Hôtel de Magnoncourt (Besançon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hôtel de Magnoncourt.
Hôtel de Magnoncourt
Présentation
Destination initiale
Hôtel particulier
Destination actuelle
Direction régionale des Affaires culturelles
Style
Architecte
Construction
Propriétaire
Etat
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Accès et transport
Autobus
BUSL4 L6 10 21 81 82 83 85 86 Ginko Citadelle 
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon centre

(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

L'hôtel de Magnoncourt est un hôtel particulier situé au numéro sept de la rue Charles Nodier, à Besançon (Doubs) et fut construit par l'architecte Claude Joseph Alexandre Bertrand en 1776.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel de Magnoncourt, situé au 7 de la rue Charles Nodier, au cœur du centre ville de Besançon, fut construit en 1776 par le bisontin Claude Joseph Alexandre Bertrand, également concepteur de l'église Saint-Pierre de Besançon. Ce bâtiment fut commandé par Claude-François Henrion de Magnoncourt, ancien capitaine et noble haut-saônois.

La façade sur rue du bâtiment comprend cinq travées de proportion monumentale, et comporte des communs en retour sur une cour dessinées soigneusement pour la refermée, et qui se prolongeait par un petit jardin avec vue sur le parc voisin. L'allée cochère donne sur deux vestibules latéraux, ouverts par des colonnes et pilastres doriques. L'édifice est soigné et complet, et garde encore un important décor d'origine. Ce bâtiment fut l'une des plus belles demeures Louis XVI de la ville, et abrite aujourd'hui la direction régionale des Affaires culturelles.

Le bâtiment (façades et toitures du corps de logis avec ses ailes en retour, l'allée cochère encadrée de ses deux vestibules, le grand escalier, les pièces avec leur décor dans le corps de logis : salle à manger, salon et les deux chambres au premier étage, deux pièces sur rue au sud de l'allée cochère au rez-de-chaussée, le sol de la cour) fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]