000 tr/min 160 ch à 5500 tr/min 131 ch à 5500 tr/min 106 ch à 5600 tr/min 102 ch à 5600 tr/min 115 ch à 5600 tr/min
Couple maximal 140+10 Nm à 2250 tr/min 170 Nm à 2000 tr/min 91 Nm à 2850 tr/min 175 Nm à 1500 tr/min 190 Nm à 2000 tr/min 205 Nm à 2000 tr/min 220 Nm à 1500 tr/min 240 Nm à 1600 tr/min 270 Nm à 1800 tr/min 190 Nm à 2250 tr/min 142 Nm à 4000 tr/min 156 Nm à 4000 tr/min
Norme anti-pollution Euro 6 Euro 6 Euro 5 Euro 6
Utilisateurs Renault Dacia Nissan Daimler-Benz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les codes moteurs Renault, sur planeterenault.com (consulté le 31 décembre 2012)
  2. H5FT (TCe 115), sur planeterenault.com.
  3. H4BT (TCe 90), sur planeterenault.com.
  4. « Enquête Fiabilité. Surconsommation d'huile : les moteurs à risque », sur www.largus.fr (consulté le 13 mars 2019)
  5. a b et c « Renault 1.2 TCe et Nissan 1.2 DIG-T : des moteurs gourmands en huile », sur www.largus.fr (consulté le 13 mars 2019)
  6. (en) « Casse moteurs Renault », sur CASSE MOTEURS ESSENCE RENAULT-NISSAN 1.2 TCE & DIG-T (consulté le 13 mars 2019)
  7. « Motorisation TCE Renault - Les moteurs TCE de Renault (aussi dispon ... », sur www.fiches-auto.fr (consulté le 13 mars 2019)
  8. Planète Renault, « TCe 130 (H5Ht) - Les Futures Renault », sur www.planeterenault.com (consulté le 6 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]