Maison natale de Victor Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maison (homonymie) et Victor Hugo (homonymie).
Maison natale de Victor Hugo
Maison natale Victor Hugo 003.JPG
Maison natale de Victor Hugo (appartement du 1er étage) et pharmacie Jacques au rez-de-chaussée, place Victor-Hugo.
Informations générales
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Meubles, décors, objets personnels, documents d’archives, lettres manuscrites, bustes, inscriptions et citations... de la vie de Victor Hugo
Pharmacie Jacques au rez-de-chaussée à droite.
Bâtiment
Protection
Maisons des Illustres
 Inscrit MH (1942, façades, toitures)
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Besançon centre

(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La maison natale de Victor Hugo est un appartement du centre historique de Besançon, où est né l'écrivain idéologue humaniste français Victor Hugo (1802-1885) au 1er étage du 140 Grande Rue (ou place Victor-Hugo) de Besançon dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté. Ces lieux de mémoire littéraires (ainsi que la pharmacie Jacques d'époque du rez-de-chaussée) sont aménagés en musée en 2013, labellisé Maisons des Illustres. Les façades et les toitures sont inscrit aux monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Sur la place Victor-Hugo de Besançon sont nés Charles Nodier en 1780 et les frères Lumière en 1862 et 1864 (maison natale des frères Lumière). Gustave Courbet, né à Ornans dans le même département, a vécu dans la maison natale du poète pendant ses études ; il la quitta pour Paris[2] vers la fin de 1839.

Le , à 22H30, le futur écrivain et poète humaniste Victor Hugo voit le jour au premier étage de l'appartement quatre pièces du 140 grande rue (qui débouche sur l'actuelle place Victor-Hugo). Troisième fils de Léopold Hugo (chef de bataillon, futur général d'empire en garnison au 20e régiment d'infanterie de ligne de Besançon, du 19 août 1801, jusqu'à sa mutation à Marseille, quelques mois plus tard...) et de Sophie Trébuchet (d'origine vendéenne).

La plaque armoriée est apposée sur la façade en 1879[3] avec la dédicace à Victor Hugo date de 2002 :

« Victor Hugo est né dans cette maison le 26 février 1802. Cette dédicace dévoilée le 25 février 2002 rappelle au XXIe siècle l'actualité des idéaux et des combats politiques du plus célèbre écrivain de France. Je veux les peuples grands, je veux les hommes libres. »

Le 14 janvier 1896, à la suite de sa disparition du 22 mai 1885, et de ses obsèques nationales, la place où il est né est rebaptisée place Victor-Hugo.

En 1932, l’appartement est acquis par la municipalité de Besançon. En juin 2012, l'immeuble est restauré, emménagé en musée dévolu à l'engagement politique humaniste du poète écrivain [4], avec un budget de 1,2 million € et ouvert au public le 13 septembre 2013[4]. La Pharmacie Jacques de Besançon de l'époque de la naissance de Victor Hugo est reconstruite en même temps au rez-de-chaussée.

Quelques citations humanistes de Victor Hugo[modifier | modifier le code]

Le musée expose, par de nombreuses inscriptions et citations murales, les principaux combats politiques humanistes de Victor Hugo, pour la liberté d'expression, la dignité humaine, les droits de l'enfant, et la liberté des peuples.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]