Hôtel Petit de Marivat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel Petit de Marivat
Hôtel Petit de Marivat 0005.jpg

Hôtel Petit de Marivat, 2 place Jean Cornet à Besançon.

Présentation
Destination initiale
Architecte
Construction
Propriétaire
Propriété d'une association
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
8 rue Saint-BenoîtVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Besançon centre

(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

L'hôtel Petit de Marivat est un hôtel particulier du XVIIIe siècle de Besançon dans le Doubs en Franche-Comté. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1732 cet hôtel « à la parisienne » est construit 2 place Jean Cornet dans le centre historique de Besançon (La Boucle) par l'architecte parisien Jean-François Blondel pour le commissaire ordonnateur des guerres François-Michel Petit de Marivat[2].

Le 1er mai 1839 le comte Hilaire de Chardonnet naît dans cet hôtel. Inventeur de la soie artificielle, il fonde une importante industrie textile au XIXe siècle et au XXe siècle à Besançon[2].

Au milieu du XXe siècle, l'édifice appartient aux Sœurs de la Charité[2].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

Les corps de bâtiment de l'hôtel suivent un plan en « U » encadrant une cour antérieure, dans laquelle se trouve un puits. À l'arrière, l'hôtel possède un jardin[2].

Une plaque commémorative célébrant la naissance du Comte de Chardonnet est apposé sur le mur donnant sur la place Jean Cornet.

Ce mur, en pierre de taille, est surmonté d'une balustrade a balustres et possède au-dessus du portail d'une sculpture d'une tête barbue à mufle de lion[2].

Le corps de bâtiment principal possède un fronton triangulaire et des garde-corps de balcon en ferronnerie[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]