Palais de justice de Besançon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Palais de justice de Besançon
Présentation
Type
Destination actuelle
Palais de justice
Style
XVIe siècle
Construction
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
2, rue Hugues-SambinVoir et modifier les données sur Wikidata
Accès et transport
Autobus

BUSL3 L4 L6 10 

Ginko Citadelle 
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Besançon
(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Doubs
(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : centre-ville de Besançon
(Voir situation sur carte : centre-ville de Besançon)
Point carte.svg

Le palais de justice de Besançon (ancien parlement de Besançon) regroupe sur un seul site la cour d'appel, le tribunal judiciaire et le tribunal de commerce de Besançon.

La partie de la façade principale comprise entre les deux pavillons d'angle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Le vestibule avec sa grille et son décor et le grand escalier ; les pièces suivantes avec leur décor : la salle des audiences solennelles, la salle des pas perdus, la première et la deuxième chambres et la cheminée de la chambre de mise en accusation font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La cour d'appel de Besançon occupe les locaux de l'ancien parlement de Besançon, construits en 1585 par l'architecte Hugues Sambin et remaniés aux siècles suivants.

Le palais fut reconstruit de 1745 à 1749[2].

En 1970, les bâtiments sont en partie atteints par un attentat[3].

En 1991, un grand projet architectural moderne destiné à regrouper les tribunaux d'instance, de grande instance, et le tribunal de commerce de Besançon est adopté. Les travaux, confiés à l'architecte Henri Gaudin, se sont achevés en 2003.

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade principale est de style Renaissance[2].

Au-dessus du porche, fermé par une grille de 1861, trônent deux statues représentant la Justice et la Force.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA00101606, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Besançon: description historique des monuments et établissements, Alex Guenard, 1860, p. 152-170
  3. Hervé Hamon et Patrick Rotman, Les années de poudre - Volume 2, , Éditions du Seuil, 704 pages, (ISBN 9782021342468).