Hôtel Terrier de Santans (Besançon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hôtel Terrier de Santans.
Hôtel Terrier de Santans
Hôtel Terrier-Santan (cour).jpg

cour de l'hotel

Présentation
Destination initiale
Hôtel particulier
Destination actuelle
Banque
Ecole
Construction
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Besançon centre

(Voir situation sur carte : Besançon centre)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Besançon

(Voir situation sur carte : Besançon)
Point carte.svg

L'Hôtel Terrier de Santans est un hôtel particulier situé à Besançon dans le département du Doubs.

L'assise foncière, les corps de logis et les communs, en totalité, y compris le bâtiment occupé par la banque font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé au 68 grande rue dans le secteur de La Boucle de Besançon.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1772, l'hôtel est achevé par Claude Joseph Alexandre Bertrand pour le président au parlement François-Félix-Bernard Terrier de Santans[2].

Le bâtiment sur rue est occupé par une banque depuis le début du XXe siècle[2].

En 1954, l'école du petit Saint-Joseph, une école primaire privée, occupe le bâtiment principal[2].

Architecture et décorations[modifier | modifier le code]

L'hôtel Terrier de Santans est l'un des plus imposant de la ville de Besançon (28 mètres en façade)[2].

L'hôtel possède une cour centrale et un jardin à l'arrière. Un fronton triangulaire ainsi que des pilastres à chapiteaux ioniques rythment la façade principale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]