Sundar Pichai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sundar Pichai
Description de l'image Sundar Pichai (cropped).jpg.
Naissance
Chennai, Drapeau de l'Inde Inde
Nationalité Américaine et indienne[1]
Pays de résidence Drapeau des États-Unis États-Unis
Diplôme
Profession

Pichai Sundararajan, né à Chennai en Inde le , plus connu sous le nom de Sundar Pichai, est un dirigeant d'entreprise indo-américain, président-directeur général de Google depuis le à la suite de la restructuration de Google et la création de la nouvelle société Alphabet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sundar Pichai est diplômé en 1993 de l'Institut indien de technologie de Kharagpur, où il a étudié la métallurgie et l'ingénierie des matériaux. Par la suite, il obtient un master en « engineering and materials » à l'université Stanford, et un MBA à la Wharton School[2].

Il travaille ensuite pour le constructeur de semi-conducteurs Applied Materials, et en tant que consultant en management pour McKinsey.

Il rejoint Google en 2004 en tant que vice-président pour le management produit, et dirige iGoogle, Google Toolbar, Google Desktop Search, Google Gadgets, Google Pack et Gears. En 2011 il est nommé senior vice president de Chrome et G Suite, et supervise à ce titre le développement de Chrome, Chrome OS, Gmail, Calendar, Docs et Drive.

En mars 2013, il est nommé à la direction d'Android à la place d'Andy Rubin[3], en sus de ses responsabilités antérieures.

Le 10 août 2015, il devient le nouveau PDG de Google[4] à la suite de la restructuration de l'entreprise et la création de la nouvelle société Alphabet.

David Brooks, chroniqueur au New York Times, considère que Sundar Pichai, cédant à la foule lui demandant de licencier James Damore en 2017, donnant ainsi raison à l'idéologie face à la science, a montré qu'il n'est plus capable de diriger l'entreprise et devrait démissionner[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Sundar Pichai est marié et est père d'un garçon et d'une fille[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]