Henri Gaudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Gaudin
Présentation
Naissance
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Architecte
Formation École des beaux-arts de Paris
Œuvre
Réalisations Stade Charléty, Paris
Rénovation du musée Guimet, Paris
Ecole Normale Lettres et Sciences Humaines, Lyon
Université Saint-Leu, Amiens
Distinctions Grand prix national de l'architecture (1989)
Médaille d'Or de l'Académie d'architecture (1994)
Prix de l'Équerre d'argent (1986, 1994)

Henri Gaudin est un architecte français né à Paris le . On lui doit notamment le stade Charléty à Paris, l'École normale supérieure de Lyon (avec son fils Bruno Gaudin) et la restructuration-rénovation du musée Guimet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Gaudin grandit à La Rochelle. Il abandonne une carrière dans la marine pour entrer à l'École des Beaux-Arts de Paris. Après l’obtention de son diplôme, il travaille dans les bureaux d’Harrison & Abramovitz aux États-Unis[1].

De retour en France , Il reçoit des éloges pour un projet à Maurepas (1975 - 1981) et un nouveau développement urbain à Saint-Quentin-en-Yvelines. Il y exprime son attachement à la «rue» de la cité médiévale.

D'autres commissions résidentielles suivront , y compris celles d'Évry-Courcouronnes (1982-1985) et du 44 rue de Ménilmontant (1983-1986) à Paris. À la fin des années 1980, il commence à recevoir de grandes commissions publiques comme par exemple celles de la ville d'Amiens, de l'Université de Picardie, (1993), puis celle de Paris avec le réaménagement du Stade Charléty, dont la première phase se termine en 1994 et qu'il a co-signé avec son fils Bruno Gaudin[2].

Prix[modifier | modifier le code]

Projets réalisés[modifier | modifier le code]

2015 - Cité de la musique et de la danse, Soissons
2008 - Archives diplomatiques, la Courneuve
2005 - Cité de la musique et de la danse, Strasbourg
2003 - Grand Théâtre, Lorient
2003 - Conservatoire et médiathèque, Vincennes
2003 - Palais de justice, Besançon
2003 - Médiathèque, Sotteville-lès-Rouen
2003 - Siège du CNASEA, Limoges - Limoges
2000 - Musée national des arts asiatiques - Guimet, Paris[4]
2000 - École normale supérieure, Lyon
1996 - Faculté de droit, Douai
1994 - Maison du sport français, Paris
1993 - Pôle scientifique Saint-Leu, Amiens
1992 - Maison du sport français et bureaux olympiques, Paris
1989 - Extension de l'hôtel de ville, Saint-Denis
1989 - Centre des Archives de Paris, Paris
1987 - Collège Tandou, Paris
1973 - Écoles maternelle et primaire, Souppes-sur-Loing

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)OUP, Grove Art Online
  2. (en)architectuul
  3. Libération Portrait, Henri Gaudin, l'architecte hors du Commun
  4. Études, 2002/4 (Tome 396), p. 509-520.[1] Brice Leboucq Entretien avec Henri Gaudin
  5. Le Moniteur

Liens externes[modifier | modifier le code]