Hôtel du Bouteiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel du Bouteiller
Hôtel du Bouteiller (Besançon).jpg
Hôtel du Bouteiller (Besançon) vers 1900
Présentation
Destination initiale
Hôtel particulier
Architecte
Construction
Propriétaire
Propriété d'une association
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
2 rue des GrangesVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon centre

(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

L'hôtel du Bouteiller (ou Hôtel de Montureux, plus tard Hôtel de Saint Juan[1]) est un hôtel particulier, protégé des monuments historiques, situé à Besançon dans le département du Doubs.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé au 4 rue des granges dans le quartier de la Boucle de Besançon[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, un bâtiment préexistant était utilisé comme fief par l'un des officiers rattachés à l'archevêque appelé le bouteiller[3].

Vers 1582, l'hôtel est reconstruit par l'architecte dijonnais Hugues Sambin pour Claude de Jouffroy, seigneur de Marchaux[3].

En 1724, l'hôtel passe aux mains de la famille Jobelot de Montureux et en 1741, ils en confient l'extension à l'architecte bisontin Jean-Charles Colombot[3]. À la fin du XVIIIe siècle, il passa par héritage à la famille Desbiez de Saint Juan qui le conserva jusqu'en 1883.

À la fin du XIXe siècle, le rez-de-chaussée est occupé par des boutiques[3].

L'ensemble de l'hôtel fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

La façade principale est en pierre de taille et est de style Renaissance[2].

Sur cette façade ainsi que sur le portail d'entrée, plusieurs morales écrites en latin sont gravées[3].

Les fenêtres de la façade sur rue sont ornées alternativement de frontons triangulaires et cintrés dont certaines sont soutenus par des sculptures à têtes de lion[3].

L'hôtel possède à l'étage, un pigeonnier remarquable[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]