Hôtel de Sorans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de Sorans
Image dans Infobox.
Présentation
Destination initiale
Hôtel particulier
Construction
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
25 rue Ernest-RenanVoir et modifier les données sur Wikidata
Accès et transport
Autobus
BUSL3 L4 L6 10 
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Doubs
(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Besançon centre
(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Besançon
(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

L'hôtel de Sorans, ex hôtel Casenat, est un hôtel particulier situé à Besançon dans le département français du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté.

Les façades et toitures, l'escalier principal, l'escalier du deuxième corps de communs, l'écurie voûtée, la cheminée à hotte du rez-de-chaussée du corps de logis sur rue font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé au 52 rue Ernest Renan dans le secteur de La Boucle de Besançon. Il existe un autre hôtel baptisé de Sorans, au 91 de la Grande Rue à Besançon, il s'agit de l'ancien hôtel de Preigney[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1737, l'hôtel est construit par l'architecte Jean-Pierre Galezot pour Antoine-François de Rosières, marquis de Sorans, sur l'emplacement de l'ancien hôtel Casenat[3],[4].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'hôtel est constitué de trois corps de bâtiments parallèles et de deux cours[3]. Le logis sur rue, à deux étages carrés, avec passage cocher en position latérale, est bâti sur un sous-sol voûté en berceau.

Les communs, au fond de la première cour, comprennent un rez-de-chaussée avec une écurie et deux remises ainsi que des logements à l'étage et dans le comble. Un couloir donnait accès à une courette avec un corps de bâtiment regroupant une grange, un grenier et un logement.

Le logis principal et les communs sont desservis par un escalier en maçonnerie et un autre en charpente, tous deux situés dans l'aile droite.

Dans la dernière dépendance, subsiste un escalier en charpente à retours[5] sans jour avec une rampe en ferronnerie. L'édifice est en moellon et la façade sur rue en pierre de taille.

Le jardin était situé de l'autre côté de la rue..

Des bas-reliefs sont présents sous chaque fenêtre donnant sur la rue. Le portail d'entrée donnant sur la rue est richement sculpté[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00132843, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Hôtel de Preigney, puis de Sorans », sur patrimoine.bourgognefranchecomte.fr (consulté le 6 mars 2021)
  3. a b et c Notice no IA25000462, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « Hôtel Casenat, puis de Sorans », sur patrimoine.bourgognefranchecomte.fr (consulté le 6 mars 2021)
  5. Un escalier avec retour permet d'opérer des changements de direction pour s'adapter à des locaux exigus

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]