Calandre (automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La calandre distinctive BMW en forme de double haricot sur une E34 M5.
Calandre « couronne » stylisée sur une Toyota Crown.
Calandre noire en nid d'abeille sur une Crown Victoria Police Interceptor.

Dans l'industrie automobile, une calandre couvre une ouverture dans la carrosserie d'un véhicule pour permettre une entrée d'air. La plupart des véhicules disposent d'une calandre à l'avant du capot pour protéger le radiateur et le moteur. Merriam-Webster décrit les calandres comme « un réseau formant une barrière ou un écran; en particulier une extrémité ornementale avant d'une automobile[1]. » D'autres placements communs de la calandre sont sous le pare-chocs avant, à l'avant des roues (pour refroidir les freins), dans la cheminée de ventilation de la cabine ou sur le couvercle du coffre arrière (véhicules à moteur arrière).

Conception[modifier | modifier le code]

La calandre d'un véhicule à moteur a un rôle important quand il s'agit d'attirer les acheteurs[2]. La fonction principale de la calandre est l'admission de l'air de refroidissement au radiateur de la voiture. Cependant, l'aspect du véhicule « est beaucoup plus important que de savoir si les caractéristiques de conception servent vraiment[3]. » Étant l'un des principaux composants visuels à l'avant des véhicules, « un dessin inspiré de la calandre en fait une voiture attrayante et façonne son identité en la liant à l'histoire et à la réputation du constructeur automobile ».

Vue de l'avant droit d'un pickup Ford F-1 de 1951 montrant les calandres dont la grosse calandre blanche située au-dessus du pare-chocs.
La grosse calandre peinte en blanc au-dessus du pare-chocs est caractéristique des Ford F-1 modèles 1951 et 1952[4]. Les deux petites calandres sur le haut du capot des millésimes précédents ont été remplacées par une simple.

Actuellement, de grandes calandres sont principalement esthétiques[5]. La calandre est souvent un élément de style distinctif et de nombreuses marques l'utilisent comme élément d'identification principale. Par exemple, Jeep a enregistré sa calandre à six barres[6].

Rolls-Royce est connu pour organiser les barres de sa calandre à la main afin de s'assurer qu'elles apparaissent parfaitement à la verticale. D'autres fabricants connus pour leur style de calandre sont Bugatti avec son fer à cheval, BMW et ses narines (ou reins), les dents chromées des Rover, Mitsubishi avec les calandre de style avion de chasse  pour leurs voitures 2008 Lancer et Lancer Evo X, Dodge avec la croix à barre, le bouclier à six barres des Alfa Romeo, la barre inclinée des Volvo, les Nissan en forme de trapèze chromé, les Mazda en forme de moteur rotatif, les Audi récentes avec une calandre en deux pièces paraissant n'en faire qu'une, les calandres divisées horizontalement des Pontiac et la calandre anti-volatiles sur les dernières Plymouth. L'insolite calandre de la Plymouth Barracuda 1971 est connue comme râpe à fromage. La calandre à trois barres apparue sur les Ford Fusion en 2006, a acquis un caractère distinctif. Porsche, un fabricant de voitures à refroidissement à air, continue à minimiser l'importance d'une « calandre » sur les véhicules modernes à refroidissement à eau de la marque.

Le modèle de style contraire se produit également. À partir de la fin des années 1930, Cadillac alternerait son modèle de barres horizontales avec divers modèles de barres croisées comme moyen simple de rendre la voiture nouvelle d'année en année, car cette marque n'avait pas de forme de calandre standard. Parfois, il existe une sorte de tendance de la mode dans les barres de calandre. Par exemple, au début de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux constructeurs automobiles américains ont généralement changé pour des barres de calandre moins nombreuses et plus épaisses.

Une calandre à billettes est une pièce détachée disponible chez les accessoiristes pour améliorer le style ou la fonction de la calandre d'origine OEM. Elles sont généralement fabriquées à partir de barres  d'aluminium de qualité aéronautique, même si certaines sont usinées CNC à partir d'une feuille d'aluminium épaisse.

On voit des calandres modifiées ou personnalisées ("customisées"), en montant la calandre d'une autre voiture, par exemple. Même des feuilles de métal à trous de ventilation vendues pour des réparations ont été trouvées remplissant l'ouverture de la calandre de voitures personnalisées.

Types de calandres[modifier | modifier le code]

Rolls-Royce Phantom IV de 1952 avec la calandre emblématique de style Parthénon. Les surfaces supérieures et avant semblent plates mais sont en fait convexes de quelques millièmes, de sorte qu'elles vont paraître à plat, en conformité avec les principes de conception des anciens Grecs[7].

Par emplacement de montage sur la carrosserie de la voiture[modifier | modifier le code]

  • Calandre de Radiateur
  • Calandre jupes de pare-chocs (avant et arrière);
  • Grilles de ventilation (freins;
  • Calandre sur le capot (permettant le passage d'air d'un intercooler)
  • Calandres de toit ou de coffre (véhicules à moteur arrière);

Par style[modifier | modifier le code]

L'industrie américaine de pièces de remplacement définit deux grands styles de calandres:

  • Calandres d'origine. Ces calandres ne montrent aucune différence avec celles fabriquées par les producteurs automobiles; elles sont simplement moins chères.
  • Style Personnalisé. Elles sont produites en petites quantités et en un assortiment varié de matériaux.

Par méthode de fixation[modifier | modifier le code]

  • Style boulonné par-dessus

Dans cette méthode d'installation, la calandre se boulonne simplement sur la calandre existante. Cette méthode ne nécessite pas de perçage ou de découpe de la calandre d'origine. Des boulons cachés, des crochets et/ou des pinces sont utilisés pour cette installation simple. L'inconvénient est qu'il peut ne pas sembler aussi propre que le remplacement, parce que l'on peut toujours voir la calandre d'origine en dessous. Ces calandres sont très vite installées.

  • Style de remplacement

La calandre d'origine doit être retirée en premier et ensuite la calandre de remplacement doit être montée à sa place. Du forage et, parfois, de la découpe sont nécessaires pour cette méthode. Les instructions d'Installation sont toujours fournies par le fabricant, mais sauf si vous êtes bricoleur, vous devrez confier cette tâche à un garagiste professionnel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bugatti Type 57 de 1934, grille de calandre Stelvio.

Les calandres automobiles ont pris différents aspects à travers les années. Cette fonctionnalité est d'abord apparue sur les automobiles en 1903. Plusieurs années plus tard, la conception en forme d'arche est devenu commune et de conception standard pour de nombreuses années. La calandre scindée[pas clair] est d'abord apparue en 1923 sur les voitures de sport Alfa Romeo.

Dans les années 1930 et 1940, les constructeurs automobiles deviennent créatifs. Certains des dessins sont en forme de cloche (Buick, Chevrolet et Pontiac), scindés et légèrement pliés (Silver Arrow, MercuryOldsmobile en 1946), en forme de croix (modèles d'avant-guerre Studebaker Champion, Cadillac 1941, Ford 1942), tandis que certains constructeurs comme Packard, Rolls-Royce et les modèles MG-TC ont toujours suivi l'ancienne conception en forme d'arche.

Les calandres prennent un nouvel aspect après la seconde Guerre Mondiale. Suite à l'introduction des Buick, Studebaker et Kaiser en 1947, les calandres deviennent moins hautes et plus larges pour s'adapter au changement d'aspect.

deux calandre rectangulaire de l'Audi RS6 de 2002, connu sous le nom de double frame, la calandre remplace en 2005 avec une calandre simple et élargi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Definition of "grille" », Merriam-Webster online (consulté le 19 août 2014).
  2. Marc Lachapelle, « Hot Grilles: 10 Best Front Ends in Auto Design », MSN Autos (consulté le 19 août 2014).
  3. Angelo Young, « Does Your Car Look Happy To You? Designers Talk About The Evolution Of Lights, Grilles And Bumpers », International Business Times, (consulté le 19 août 2014).
  4. (en) « 1951 Ford F-Series Pickup Trucks » (consulté le 22 octobre 2019).
  5. Aaron Severson, « The Unlikely Studebaker: The Birth (and Rebirth) of the Avanti », Ate Up With Motor, (consulté le 19 août 2014).
  6. « Daimler Chrysler loses battle for injunction against GM H2 grille », (consulté le 19 août 2014).
  7. David Scott, « World's Fussiest Car Factory », Popular Science, p. 97, (May 1960).

Liens externes[modifier | modifier le code]