1911

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1911 (MCMXI en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1908 1909 1910  1911  1912 1913 1914

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Carte d'ensemble des chemins de fer de l'Afrique occidentale française en 1911
  • 14 avril : l’État belge passe un contrat avec la société britannique Lever pour créer la HCB (Huileries du Congo belge)[3].
  • 19 avril : second traité Maasaï. Au Kenya, les Maasaï sont expulsés de leur terres et regroupés par la force dans les réserves[4].
  • 20 avril : Native Labour Regulation Act en Afrique du Sud[5]. Il étendu au secteur minier les sanctions criminelles contre les ruptures de contrat et les grèves lorsqu'elles émanent des travailleurs africains[6].
  • 28 septembre : les autorités britanniques capturent la prêtresse Muhumuza, mère de Bilegeya, demi-frère et rival du mwami Musinga. Cinquante de ses suivants sont tués. Elle est transférée à Kampala où elle meurt en 1945[8]. Son autre « fils », Ndugutse organise une grande insurrection au Nord du Rwanda ; il est rejoint par Rukara, un chef hutu, Basebya, un chef twa, et des Tutsi de la région opposés à Musinga. Les troupes allemandes répriment la révolte de Ndungutse en avril 1912[9].


  • Révolte des Acholi contre les réquisitions de travail et les tentatives de désarmement par les Britanniques en Ouganda[14].
  • Sécheresse et famine généralisée au Sahel (1911-1914)[15]. Famine au sud de l'Angola[16].

Afrique du Nord[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre italo-turque.
Guerre italo-turque : bombardement aérien par des zeppelins en Tripolitaine

Amérique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1911 au Canada et 1911 aux États-Unis.
  • 10 janvier : le président libéral du Honduras Miguel Dávila, débordé par le mouvement révolutionnaire des partisans de son prédécesseur le conservateur Manuel Bonilla, est contraint de signer un traité avec les États-Unis et d'accepter le contrôle financier du gouvernement américain. Le même jour le général Bonilla débarque à Trujillo avec un navire de guerre et une troupe de mercenaires américains conduite par Lee Christmas et Guy « Machine Gun » Molony, recrutés par le président d'United Fruit Samuel Zemurray. Le 26 janvier, le gouvernement américain envoie plusieurs canonnières au Honduras, et les Marines occupent les ports du nord. Dávila se retire en mars et les élections d'octobre confirment la présidence à Bonilla[23].
  • 26 janvier : un accord économique de réciprocité entre les États-Unis et le Canada est soumis au Parlement canadien et au congrès des États-Unis. Il échoue devant l’opposition des Canadiens[24].
  • 17 janvier : Manuel Gondra renonce à la présidence du Paraguay ; le libéral Albino Jara le remplace. Le Paraguay est en proie à l'anarchie (fin en mai 1912)[25].
  • 9 mai, Nicaragua : les États-Unis contraignent Estrada à démissionner et le vice-président Adolfo Díaz lui succède[26]. Plus conciliant, il cède aux nord-américains le contrôle des chemins de fer nationaux, de la compagnie maritime du lac et de la Banque nationale.
  • 23 septembre : manifeste du Parti libéral mexicain au peuple du Mexique cosigné par Ricardo Flores Magón[29].
  • 15 octobre : Francisco Madero remporte les élections présidentielles au Mexique[30]. Il prend ses fonctions le 6 novembre[27], mais ne peut mettre fin aux remous politiques et militaires qui agitent le pays. D’autres rebelles, comme Emiliano Zapata et Pancho Villa, refusent de se soumettre à son autorité. Ses partisans sont divisés, et la création par le nouveau président du parti constitutionnel progressiste exacerbe les passions. Les dirigeants paysans sont choqués de la décision de Madero de dissoudre les armées révolutionnaires et non l’armée fédérale, vaincue. Madero ne se montre pas en mesure de tenir ses timides promesses de réformes agraires.
  • 31 octobre : plan de Tacubaya, au Mexique. Les partisans de Emilio Vázquez Gómez dénoncent la politique de Madero et proclament Vázquez président[31].
  • 28 novembre : Zapata lance son plan de Ayala[27], deuxième manifeste révolutionnaire très critique à l’égard de Madero et annonce l’intention des paysans de s’emparer des terres dont ils ont été dépossédés. Zapata reprend la lutte contre l’armée fédérale. L’agitation atteint les milieux ouvriers.

Asie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Révolution chinoise de 1911.


  • À la suite du renversement des Qing par la révolution en Chine, le Tibet devient de facto indépendant bien que toujours dépendant de la Chine au regard du droit international. Les derniers soldats chinois sont chassés de Lhassa.
  • Formation de l’Entente libérale par l’opposition à la turquisation de l’Empire ottoman.
  • Fondation à Paris par de jeunes étudiants arabes d’Al-Fatat, société secrète qui vise à l’indépendance des pays arabes.
  • Fondation à Bakou du parti Musawat (« Égalité »), d’abord socialisant, puis nationaliste azéri.
  • Fondation en Indonésie du Sarekat Islam et éveil du sentiment national.
  • Criminal Castes and Tribes Act en Inde.

Europe[modifier | modifier le code]

  • 3 janvier : siège de Sidney Street ; fusillade dans l'East End de Londres. La troupe intervient contre un groupe de cambrioleurs anarchistes lettons armé qui ont tué trois policiers. Ils sont carbonisés dans l'incendie de la maison où ils se sont réfugiés. L'implication du ministre de l'Intérieur, Winston Churchill, déclenche une crise politique majeure[35].
  • 11 janvier : le gouvernement russe publie une circulaire qui interdit les réunions d'étudiants dans les locaux des universités et autorise la police à entrer sur les campus pour briser ces réunions avant même de recevoir une invitation de l'autorité des conseils de faculté. Elle déclenche une vaque d'agitation étudiante[36].
L'Olympic lors de son lancement le 20 octobre 1910.
  • 19 juillet : code des assurances sociales (RVO) en Allemagne[46]. Les ouvriers agricole obtiennent le bénéfice des assurances sociales[47].

Portugal[modifier | modifier le code]

  • Février : en réaction à la loi de séparation de l'Église et de l'État les évêques publient une lettre pastorale, rédigée le 24 décembre 1910, où ils réitèrent la doctrine du respect dû aux pouvoirs constitués, mais où ils affirment l'impossibilité de coopération des catholiques avec les ennemis du catholicisme[57]. Sa lecture dans les églises est interdite par le Parlement.
  • 14 mars : loi électorale. Suffrage universel aux citoyens majeurs (21 ans), sachant lire et écrire, ou chef de famille depuis au moins un an[58]. Il s’agit de lutter contre le phénomène du « caciquisme ». En effet, dans les campagnes, un cacique, souvent le curé, dicte aux habitants (illettrés) leurs attitudes politiques.


  • Semaine de six jours à la suite des mouvements de grève[64].
  • Scolarité obligatoire de 7 à 10 ans[59].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1911[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissances en 1911.

Décès en 1911[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1911.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Simiti, Le Dar-El-Kouti: empire oubanguien de Senoussi : 1890-1911, l'Harmattan-Congo,‎ 2014 (ISBN 9782343022819, présentation en ligne)
  2. Christian Roche, L'Afrique noire et la France au XIXe siècle : conquêtes et résistances, Karthala Éditions,‎ 2011 (ISBN 9782811104931, présentation en ligne)
  3. Isidore Ndaywel è Nziem, Histoire générale du Congo, De Boeck Supérieur,‎ 1998 (ISBN 9782801111741, présentation en ligne)
  4. Robert M. Maxon, Thomas P. Ofcansky, Historical Dictionary of Kenya, Rowman & Littlefield,‎ 2014 (ISBN 9780810874695, présentation en ligne), p. 19 et 211
  5. The native labour regulation act, 1911 (no. 15 of 1911) together with proclamations and regulations thereunder and certain other cognate laws: With amendments up to and including the 30th June, 1952. Die naturellearbeid regelingswer, 1911 (présentation en ligne)
  6. Paulette Pierson-Mathy, La politique raciale de la République d'Afrique du Sud, Institut Royal des Relations Internationales,‎ 1964 (présentation en ligne)
  7. a et b Philippe Decraene, Le Mali, Presses universitaires de France,‎ 1980 (ISBN 978-2-13-036432-0, présentation en ligne)
  8. Robert Cornevin, Marianne Cornevin, Histoire de L'Afrique : Colonisation, décolonisation, indépendance, vol. 3, Payot,‎ 1962 (ISBN 9782228114707, présentation en ligne)
  9. Jean-Pierre Chrétien, La révolte de Ndungutse (1912). Forces traditionnelles et pression coloniale au Rwanda allemand, vol. 217, Revue française d'histoire d'outre-mer,‎ 1972 (présentation en ligne), p. 645-680
  10. Online Encyclopedia of Mass Violence
  11. Roger Yele, Paul Doko, Abel Mazido, Les défis de la Centrafrique : gouvernance et stabilisation du système économique : recherche de canevas pour amorcer la croissance, African Books Collective,‎ 2011 (ISBN 9782869782266, présentation en ligne)
  12. Marc Ferro, Histoire des colonisations, Seuil,‎ 1994 (ISBN 9782020183819, présentation en ligne)
  13. Henry de Boisboissel, Le général Yves de Boisboissel des troupes coloniales : 1886-1960, L'Harmattan,‎ 2002 (ISBN 9782747527781, présentation en ligne)
  14. Albert Adu Boahen, Histoire générale de l'Afrique : L'Afrique sous domination coloniale 1880-1935, vol. 7, UNESCO,‎ 1989 (ISBN 9789232024992, présentation en ligne)
  15. OECD, Sahel and West Africa Club, Écoloc, Gérer l'économie localement en Afrique : Évaluation et prospective L'économie locale de Ségou, OECD Publishing,‎ 2002 (ISBN 9789264062955, présentation en ligne)
  16. Clive Spinage, African Ecology : Benchmarks and Historical Perspectives, Springer Science & Business Media,‎ 2012 (ISBN 9783642228728, présentation en ligne)
  17. Jamāl Ganān, Les relations franco-allemandes et les affaires Marocaines de 1901 à 1911, SNED,‎ 1975 (présentation en ligne)
  18. a, b et c Michel Abitbol, Histoire du Maroc, EDI8 - PLON,‎ 2014 (ISBN 9782262038168, présentation en ligne)
  19. EGYPT. Press, Volume LXVII, Issue 14097, 17 July 1911, Page 7
  20. Henry Laurens, John Tolan, Gilles Veinstein, L'Europe et l’Islam : Quinze siècles d’histoire, Odile Jacob,‎ 2009 (ISBN 9782738199010, présentation en ligne)
  21. a, b, c, d, e et f John Wright, A History of Libya, Hurst Publishers,‎ 2012 (ISBN 9781849042277, présentation en ligne)
  22. Taoufik Ayadi, Mouvement réformiste et mouvements populaires à Tunis : 1906-1912, Université de Tunis,‎ 1986 (présentation en ligne)
  23. Alan McPherson, Encyclopedia of U.S. Military Interventions in Latin America [2 volumes], ABC-CLIO,‎ 2013 (ISBN 9781598842609, présentation en ligne)
  24. La reciprocite,‎ 1911 (présentation en ligne)
  25. a et b Jaime Delgado Martín, Hispanoamérica en el siglo XX, vol. 18, Ediciones Rialp,‎ 1992 (ISBN 9788432121173, présentation en ligne), p. 29 ; 37
  26. Gregorio Selser, Cronología de las intervenciones extranjeras en América Latina : 1899-1945, vol. 3, UNAM,‎ 2001 (ISBN 9789683677976, présentation en ligne)
  27. a, b, c, d, e et f Fernando Orozco, Fechas históricas de México : las efemérides más destacadas desde la época prehispánica hasta nuestros días, Panorama Editorial,‎ 1992 (ISBN 9789683802958, présentation en ligne)
  28. Fernando Arellano, El arte hispanoamericano, Universidad Catolica Andres,‎ 1988 (ISBN 9789802440177, présentation en ligne)
  29. Jesús Silva Herzog, Breve historia de la Revolución mexicana, vol. 1, Fondo de Cultura Economica,‎ 2011 (ISBN 9786071607164, présentation en ligne)
  30. Jorge Alonso, Pablo González Casanova, Las Elecciones en México: evolución y perspectivas, Siglo XXI (ISBN 9789682313219, présentation en ligne)
  31. Juan Felipe Leal, En la Revolución (1910-1917), vol. 5, Siglo XXI,‎ 1988 (ISBN 9789682311376, présentation en ligne)
  32. Chronologie du Yémen contemporain (1904-1970)
  33. WLUML: Publications
  34. History of Iran: Constitutional Revolution
  35. François Kersaudy, Winston Churchill, Tallandier (ISBN 9791021002241, présentation en ligne)
  36. Harley D. Balzer, Russia's Missing Middle Class : The Professions in Russian History, M.E. Sharpe,‎ 1996 (ISBN 9781563247484, présentation en ligne)
  37. Antonio Jiménez-Landi, La Institución Libre de Enseñanza y su ambiente : Periodo de expansión influyente, vol. 4, Edicions Universitat Barcelona,‎ 1996 (ISBN 9788489365995, présentation en ligne)
  38. Robert Philippot, Les Zemstvos : société civile et état bureaucratique dans la Russie tsariste, Institut d'études slaves,‎ 1991 (ISBN 9782720402562, présentation en ligne)
  39. a et b Daniel Beauvois, La bataille de la terre en Ukraine, 1863-1914 : les Polonais et les conflits socio-ethniques, Presses Univ. Septentrion,‎ 1993 (ISBN 9782859394295, présentation en ligne)
  40. Sergio Onger, Verso la modernità. I bresciani e le esposizioni industriali 1800-1915, FrancoAngeli,‎ 2010 (ISBN 9788856827255, présentation en ligne)
  41. Christian Baechler, Guillaume II d'Allemagne, Fayard,‎ 2003 (ISBN 9782213649016, présentation en ligne)
  42. Gérard Piouffre, Nous étions à bord du Titanic, EDI8,‎ 2012 (ISBN 9782754036870, présentation en ligne)
  43. Premier congrès du Comité juridique international de l'aviation tenu au palais du Trocadéro les 31 mai et 1er juin 1911 sous la présidence de M. Millerand, A. Pedone,‎ 1912 (présentation en ligne)
  44. Doros Alastos, Venizelos, Patriot, Statesman, Revolutionary, P. Lund, Humphries & Company,‎ 1942 (présentation en ligne)
  45. Gérard Piouffre, Les Grands naufrages, EDI8,‎ 2012 (ISBN 9782754040044, présentation en ligne)
  46. Wolfgang Kohl, Das Reichsverwaltungsgericht : ein Beitrag zur Entwicklung der Verwaltungsgerichtsbarkeit in Deutschland, vol. 4, Mohr Siebeck,‎ 1991 (ISBN 9783161457401, présentation en ligne)
  47. François G. Dreyfus, Roland Marx, Raymond Poidevin, Histoire générale de l'Europe, vol. 3, Presses universitaires de France,‎ 1980 (ISBN 9782130355816, présentation en ligne)
  48. Paul R. Mendes-Flohr, Jehuda Reinharz, The Jew in the Modern World : A Documentary History, Oxford University Press,‎ 1995 (ISBN 9780195074536, présentation en ligne)
  49. Paul Rich, Ethnic and Racial Studies. The Baptism of a New Era': The 1911 Universal Races Congress and the Liberal ideology of race, vol. 7, Routledge,‎ 1984 (présentation en ligne)
  50. http://www.bluestarline.org/bluestar_history.html
  51. Albert Venn Dicey, The Law of the Constitution, vol. 1, Oxford University Press,‎ 2013 (ISBN 9780199579822, présentation en ligne)
  52. Dieter Nohlen, Philip Stöver, Elections in Europe : A data handbook, Nomos,‎ 2010 (ISBN 978-3-8329-5609-7, présentation en ligne), p. 1858
  53. Sally Waller, History for the IB Diploma : Imperial Russia, Revolutions and the Emergence of the Soviet State 1853-1924, Cambridge University Press,‎ 2012 (ISBN 9781107684898, présentation en ligne)
  54. Jean-Paul Bled, L'agonie d'une Monarchie, Autriche-Hongrie, 1914-1920, Tallandier (ISBN 9791021004474, présentation en ligne)
  55. Gopcevic Spiridion, Österreichs Untergang: Die Folge von Franz Josefs Mißregierung, Verlag von Karl Siegismund,‎ 1920 (présentation en ligne)
  56. British National Insurance Act, 1911, vol. 2, U.S. Government Printing Office,‎ 1912 (présentation en ligne)
  57. António Matos Ferreira, Um católico militante diante da crise nacional : Manuel Isaías Abúndio da Silva (1874-1914), CEHR-UCP,‎ 2007 (ISBN 9789728361259, présentation en ligne)
  58. Miguel Dias Santos, A contra-revolução na I República, 1910-1919, Imprensa da Univ. de Coimbra,‎ 2010 (ISBN 9789892600765, présentation en ligne)
  59. a et b Fabien Conord, Les gauches européennes au XXe siècle, Armand Colin,‎ 2012 (ISBN 9782200282790, présentation en ligne)
  60. Moïse Léonard Jamfa Chiadjeu, Comment comprendre la "crise" de l’État postcolonial en Afrique ? : un essai d'explication structurelle à partir des cas de l'Angola, du Congo-Brazzaville, du Congo-Kinshasa, du Liberia et du Rwanda, Peter Lang,‎ 2005 (ISBN 9783039106899, présentation en ligne)
  61. a et b José António Saraiva, Política à Portuguesa, Leya,‎ 2011 (ISBN 9789895556700, présentation en ligne)
  62. Reto Monico, Suisse-Portugal : regards croisés, 1890-1930, Librairie Droz,‎ 2005 (ISBN 9782884420211, présentation en ligne)
  63. António Matos Ferreira, op. cit, p. 458.
  64. António Henrique R. de Oliveira Marques, Mário Soares, Jean-Michel Massa, Marie-Hélène Baudrillart, Histoire du Portugal et de son empire colonial, KARTHALA Editions,‎ 1998 (ISBN 2865378446, lire en ligne)