Google Play Musique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Google Play Music)
Google Play Musique
Description de l'image Google Play Music icon.svg.

Informations
Développé par Google
Première version
Dernière version ()
Environnement Android : smartphone et tablette tactile
Langues multilingue
Type Distribution numérique
Politique de distribution Gratuit, distribution de services gratuits et payants
Licence Licence propriétaire
Site web www.play.google.com/music

Chronologie des versions

Google Play Musique[1] (en anglais : Google Play Music) était un service de streaming, podcast et une application mobile de musique proposé par Google, lancé le et disponible dans 63 pays sur Android et iOS. En , Google a annoncé la fermeture progressive du service au profit de YouTube Music et Google Podcasts[2], cessant définitivement son activité en [3],[4].

Les utilisateurs standards pouvaient télécharger et écouter gratuitement jusqu'à 50 000 chansons de leur bibliothèque personnelle. Un abonnement payant à Google Play Musique confèrait aux utilisateurs un accès à la demande à n'importe quelle chanson du catalogue musical, ainsi qu'un accès à YouTube Music Premium. Les utilisateurs pouvaient aussi acheter de la musique directement depuis le Google Play Store. En plus de permettre le streaming sur les appareils connectés à Internet, l'application mobile de Google Play Musique permettait de stocker et d'écouter de la musique en étant hors-ligne.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Comptes standard[modifier | modifier le code]

Google Play Musique offre à tous les utilisateurs le stockage gratuit de 50 000 fichiers[5],[6]. Le service scanne la collection de l'utilisateur et fait correspondre ses titres à ceux du catalogue de Google, qui peuvent ensuite être diffusés ou téléchargés en qualité jusqu'à 320 kbit/s. Tous les fichiers qui n'ont pas de correspondance sont téléversés sur les serveurs de Google pour être diffusés en streaming ou téléchargés à nouveau[5]. Les morceaux achetées sur la boutique Google Play Store ne sont pas prises en compte dans la limite des 50 000 téléversements[7]. Les utilisateurs peuvent ensuite écouter ces chansons grâce au lecteur web et à l'application mobile.

Parmi les formats de fichiers pris en charge pour le téléchargement figurent les suivants : MP3, AAC, WMA, FLAC, Ogg et ALAC. Les fichiers d'un format autre que MP3 sont convertis en MP3, et sont limités à une taille maximum de 300 Mo après conversion[8].

Les chansons peuvent être téléchargés sur les applications mobiles pour une lecture hors-connexion, et sur les ordinateurs via le logiciel Music Manager.

Logo alternatif de Google Play Music
Logo alternatif de Google Play Music

Les utilisateurs de la version standard situés aux États-Unis, au Canada et en Inde ont également accès à différentes stations de radio basées sur « une activité, [leur] humeur ou [leur] musique préférée ». Ces stations sont dotées de vidéos et de bannières publicitaires. Il est possible de passer jusqu'à six morceaux par heure en écoutant ces stations de radio[9].

Comptes premium[modifier | modifier le code]

Avec un abonnement payant au Google Play Musique Accès illimité, les utilisateurs ont accès au streaming de 40 millions de chansons à la demande[10] et à la lecture de musique hors-connexion sur l'application mobile, sans publicité ni limite de sauts de piste. Les nouveaux utilisateurs peuvent bénéficier d'un essai gratuit de 30 jours de la version illimitée du service[11]. Les abonnés payants ont aussi accès à YouTube Premium (qui comprend YouTube Music) dans les pays éligibles[12].

Plates-formes[modifier | modifier le code]

Sur ordinateur, les utilisateurs peuvent écouter leur musique à partir d'une section dédiée du site de Google Play[13].

Sur smartphone et tablette, la musique peut être écoutée via l'application mobile disponible sur Android[14] et iOS[15]. Cinq smartphones au maximum peuvent accéder à la bibliothèque musicale, et jusqu'à dix appareils au total. L'écoute est limitée à un seul appareil à la fois.[16]

Samsung Galaxy S8[modifier | modifier le code]

En , il a été révélé que le lecteur de musique par défaut du Samsung Galaxy S8 serait Google Play Musique[17], comme il l'avait été pour le S7, en 2016[18]. Cependant, pour le S8, Samsung s'est associé à Google pour bénéficier de fonctions exclusives, y compris la possibilité de téléverser jusqu'à 100 000 titres, soit le double des 50 000 fichiers normalement alloués[17]. Google a également déclaré qu'il développerait d'autres « fonctionnalités inédites dans Google Play Musique, uniquement pour les clients de Samsung[19] ». En , la version Galaxy S8 de Google Play Musique s'est enrichie de la New Release Radio, une liste de lecture composée de nouvelles sorties, mise à jour quotidiennement et personnalisée en fonction des habitudes d'écoute de l'utilisateur[20]. En , cette playlist a été mise à la disposition de tous les utilisateurs[21], Google ayant fait remarquer dans un communiqué de presse que l'exclusivité sur les appareils Samsung faisait partie d'un « programme d'accès anticipé » à des fins de test et de retour d'information[22].

Historique[modifier | modifier le code]

Présentation (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Google a pour la première fois évoqué la possibilité de lancer un service de streaming musical lors de l'édition 2010 de sa conférence Google I/O[23]. Vic Gundotra, alors vice-président chargé des activités sociales de la société, y a présenté la section « Musique » du Google Play Store, alors appelé Android Market[24]. Ce produit a officiellement été annoncé lors de la conférence I/O de l'année suivante, le , sous le nom de Music Beta[25]. Initialement disponible sur invitation pour les résidents des États-Unis, il n'était doté que de fonctionnalités limitées : le service proposait uniquement son « casier à musique » permettant de stocker jusqu'à 20 000 fichiers. Aucun catalogue musical n'était disponible à cette période, Google n'ayant pas encore conclu d'accords avec les principales maisons de disques à l'époque[26].

Le , à la suite de son annonce These Go to Eleven, Google a ouvert son service au public, aux États-Unis, sous le nom de Google Music. Plusieurs nouveautés y ont été présentées, comme un magasin de musique intégré à l'Android Market, le partage de musique via le réseau social Google+, des pages Artist Hub permettant aux musiciens d'auto-publier leurs œuvres[27]. Au lancement, Google avait conclu des partenariats avec trois grands labels discographiques : Universal Music Group, EMI et Sony Music Entertainment, ainsi que d'autres plus petits labels - aucun accord n'avait par contre pu être conclu avec Warner Music Group[28]. Au total, 13 millions de chansons étaient couverts par ces accords, dont 8 millions disponibles à la date de lancement[27]. Plusieurs artistes tels que les Rolling Stones, Pearl Jam et Shakira ont sorti des titres inédits et des albums live gratuits pour accompagner le lancement du produit[29].

Croissance progressive (2012-2017)[modifier | modifier le code]

En , la possibilité de télécharger ses morceaux en MP3 320 kbit/s a été ajoutée à Google Music. Cette fonctionnalité était limitée à deux téléchargements par chanson via le lecteur web, et illimitée en passant par le Music Manager[30].

Selon un rapport de CNET de , les dirigeants de Google se sont montrés mécontents du taux d'adoption et des revenus de Google Music lors de ses trois premiers mois sur le marché[31]. En , la société rebaptise l'Android Market et sa suite de services en « Google Play », Google Music devenant ainsi « Google Play Musique »[32].

L'offre musicale du service se complète en , lorsque Google annonce qu'un accord a finalement été signé avec la Warner, qui mettrait à disposition son « catalogue musical entier[33] ».

Lors de la conférence I/O de , Google a présenté un nouveau service de streaming payant appelé All Access, intégré à Google Play Musique, permettant aux abonnés d'écouter à la demande n'importe quelle titre du catalogue Google Play Store, en plus de leur propre bibliothèque musicale. Cette fonctionnalité a été immédiatement déployée aux États-Unis, au prix de 9,99 $ par mois (7,99 $ par mois pour les utilisateurs s'inscrivant avant le )[34].

Google Play Musique a été l'une des quatre premières applications compatibles avec le lecteur multimédia Chromecast de Google, lancé en [35].

Une nouvelle fonctionnalité du nom de Listen Now a été ajoutée en , proposant des recommandations et des playlists adaptées à l'heure de la journée, et aux activités des utilisateurs. Cette fonction a été adaptée de la technologie de Songza, société acquise par Google plus tôt dans l'année[36].

Le , YouTube, filiale de Google, a dévoilé Music Key, un nouveau service payant succédant à All Access et comprenant un aobnnement à Google Play Musique, ainsi qu'un accès sans publicité à des vidéos musicales en streaming sur YouTube[37]. Le service a par la suite été reconçu en tant que YouTube Red (devenu par la suite YouTube Premium) le , étendant son offre pour offrir un accès sans publicité à toutes les vidéos de YouTube, et non plus seulement aux vidéos musicales, ainsi qu'à des contenus exclusifs produits en collaboration avec des producteurs et des personnalités de renom de YouTube[38].

En , Google a lancé une formule familiale Google Play Musique, qui donne un accès illimité à six membres de la famille pour 14,99  par mois[39]. Cette formule familiale n'est actuellement disponible qu'en Afrique du Sud, en Allemagne, en Australie, en Belgique, au Brésil, au Canada, au Chili, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Irlande, en Italie, au Japon, au Mexique, en Norvège, en Nouvelle-Zélande, aux Pays-Bas, en République tchèque, au Royaume-Uni, en Russie et en Ukraine[40].

Google a annoncé en l'arrivée de Google Podcasts sur Google Play Musique[41]. Le premier podcast inédit de la plate-forme, City Soundtracks, a été présenté en , et consiste en « des interviews de divers musiciens sur la façon dont leur ville natale a influencé leur œuvre, y compris les personnes et les moments qui les ont marqués[42]. »

En , Google a présenté son concept de haut-parleurs intelligents Google Home, qui intègre notamment Google Play Musique[43].

Crépuscule (2018-2020)[modifier | modifier le code]

En , YouTube a annoncé une nouvelle version de YouTube Music, comportant un lecteur web et une application mobile revue, des recommandations dynamiques basées sur divers facteurs et l'utilisation de l'intelligence artificielle de Google pour rechercher des chansons en fonction des paroles et de leur description. YouTube Music a été offert aux abonnés de Google Play Musique dans le cadre de l'offre YouTube Premium[44]. En , Google a annoncé que YouTube Red serait remplacé par YouTube Premium, aux côtés de YouTube Music[45]. Les utilisateurs abonnés à Google Play Musique aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Mexique ont désormais accès à YouTube Premium, qui inclut YouTube Music Premium[citation nécessaire]. Les utilisateurs hors de ces quatre pays doivent quand même payer pour accéder aux fonctionnalités de YouTube Premium, mais ont accès gratuitement à YouTube Music Premium[46].

À la suite de ces lancements, Google a confirmé son intention de fermer Play Music et commence à proposer à ses abonnés de migrer vers YouTube Music[47]. Depuis , les utilisateurs peuvent transférer leurs bibliothèques musicales, leurs préférences personnelles et leurs playlists vers YouTube Music[48], ainsi que leurs abonnements et historique d'écoute de podcasts vers Google Podcasts[49].

En , Google a publié un calendrier détaillant la fermeture de son site, allant de la fin août à décembre, avec la suppression complète des données[50]. Depuis la mi-août, le Music Manager ne permet plus de téléverser ni de télécharger ses fichiers[51]. Il également devenu impossible d'acheter de la musique depuis le Google Play Store[52]. Depuis , le streaming musical n'est plus disponible dans le monde entier, et l'application et le site web Google Play Musique ont été fermés[3]. En , toutes les bibliothèques des utilisateurs sont supprimées[53].

Disponibilité[modifier | modifier le code]

Carte indiquant la disponibilité de Google Play Musique par pays
Carte indiquant la disponibilité de Google Play Musique par pays, avant l'interruption du service.

L'accès standard à Google Play Musique était disponible dans 63 pays avant l'interruption du service. Ces pays sont : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Biélorussie, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Bulgarie, Canada, Chili, Chypre, Colombie, Costa Rica, Croatie, Danemark, El Salvador, Équateur, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Guatemala, Honduras, Hongrie, Irlande, Islande, Inde, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Mexique, Nicaragua, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Ukraine, Uruguay, Venezuela[54].

Les abonnements illimités sont disponibles dans les mêmes pays que les comptes standard[54].

Le catalogue musical a été mis à disposition au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne en [28], en République tchèque, en Finlande, en Hongrie, au Liechtenstein, aux Pays-Bas, en Russie et en Suisse en [55], au Mexique en [56], en Allemagne en [57], en Grèce, en Norvège, en Suède et en Slovaquie en [58], au Canada[59], en Pologne et au Danemark en [60], en Bolivie, au Chili, en Colombie, au Costa Rica, au Pérou et en Ukraine en [61], en République dominicaine, en Équateur, au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua, au Panama, au Paraguay, au Salvador et au Venezuela en [62], au Brésil et en Uruguay en [63], dans 13 nouveaux pays en [64], au Brésil en [65], en Argentine en [66], au Japon en [67], en Afrique du Sud et en Serbie en [68], et en Inde en , où seul l'achat de musique était proposé[69]. Le service d'abonnement All Access a été lancé en Inde en [70].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Aide Google Play Musique » [archive du ], sur Google Help (consulté le )
  2. « Informations concernant l'arrêt définitif de Google Play Musique », sur Google Help (consulté le )
  3. a et b Mathieu Grumiaux, « Google Play Music est mort, vive YouTube Music ? », sur Clubic, (consulté le )
  4. « Site officiel de Google Play Musique indiquant que le service n'est plus disponible. », sur Google Play Musique (consulté le )
  5. a et b Julien Lausson, « Google Play Music offre le streaming et le stockage gratuit de 50 000 chansons », sur Numerama, (consulté le )
  6. Daniel Pascoal, « Google Play Music passe la barre des 50 000 », sur CNET France, (consulté le )
  7. « Limites de stockage des titres dans Google Play Musique » [archive du ], sur Google Help (consulté le )
  8. « Types de fichiers de compatibles avec Google Play Musique » [archive du ], sur Google Help (consulté le )
  9. (en) « About free radio », sur Google Help (consulté le )
  10. Benoît Campion, « Spotify, Google Play, Apple Music, Deezer... Les services de streaming comparés », sur Les Numériques, (consulté le )
  11. Sébastien Gavois, « Google Play Music Accès illimité arrive en France, à partir de 7,99 € par mois », sur Next INpact, (consulté le )
  12. Maxime Grosjean, « Google Play Music : les abonnés auront accès à YouTube Music et YouTube Premium », sur Frandroid, (consulté le )
  13. « Utiliser Play Musique sur un mobile ou un ordinateur », sur Google Help (consulté le )
  14. « Google Play Musique – Applications sur Google Play », sur play.google.com (consulté le )
  15. (en-GB) « Google Play Music », sur App Store (consulté le )
  16. « Utiliser Google Play Musique sur plusieurs appareils », sur Google Help (consulté le )
  17. a et b Cassim Ketfi, « Google Play Musique devient le lecteur audio par défaut sur les appareils Samsung », sur Frandroid, (consulté le )
  18. (en-US) Matthew Hughes, « Samsung Galaxy S8 owners will get a souped-up version of Google Play Music », sur The Next Web, (consulté le )
  19. (en) « Google Play Music teams up with Samsung to deliver the right music for you », sur Google, (consulté le )
  20. Bastien Lepine, « Galaxy S8 : Google Play Musique propose une fonctionnalité exclusive inspirée d'Apple Music », sur PhonAndroid, (consulté le )
  21. (en) Chaim Gartenberg, « Google Play Music is making New Release Radio available to all users », sur The Verge, (consulté le )
  22. (en) Dharti Dhami, « Discover the latest music with New Release Radio on Google Play Music », sur Google, (consulté le )
  23. Edouard Marquez, « Test de Google Music », sur Frandroid, (consulté le )
  24. (en-US) MG Siegler, « Um, Did Google Just Quietly Launch A Web-Based iTunes Competitor? Yep. », sur TechCrunch (consulté le )
  25. Philippe Berry, « Avec Music Beta, Google se lance dans le streaming », sur 20minutes.fr, (consulté le )
  26. Jérôme G., « Music Beta by Google », sur Génération-NT, (consulté le )
  27. a et b Yohann Poiron, « Retour sur l'annonce du Google Music Store : description, chiffres... », sur BlogNT : le Blog des Nouvelles Technologies, (consulté le )
  28. a et b Sophian Fanen, « Google Music, le son sans le sou », sur [[Libération (journal) |Libération]], (consulté le )
  29. DrDuck, « Lancement du Google Music Store, concurrent d'iTunes et d'Amazon MP3 », sur Frandroid, (consulté le )
  30. (en) Sean Hollister, « Google Music now lets you download MP3 copies of your stored tunes », sur The Verge, (consulté le )
  31. (en) Greg Sandoval, « Google Music not living up to expectations (exclusive) », sur CNET (consulté le )
  32. David Corroy, « Adieu Android Market, bonjour Play Store et Google Play », sur PhonAndroid, (consulté le )
  33. (en) Andy Rubin, « Nexus: The best of Google, now in three sizes », sur Google, (consulté le )
  34. Badr, « Google Play Music pour de la musique en streaming », sur Frandroid, (consulté le )
  35. « Test Google Chromecast : notre avis », sur CNET France, (consulté le )
  36. (en) Chris Welch, « Google brings Songza's best feature to Play Music », sur The Verge, (consulté le )
  37. Nobunagashi, « YouTube Music Key : le possible avenir du Google Play Musique en vidéos », sur GAMERGEN, (consulté le )
  38. Ulrich Rozier, « YouTube Red et Music, de l'abonnement sans publicité et de la musique en streaming », sur Frandroid, (consulté le )
  39. Manuel Castejon, « Avec son offre familiale, Google Play Musique se met à niveau de Spotify, Deezer et Apple Music », sur Frandroid, (consulté le )
  40. « Abonnement famille à Google Play Musique », sur Google Help (consulté le )
  41. Noel Nguessan, « Google ajoute les Podcasts dans Google Play Musique », sur Arobasenet.com, (consulté le )
  42. (en-US) Sarah Perez, « Google Play unveils its first original podcast series, ‘City Soundtracks’ », sur TechCrunch, (consulté le )
  43. Amélie Charnay, « Google Home, l'assistant domestique toujours à votre écoute... », sur 01net, (consulté le )
  44. Marie Turcan, « YouTube Music : Google lance enfin un concurrent sérieux à Spotify et Apple Music », sur Numerama, (consulté le )
  45. Florian Innocente, « Google lance en France ses YouTube Music et YouTube Premium », sur iGeneration, (consulté le )
  46. Marie Turcan, « Le service de streaming musical YouTube Music est désormais disponible en France », sur Numerama, (consulté le )
  47. Alexandre Schmid, « Android : YouTube Music va remplacer Google Play Music comme lecteur audio par défaut », sur PhonAndroid, (consulté le )
  48. Jérôme G., « Google Play Music s'efface pour YouTube Music », sur Génération-NT, (consulté le )
  49. Amélie Loynard, « Bientôt le clap de fin pour Google Play Music », sur Presse-citron, (consulté le )
  50. Felix Gouty, « Google Play Music passe la main à YouTube Music », sur Journal du Geek, (consulté le )
  51. (en) Hazel, « Google Play Music, Music Play Store & Music Manager are going away – everything you need to know », sur Google Help, (consulté le )
  52. Marc, « C'est confirmé, Google Play Music fermera ses portes à la fin de l'année », sur Fredzone, (consulté le )
  53. Arthur Vera, « Google Play Music c'est la fin, les utilisateurs sont invités à migrer vers YouTube Music », sur Presse-citron, (consulté le )
  54. a et b « Disponibilité des applications et des contenus numériques Google Play selon les pays », sur Google Help (consulté le )
  55. (en-US) Liam Spradlin, « Google Play Music (And All Access) Live In Czech Republic, Finland, Hungary, Liechtenstein, Netherlands, Russia, And Switzerland », sur Android Police, (consulté le )
  56. (en-US) Cameron Summerson, « Google Play Music And All Access Go Live In Mexico », sur Android Police, (consulté le )
  57. (en-US) Ryan Whitwam, « Google Play Music All Access Arrives In Germany », sur Android Police, (consulté le )
  58. (en-US) Michael Crider, « Google Play Music And Music All Access Now Available In Greece, Norway, Sweden, And Slovakia », sur Android Police, (consulté le )
  59. (en-US) Ryan Whitwam, « Google Play Music All Access Is Rolling Out In Canada », sur Android Police, (consulté le )
  60. (en-US) Ryan Whitwam, « Google Play Music And All Access Now Available In Poland And Denmark », sur Android Police, (consulté le )
  61. (en-US) Bertel King, Jr., « Google Play Music Goes Live In Colombia, Ukraine, Chile, Costa Rica, And Other Countries [Updated] », sur Android Police, (consulté le )
  62. (en-US) Michael Crider, « [Update: Now Live] Google Play Music All Access Is Now Available In 9 New Countries In Latin America, Including Ecuador, Guatemala, And Venezuela », sur Android Police, (consulté le )
  63. (en-US) Bertel King, Jr., « Play Music Launches In Brazil And Uruguay, All Access Only In Uruguay (Kind Of) », sur Android Police, (consulté le )
  64. (en-US) Bertel King, Jr., « Google Play Music Goes Live In Belarus, Bulgaria, Romania, And Ten Other European Countries », sur Android Police, (consulté le )
  65. (en-US) Michael Crider, « Google Play Music All Access Now Available In Brazil », sur Android Police, (consulté le )
  66. (en-US) Bertel King, Jr., « [Updated] Google Play Music Support Comes To Argentina, Subscriptions Included », sur Android Police, (consulté le )
  67. (en-US) Rita El Khoury, « Google Play Music And Play Music All Access Make Their Way Over To Japan », sur Android Police, (consulté le )
  68. (en-US) Rita El Khoury, « Google Play Music Blasts Its Tunes To South Africa And Serbia », sur Android Police, (consulté le )
  69. (en-US) Richard Gao, « [Finally] Google Play Music now appears to be available in India », sur Android Police, (consulté le )
  70. (en-US) Harish Jonnalagadda, « Google Play Music All Access goes live in India for just ₹89 per month », sur Android Central, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]