Basilique Saint-Ferjeux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ferjeux (homonymie).
Basilique Saint-Ferjeux
Image illustrative de l'article Basilique Saint-Ferjeux
Présentation
Culte Catholique romain
Type Basilique
Rattachement Archevêché de Besançon
Début de la construction 1884
Fin des travaux 1901
Style dominant Romano-byzantin
Protection  Inscrit MH (2006)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Ville Besançon
Coordonnées 47° 13′ 57″ nord, 5° 59′ 21″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Basilique Saint-Ferjeux

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Basilique Saint-Ferjeux

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Basilique Saint-Ferjeux

La Basilique Saint-Ferjeux est une basilique de style éclectique romano-byzantin située dans le quartier de Saint-Ferjeux à Besançon. Elle a été construite sous les saints patronages de saint Ferjeux et saint Ferréol (saints patrons de Besançon).

La basilique fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Basilique Saint-Ferjeux fut construite de 1884 à 1898 par l'architecte franc-comtois Alfred Ducat. Elle rend hommage à saint Ferjeux et à saint Ferréol, deux martyrs chrétiens assassinés pour avoir tenté de convertir la femme du gouverneur romain Claude, en 212. Les saints patrons de la ville de Besançon avaient en effet été invoqués en par le cardinal Mathieu pour protéger la ville des troupes prussiennes. La ville ayant été épargnée, le il prononce le vœu solennel d'ériger un nouvel édifice sur le lieu que la tradition locale reconnaissait comme la grotte qui avait abrité les deux saints[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

La basilique est de style romano-byzantin, et sa façade antérieure est calée par deux imposantes tours. Sous le chœur existe une crypte et le transept et une partie de la nef accessible par deux escaliers situés latéralement. Cinq chapelles sont situées autour de l'abside et des peintures murales réalisées par des artistes originaires de la ville se déroulent au-dessus des grandes arcades de la nef. Mgr Pierre Pfister est chargé du programme de décoration inspiré de ses recherches archéologiques dans les catacombes romaines. La coupole est composée de mosaïques, et un ensemble de vitraux fabriqués par l'atelier Gaudin et des sculptures de Just Becquet complètent le décor.

Saint Ferjeux et Saint Ferréol[modifier | modifier le code]

Vers la fin du IIe siècle, l'évêque saint Irénée de Lyon, disciple de saint Polycarpe de Smyrne, lui-même disciple de l'apôtre Jean, envoie deux prêtres évangélisateurs, saint Ferjeux et son frère saint Ferréol (originaires d'Athènes en Grèce) fonder l'église catholique romaine de Vesontio (Besançon en latin) et évangéliser la Séquanie gallo-romaine.

Reliquaires de saint Ferjeux dans la crypte de l'église

Ils s'installent dans une grotte aux alentours de Besançon (devenu aujourd'hui le quartier Saint-Ferjeux de Besançon) d'où ils mènent leur action. L'église de saint Ferjeux est construite sur la grotte qui existe encore dans la crypte sous l'église.

Ils sont tous les deux martyrisés le 10 juin 212 et décapités sur ordre du Gouverneur romain Claude qui voit dans leur action chrétienne une source de trouble public.

Ferjeux et Ferréol deviennent les Saints patrons de Besançon et sont fêtés conjointement le 16 juin.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA25000053, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Vincent Petit, Catholiques et Comtois : Liturgie diocésaine et identité régionale au XIXe siècle, Paris, Cerf, , 708 p. (ISBN 978-2-204-09395-8), p. 596

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]