Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École des beaux-arts.
Institut supérieur des beaux-arts de Besançon
ISBA 000.jpg
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté (ISBA)
Style
Architecte
Gérard Boucton, Josep Lluís Sert, inspiré par Le Corbusier
Propriétaire
Ville de Besançon
Statut patrimonial
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Besançon
voir sur la carte de Besançon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
voir sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'Institut supérieur des beaux-arts de Besançon (ISBA), anciennement École régionale des beaux-arts de Besançon (ERBA) est une école des beaux-arts française (entre autres spécialisée en design graphique) du Campus Universitaire de Besançon, à Besançon, en Bourgogne-Franche-Comté[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première Académie royale de peinture et de sculpture de Besançon[2] est créée par les artistes de Besançon Jean Wyrsch et Luc Breton au XVIIIe siècle, dans l’ancien grenier de la ville de Besançon de la place de la Révolution, du centre historique (La Boucle), avec un conservatoire de musique. En 1972 l'école des beaux arts emménage à son adresse actuelle 12 rue Denis Papin, sur le campus universitaire de Besançon, alors que le Conservatoire à rayonnement régional de Besançon emménage en 2012 à la Cité des arts et de la culture, avec le Fonds régional d'art contemporain de Franche-Comté.

Le bâtiment actuel de l'École des Beaux-Arts de Besançon, de style contemporain, est construit entre 1970 et 1974, immense atelier d'artiste d'environ 7 000 m2 sur deux étages, sur la ligne 10 des transports en commun de Besançon, avec de nombreuses salles de cours, ateliers d'artistes, bibliothèque thématique, salles de conférences, galeries et salles d’exposition, résidences d’artistes, locaux administratifs, terrains de sport..., par Gérard Boucton, architecte et professeur à l'école, d'après un avant-projet de 1967 de l'architecte catalan Josep Lluís Sert (1902-1983), inspiré par l'œuvre architecturale frontalière voisine de Le Corbusier (1887-1965), et également architecte entre autres des Fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence sur la Côte d'Azur, et Fondation Joan-Miró de Barcelone en Espagne. Il est labellisé « Patrimoine du XXe siècle » par le Ministère de la Culture française en 2004[3].

L'école dispose entre autres de nombreux ateliers d'artistes pour environ 250 artistes étudiants, dont des ateliers céramique, ferronnerie, bois, photo, vidéo, informatique, impression numérique, gravure et gravure laser, sérigraphie, typographie... et d'une importante bibliothèque riche d'environ 11 000 ouvrages et catalogues d’expositions, dont 300 livres d’artistes et 1 200 livres anciens, 4 000 brochures et petites publications, 43 revues spécialisées en cours (art, design graphique, architecture, design, photo, cinéma) et d'une collection de près de 80 revues anciennes, ainsi que 1 000 dossiers documentaires, et 500 documents multimédia...

L’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon organise des ateliers de cours du soir et des cours périscolaires dans diverses disciplines. Elle admet également quelques personnes en qualité d’auditeurs libres, dans le cursus étudiant. Des activités publiques sont programmées, notamment des expositions et des conférences d'octobre à mai. Enfin, l'école comporte une résidence internationale d’artistes. Aujourd'hui l'Institut supérieur des beaux-arts de Besançon accueil chaque année entre 200 et 300 étudiants venus de toute la France, ainsi que 18 professeurs, quatre assistants, et 11 personnes non-enseignantes.

Conférence de Laurent Devèze (mi Socrate / mi Zeus) critique d'art, professeur, et directeur de l'école.

L'école délivre deux diplômes nationaux d'arts[4] :

Direction[modifier | modifier le code]

Professeurs et chargés de cours[modifier | modifier le code]

  • Daniele Balit, culture générale, histoire de l'art
  • Pierre-Noel Bernard, illustration
  • Thomas Bizzari, graphisme
  • Rosalind Charnaux, anglais
  • Michel Collet, culture générale
  • Gérard Collin-Thiébaut intermédia
  • Christophe Gaudard, graphisme
  • Stéphanie Jamet-Chavigny, histoire de l'art
  • Matthieu Laurette, art/multimedia
  • Anaïs Maillot-Morel, graphisme
  • Isabelle Massu, Culture Visuelle
  • Didier Mutel, gravure
  • Rainer Oldendorf, volume
  • Géraldine Pastor-Lloret, dessin
  • Gilles Picouet, volume
  • Jocelyne Takahashi, peinture
  • Hugo Schüwer-Boss, peinture
  • Philippe Terrier-Hermann vidéo
  • Séverine Vuillemin, méthodologie de la recherche

Quelques élèves artistes reconnus[modifier | modifier le code]

Quelques professeurs artistes reconnus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]