Samsung Galaxy S8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Samsung Galaxy S8
Samsung Galaxy S8
Image illustrative de l’article Samsung Galaxy S8
Face avant du Galaxy S8
Fabricant Samsung Electronics
Présentation
Commercialisation
Fonctions
Écran Super AMOLED, Quad HD+
5,8 pouces (14,73 cm) (S8)
6,2 pouces (15,75 cm) (S8+)
Appareil photo 12 Mpx principal
Mpx selfie
Fonctions multimédia Musique, photo, vidéo, internet, jeux
Géolocalisation GPS (A-GPS), GLONASS, Galileo, Google Maps, Wi-Fi, réseau cellulaire
Caractéristiques
SoC Exynos 8895 (Monde)
Snapdragon 835 (États-Unis)
Processeur graphique Mali G71 MP20 (Monde)
Adreno 540 (États-Unis)
Mémoire vive 4 ou 6 Go (RAM LPDDR4X)
Espace de stockage 64 ou 128 Go (UFS 2.1)
Carte mémoire 256 Go (microSD)
Système d'exploitation Samsung Experience (Android Nougat)
Connectivité Prise USB Type-C
Prise Jack
Réseaux 4G, 4G+
Capteurs Iris, empreinte et biométrique
Batterie 3 000 mAh (S8)
3 500 mAh (S8+)
Mesures
Dimensions 148,9 × 68,1 × 8 mm (S8)
159,5 × 73,4 × 8,1 mm (S8+)
Masse 155 g (S8)
173 g (S8+)
série Galaxy S
Chronologie des versions

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ sont des smartphones Android haut de gamme de type phablette produits par la société Samsung Electronics[1],[2]. Ils font partie de la gamme Galaxy S.

La présentation des smartphones a été faite le à New York, soit un mois après le Mobile World Congress en raison de tests supplémentaires à la suite des explosions ayant touché le Samsung Galaxy Note 7 en 2016. La présentation était également diffusée en direct sur Internet et sur l’application mobile téléchargeable sur le Samsung Galaxy Apps Store[3]. Les deux appareils sont commercialisés le [4].

Le S7 a 2 560 pixels de large et le S8 en a 2 960.

Les Galaxy S8, S8+, sont marqués par le remplacement du bouton maison, par des touches tactiles capacitives intégrées directement à l’écran et qui sont interchangeables. On retrouve ce même dispositif chez certains constructeurs Android et sur les ROM alternatives comme LineageOS.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Reconstitution du brevet du Galaxy S8 avec un bouton accueil

La recherche et développement des composants de la série des Galaxy S8 aurait été terminée en , quelques mois avant la présentation du Galaxy Note 7[5]. Ils sont désignés sous le nom de code de « Project Dream », littéralement « projet du rêve »[6], et les numéros de modèle « SM-G95xx », le numéro « SM-G94xx » ayant été sauté par tétraphobie[a],[7].

Durant la phase de recherche, plusieurs brevets sont déposés par Samsung Electronics, notamment pour l'utilisation d'un double objectif photo, présent sur certains des prototypes ayant fuités[8],[9], mais ils ne sont finalement pas utilisés avant le Galaxy S9[10], à cause de limitations techniques et afin de se concentrer sur l'amélioration du capteur principal[11],[12]. Un autre brevet enregistré à Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle protège le design des deux smartphones, avec leur écran incurvé, et décrit les capteurs intégrés[13]. Cependant, le bouton accueil, visible dans la partie inférieure de l'illustration, est retiré dans la version finale de l'appareil[14]. Fin 2016, Samsung Display annonce officiellement travailler sur un écran OLED occupant plus de 80 % de la surface du smartphone, et confirme l'absence de bouton accueil[15].

En , le développement de Samsung Experience, la surcouche Android intégrée qui succède à TouchWiz, commence[16]. Entre janvier et , plusieurs marques sont déposées, dont « Galaxy S8 » et « Infinity Display »[17],[18].

Lancement[modifier | modifier le code]

En , après l'arrêt de la commercialisation des Galaxy Note 7 à cause de plusieurs problèmes liés à la batterie[19], Samsung Electronics connait une forte baisse de la confiance de ses utilisateurs[20], et enregistre une perte estimée à 10 milliards de dollars[21]. Dans le but de regagner les clients, Shin Jong-kyun, alors directeur de Samsung Mobile, annonce un contrôle de sécurité en huit points et promet avoir corrigé les problèmes de batterie pour les futurs smartphones[22],[23]. Le Galaxy S8 subit plusieurs fuites avant sa sortie[24],[25], et est prédit par certains analystes comme le « smartphone de l'année »[26],[27]. Samsung dévoile en février son processeur, l'Exynos 8895[28]. Les Galaxy S8 et Galaxy S8+ reçoivent leur certification FCC, nécessaire à leur commercialisation aux États-Unis le , sous les numéros de modèles respectifs « SM-G950U » et « SM-G955U »[29].

Contrairement aux précédents smartphones de la gamme Galaxy S, le Galaxy S8 n'est pas annoncé lors du Mobile World Congress[30]. Plusieurs trailers sont publiés quelques jours avant et des invitations sont envoyées aux principaux médias[31]. La conférence se tient le dans le David Geffen Hall du Lincoln Center à New York[32], et est retransmise sur YouTube, le site web de Samsung et l'application disponible sur le Galaxy Store. Il est également possible de la visionner à 360°, avec un casque de réalité virtuelle[33]. La production du smartphone est estimée par plusieurs sources à 5 millions d'unités par mois pour les premiers mois de commercialisation[34],[35], et l'entreprise d'analyse IHS Markit prédit des ventes de smartphones en hausse de 7 % pour Samsung Mobile, à 331 millions d'appareils en 2017[36].

Les Galaxy S8 et Galaxy S8+ sont les premiers smartphones de Samsung à n'être disponible que dans des versions à l'écran incurvé[37]. Les précommandes sont ouvertes quelques heures après la conférence[38] et le téléphone est mis en vente un mois plus tard, le [39]. Ils succèdent aux Galaxy S7 et Galaxy S7 Edge, présentés en 2016, et qui se sont vendus à environ 55 millions d'exemplaires[40].

Réception[modifier | modifier le code]

Le Galaxy S8 vu de face

À la sortie des Galaxy S8 et S8+, iFixit révèle que les batteries des deux smartphones sont les mêmes que celles du Galaxy Note 7, qui avait connu une centaine de cas d'explosions en 2016[41],[42]. Plusieurs experts, relayés par Forbes, préviennent des risques d'incendie que présentent les accumulateurs lithium-ion utilisés, très enclins à s'enflammer à cause de la porosité du matériau isolant la cathode de l'anode[43],[44]. Samsung promet au contraire une fiabilité des batteries améliorée grâce à des inspections en huit points et un contrôle de qualité plus exigeant[45],[46]. Plusieurs tests de durabilité montrent que les accumulateurs, toujours fabriqués par Samsung SDI[47], n'explosent pas, même après avoir été coupés ou percés, notamment grâce à un liquide isolant de sécurité qui se répand pour prévenir les courts-circuits[48].

Le site spécialisé DxOMark attribue la note de 88 pour la qualité des photos du smartphones, ce qui le place deuxième en 2017, un point derrière le Google Pixel. Il salue notamment l'autofocus pour sa rapidité et précision et le rendu des couleurs fidèle même en faible luminosité, mais regrette le manque de détails dans les zones avec de faibles contrastes[49].

Déclinaisons[modifier | modifier le code]

Le , le Galaxy S8 Active est annoncé[50], et succède au Galaxy S7 Active[51]. Il se distingue par une conception renforcée par rapport aux Galaxy S8, notamment grâce à sa coque de protection en plastique de 9,9 mm[52]. Le smartphone est certifié par l'indice IP68 pour la résistance à l'eau et à la poussière pendant 30 min à 1,5 m de profondeur[53], et par la norme militaire MIL-STD-810G qui garantit entre autres une protection contre les chocs ou les températures extrêmes[54]. À l'instar du Galaxy S8, l'écran de 5,8 pouces est d'une définition de 2 960 × 1 440 px, mais n'est pas incurvé, afin d'améliorer sa durabilité[55], et est entouré d'un chassis en métal[56]. Il est également protégé par le verre Gorilla Glass 5 de Corning, et par un film en plastique polyuréthane empêchant les rayures[57]. La batterie Lithium-Ion est 30 % plus large que sur les modèles principaux, d'une capacité de 4 000 mAh[58].

Le , Samsung présente le Galaxy S Light Luxury, une version du Galaxy S8 avec des caractéristiques légèrement inférieures[59]. Il est équipé de 4 Go de mémoire, 64 Go de stockage et de la même batterie de 3 000 mAh, mais avec un écran moins défini, de 2 220 × 1 080 px et un processeur moins puissant, le Snapdragon 660[60]. Il est commercialisé uniquement en Chine[61] et lancé avec Android Oreo[62]. Certains médias lui reprochent de ne pas corriger les problèmes du Galaxy S8, notamment en conservant le même design, avec le bouton Bixby jugé inutile et le capteur d'empreinte digitale peu ergonomique car placé trop haut[63],[64]. Il est également connu sous les noms de Galaxy S8 Lite[65] ou Galaxy S9 Lite[66],[67].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Écran[modifier | modifier le code]

L'agencement des sous-pixels de l'écran du Galaxy S8

Les Galaxy S8 et S8+ sont respectivement équipés d'écrans de 5,8 pouces (14,7 cm) et 6,2 pouces (15,7 cm) à une résolution de 570 et 539 ppp[68]. Ce sont les premiers appareils de la gamme Galaxy S à n'être disponibles qu'en une unique version à écran incurvé[69]. La définition de la dalle, supérieure à du Quad HD, de 2 960 × 1 440 pixels, est l'une des plus élevée sur un smartphone en 2017[70], avec quatre fois plus de pixels que sur l'iPhone 7[71], deux fois plus que sur le Google Pixel 2[72], et 15 % plus que sur le Galaxy S7[73]. Enfin, le ratio d'écran, de 18.5 pour 9, plus étiré que les modèles précédents, permet d'afficher plus de contenu pour une même largeur d'écran[74], mais peut poser des problèmes pour atteindre les bords supérieurs du smartphone en utilisation à une main[75], ou lors du redimensionnement du contenu affiché[76].

La dalle AMOLED, fabriquée par Samsung Display, est constituée d'un agencement de pixels RGB en motif de matrice « diamond pentile »[b], c'est-à-dire avec des sous-pixels bleus plus gros que les rouges, en forme de losange, et de petits sous-pixels ovales verts, deux fois plus nombreux[77]. Cette disposition permet un plus grand nombre de pixels par pouce, et ainsi une meilleure lisibilité, notamment lorsque l'œil est proche de l'écran, par exemple pour la réalité virtuelle[78],[79]. À résolution équivalente, le nombre de pixels est donc plus faible sur les dalles pentile que sur les dalles classiques, avec des sous-pixels en colonne[80], ce qui a permis une amélioration de l'efficacité énergétique de la dalle de 56 % par rapport au Galaxy S4[81].

En , le site spécialisé DisplayMate accorde pour la première fois à un smartphone la note la plus élevée, un A+, saluant les nombreuses améliorations technologiques et esthétiques[82]. La plage de couleur est améliorée, et couvre 113 % de l'espace DCI-P3, utilisé généralement pour le visionnage de films en haute qualité, et 142 % des espaces standards sRGB, Adobe RGB et Rec. 709[83], utilisés par la plupart des autres contenus multimédias, sur YouTube et les iPhone notamment[84]. À l'instar du Galaxy Note 7, le smartphone enregistre une luminance maximale supérieure à 1 000 cd m−2[85], 60 % plus élevée que celle de l'iPhone X[86], et dispose de capteurs permettant d'optimiser la teinte et l'intensité des couleurs de l'écran en fonction de la lumière ambiante[87], ainsi que de filtres de lumière bleue pour limiter les perturbations du cycle de l'horloge biologique[88]. La luminosité minimale est de 1,88 cd m−2[89].

Il est le premier téléphone mobile certifié par l'Alliance UHD compatible avec le HDR Mobile Premium[90], qui garantit une fidélité des couleurs similaire à celle des téléviseurs également certifiés[91]. En outre, il possède l'une des plus faibles réflectances mesurées, à 4,5 %, et le contraste le plus élevé sous une lumière ambiante. Grâce à la dalle OLED, l'écran peut afficher des noirs parfaits en éteignant les pixels, permettant ainsi un rapport de contraste infini[92]. Cependant, les couleurs de l'écran seraient trop saturées en mode normal, avec un écart de couleur ∆E de 5,98 – ∆E de 2,3 en mode normal[93].

Appareil photo[modifier | modifier le code]

L'objectif photo de Galaxy S8

Les deux smartphones intègrent les mêmes appareils photographiques numériques : un unique objectif de 12 Mpx à l’arrière et un autre de 8 Mpx à l’avant, pour les selfies[94]. Contrairement à l'iPhone 7 Plus, ils ne possèdent donc pas de double objectif photo[c],[95].

Au dos de l'appareil, les photos sont prises par un capteur CMOS – abrégé de Complementary metal oxide semi-conductor – fabriqué par deux entreprises différentes afin de minimiser les retards de production : le capteur IMX333 de Sony, et le S5K2L2 de Samsung Isocell[96]. Les deux possèdent les mêmes caractéristiques, avec une ouverture de ƒ/1.7, une longueur focale de 26 mm, une taille de 1/2,55 pouce – environ 0,99 cm –, des pixels de 1,4 µm, un champ de vue de 77°[97] et une stabilisation d'image optique[98].

Ils utilisent la technologie « Dual-Pixel AF », littéralement « autofocus à double pixel »[99], introduite sur le Galaxy S7[100]. Sur un capteur numérique traditionnel, comme celui du Galaxy S4, chaque pixel est défini par un photosite qui décompose les photons de la lumière en trois couleurs grâce à une matrice de Bayer, et la transmet sous forme de signal électrique grâce à des photodiodes. Cependant, certains des photosites (en général environ 5 %) sont uniquement destinés à l'analyse du contraste de l'image[d] afin d'ajuster l'autofocus par tâtonnement[101]. Au contraire, sur les capteurs dual pixel, bien que le principe de décomposition de la lumière est le même, les photosites sont dédoublés, et possèdent donc deux photodiodes chacun[102]. Toutes les photodiodes participent alors à la mise au point[103] : le signal est transmis au processeur qui calcule en temps réel l'autofocus à appliquer en comparant la différence entre la lumière reçue par les deux photodiodes d'un même photosite[104], grâce à une méthode similaire à celle de l'autofocus à détection de phase[e],[105]. L'autofocus peut ainsi se faire en quelques millièmes de seconde, et est plus précis, grâce aux informations récoltées plus nombreuses[106].

Cette technologie a d'autres avantages : elle permet par exemple de mieux détecter les contours du sujet en mode portrait et ainsi d'appliquer un effet bokeh numérique plus réaliste. Contrairement à l'iPhone 7 Plus, un deuxième objectif photo n'est donc pas nécessaire, puisque la profondeur de champ peut être calculée grâce à la différence entre les signaux de plusieurs photodiodes[107]. De plus, avec deux photodiodes par photosites, le récepteur peut théoriquement recevoir jusqu'à deux fois plus de photons. L'algorithme peut alors, en combinant ces données, obtenir des photos plus fines et nettes, en particulier dans les zones sombres, qui réfléchissent peu les photons[108].

À l'avant, la caméra de huit mégapixels permet de réaliser des selfies et des vidés en 1440p à 30 images par seconde. Elle possède une stabilisation optique d'image[109], et un capteur plus petit, de 1/3,6 pouce, avec des photosites de 1,22 µm[110].

Processeur et stockage[modifier | modifier le code]

Les Galaxy S8 et S8+ sont les premiers appareils équipés de SoC Exynos 8895, fabriqués par une filiale de Samsung Electronics. Présentée en , elle est la première puce Exynos gravée en 10 nm, comme l'Apple A10X Fusion ou le Snapdragon 835[111]. Elle succède à l'Exynos 8890 du Galaxy Note 7, gravé en 14 nm[112].

La puce utilise une architecture améliorée, avec des transistors à effet de champ à ailettes (abrégé FinFET)[113], qui, par rapport aux transistors MOFSET et CMOS, permettent une plus grande densité de courant et une durée plus courte du temps de transition du signal d'horloge[114]. Couplée à la finesse de 10 nm, cette technologie permet une amélioration des performances de 27 % et une consommation énergétique réduite de 40 % par rapport à la génération précédente[115]. Cette efficacité est également permise par l'architecture ARM big.LITTLE, c'est-à-dire l'utilisation de plusieurs cœurs à hautes performances – dans ce cas, quatre cœurs Exynos Mongoose 2 cadencés à 2,31 GHz –, et de cœurs à faible consommation – ici, quatre ARM Cortex-A53 à 1,69 GHz[116]. Ils sont pour la première fois intégrés dans une architecture système hétérogène (en) octa-core de 64 bits, qui met en commun la mémoire du CPU et GPU[f],[117], et permet ainsi une utilisation plus optimisée des ressources[118]. La puce contient également un module destiné à la sécurité de l'appareil, notamment utilisé par le scanner d'iris lors des payements avec le téléphone[119],[120].

Le processeur graphique, l'ARM Mali-G71, est deux fois plus puissant que celui du Galaxy S7[121]. Il supporte théoriquement la réalité virtuelle en 4K, la capture de vidéos en ultra-haute définition à 120 images par seconde et la gestion de deux objectifs photo[122]. En outre, il est équipé d'une unité d'analyse d'image (en) qui permet, grâce à l'intelligence artificielle, d'accélérer certaines tâches généralement effectuées par le CPU, comme la reconnaissance d'objets ou encore le suivi de points dans vidéo, utile pour la stabilisation numérique[123].

Le téléphone utilise deux types de puces SOC selon les zones géographiques : une puce Exynos 8895 de Samsung pour l’Europe et l'Asie et un SOC Snapdragon 835 pour l’Amérique et la Chine[124]. Il en est de même pour le processeur graphique : un ARM Mali G71 MP20 pour la zone « monde » et un Adreno 540 pour les États-Unis et la Chine.

Par ailleurs, les deux déclinaisons sont pourvues d’une mémoire vive de 4  Go, sauf en Chine et en Corée du Sud où la capacité monte à 6  Go[124] pour le S8+[125]. Le stockage existe en version 64 et 128 Go[124] .

Batterie[modifier | modifier le code]

La capacité de la batterie est de 3 000 mAh pour le Samsung Galaxy S8 et de 3 500 mAh pour la version S8+[126]. Le S8+ possède le même type de batterie que le Samsung Galaxy Note 7[127].

Divers[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les applications, l’appareil accueille un nouvel assistant virtuel du nom de Bixby[128], créé par les créateurs de Siri et le système d’exploitation Android 7.0 Nougat[129]. Néanmoins, celui-ci ne sera pas disponible au lancement[130].

Le capteur d’empreinte digitale est situé à l’arrière tandis que le capteur biométrique et d’iris est à l’avant.

Le prix est de 809 euros pour le Galaxy S8 et 909 euros pour le Galaxy S8+[126],[131].

L’appareil prend également en compte la technologie Bluetooth 5.0 et le Dual Audio[132].

Par ailleurs, la station d'accueil DeX permet d’utiliser le smartphone comme un ordinateur[133].

Le Samsung Galaxy S8 est également livré avec une paire d’écouteurs Harman AKG, d’une valeur estimée de 100 dollars[134].

Microsoft a annoncé la commercialisation d’une version de ces deux smartphones incluant des applications maisons comme Cortana, en plus de Bixby[135].

Conception[modifier | modifier le code]

Les Galaxy S8 sont les premiers smartphones Samsung dépourvus de boutons accueil, retour et applications, remplacés par des touches virtuelles, sur l'écran[136]. Cette absence permet, avec la courbure de l'écran, d'obtenir une surface d’affichage couvrant 84 % de la face avant, battant ainsi de peu le record établi en 2016 par Xiaomi[137].

La taille du smartphone S8 est équivalente à celle du S7 Edge et est proche de celle du S6 Edge+ pour le S8+. Sept coloris[138] sont disponibles lors du lancement : noir carbone, argent polaire, orchidée (violet)[126], blanc et turquoise[131], or et bleu corail[4]. Un huitième coloris, rose, sort en [139].

Le format d’image est de 2,06. Le plus faible format d’image de la gamme S est 1,50. Beaucoup de films et clips ont le format 2,4. L’augmentation au fil du temps du format de l’appareil, est un choix afin de correspondre à l’usage croissant de visionner des films aux formats 2,4 et de placer côte à côte deux carrés identiques afin de profiter par exemple de deux applications en même temps dans le cadre de la fonction multitâche offerte par Android[140].

Critiques[modifier | modifier le code]

Mauvais emplacement du lecteur d’empreintes digitales à l’arrière et l’écran serait fragile[141].

Sa reconnaissance faciale est jugée peu fiable, le téléphone pouvant être déverrouillé au moyen d’une photo de son propriétaire[142], en comparaison avec la concurrence, le scanner rétinien du Microsoft Lumia 950 est bien plus fiable et fonctionne mieux selon divers tests de ce smartphone. Il est conseillé d’utiliser le scanner d’iris intégré au téléphone, beaucoup plus fiable et sécurisé[143].

Certains exemplaires du téléphone affichaient un écran rougeâtre et ont dû être échangés par la firme[144]. Fin , la firme annonce une mise à jour[145].L'autonomie annoncée pourrait être moindre que celle du Galaxy S7[146].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le , il est sacré « smartphone de l’année 2017 » par le Mobile Choice Consumer Awards[147].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans la culture coréenne, le nombre « 4 » porte malheur. En 2013, le Galaxy S4 avait pour la même raison été renommé « GT-i9500 » au lieu de « GT-i9400 ».
  2. Association du grec ancien πέντε, pente (penta–, « cinq ») et de l'anglais « tile » (un « carreau », une « tuile »). « diamond », de l'anglais, littéralement, un « diamant ».
  3. D'après une fuite, l'idée d'un double objectif photo aurait été abandonnée à cause de l'échec des tests pour mettre le capteur d'empreinte digitale sous l'écran.
  4. Il existe d'autres techniques d'autofocus sur smartphone, dont l'autofocus à détection de phase ou encore l'autofocus laser, utilisé sur le Galaxy S21, mais ces méthodes sont moins répandues.
  5. Dans le cas du dual pixel, la mise au point se fait en déplaçant la lentille afin de minimiser la disparité entre les signaux des deux photodiodes d'un même photosite.
  6. La cohérence du cache entre les différents cœurs est assurée par la technologie Samsung Coherent Interconnect, développée en partenariat avec ARM.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Galaxy S8 / S8 Plus : les tailles d’écran se précisent, deux phablettes ! », sur PhonAndroid (consulté le )
  2. « Samsung really needs the Galaxy S8 to be a win. Here are my first impressions », sur USA TODAY (consulté le )
  3. « Samsung Galaxy S8 : présentation le 29 mars à 17 heures - CNET France », sur CNET France, (consulté le )
  4. a et b « Samsung dévoile officiellement le Galaxy S8, qui sera lancé le 21 avril », sur Branchez-vous (consulté le )
  5. (en) Rose Behar, « Samsung Galaxy S8 'Project Dream' rumoured to feature VR-ready 4K display », sur MobileSyrup, (consulté le )
  6. (en-US) Kris Carlon, « Samsung Galaxy S8 codenamed 'Project Dream': 4K display rumored again », sur Android Authority, (consulté le )
  7. (en-US) Ida Torres, « Galaxy S8 model number reportedly skips number 4 due to “tetraphobia” », sur androidcommunity.com, (consulté le )
  8. (en-US) Cosmin Vasile, « Samsung Galaxy S8+ prototype unit features dual-camera lens setup », sur Phone Arena, (consulté le )
  9. (en-US) Rei Padla, « Galaxy S8 prototype images appear showing dual cam setup - Android Community », sur androidcommunity.com, (consulté le )
  10. (en) Rupert Radley, « Galaxy S8 patent filing hints at snazzy dual camera setup », sur Trusted Reviews, (consulté le )
  11. (en-US) Renzo Claros, « Why Samsung Galaxy S8 did not ride with the dual-camera trend », sur ManilaShaker, (consulté le )
  12. (en-US) Omar Sohail, « Galaxy S8 Might Not Sport the Much-Awaited Dual-Camera Setup After All », sur Wccftech, (consulté le )
  13. (en-US) Dominik Bosnjak, « Patent Shows Samsung Galaxy S8 With Physical Home Button », sur Android Headlines, (consulté le )
  14. (en-US) Rei Padla, « Samsung considered a home button for the Galaxy S8 - Android Community », sur androidcommunity.com, (consulté le )
  15. (en) Jungah Lee et Hooyeon Kim, « Samsung Plans All-Screen Design in New Galaxy S8 Phones », Bloomberg.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (en-US) Josh L., « Samsung has started firmware development for the Galaxy S8 », sur SamMobile, (consulté le )
  17. (en-US) Tyler Lee, « Samsung Files Trademark For ‘Galaxy S8’ », sur Ubergizmo, (consulté le )
  18. (en-US) Ben Reid, « Samsung files trademark for Galaxy S8's 'Infinity Display' », sur Phone Arena, (consulté le )
  19. Cassim Ketfi, « Samsung Galaxy Note 7 : de son annonce à sa mort, chronologie d'une catastrophe industrielle », sur Frandroid, (consulté le )
  20. (en) Jethro Mullen et Paula Hancocks, « Galaxy Note 7 crisis: Will Samsung's phones ever be trusted again? », sur CNNMoney, (consulté le )
  21. (en) Jethro Mullen, « Samsung's losses from Galaxy Note 7 disaster keep mounting », sur CNNMoney, (consulté le )
  22. (en) Michael Simon, « Samsung details 8-point battery safety check for all new devices », sur Greenbot, (consulté le )
  23. (en) Bryan Harris, « Samsung looks to Galaxy S8 to win back consumer trust », sur Financial Times, (consulté le )
  24. « Galaxy S8 : Date De Sortie Du Prochaine Smartphone De Samsung Confirmée Par Une Nouvelle Fuite », sur Forbes France, (consulté le )
  25. (en) Jake Smith, « Samsung Galaxy S8: A rumor roundup », sur ZDNet (consulté le )
  26. (en) Antonio Villas-Boas, « 17 rumors we've heard about Samsung's Galaxy S8, one of the biggest smartphones of 2017 », sur Business Insider (consulté le )
  27. (en) Lee Ji-yoon, « Samsung considers ditching flat screen for Galaxy S8 », The Korea Herald,‎ (lire en ligne, consulté le )
  28. Raphaël Grably, « Samsung dévoile le processeur du Galaxy S8, l’Exynos 8895 », sur 01net, (consulté le )
  29. (en-GB) Rik Henderson, « Samsung Galaxy S8 and Galaxy S8 Plus get official FCC certification », sur Pocket-lint, (consulté le )
  30. Paolo Garoscio, « Samsung Galaxy S8 : la date de lancement confirmée », sur Clubic.com, (consulté le )
  31. Jérôme Gianoli, « Trailer officiel du Galaxy S8, Samsung donne rendez-vous le 29 mars prochain », sur GinjFo, (consulté le )
  32. Romain Heuillard, « Samsung officialise les Galaxy S8 et S8+ à l'Unpacked 2017 », sur Frandroid, (consulté le )
  33. Roch Arène, « Samsung Galaxy S8 : présentation le 29 mars à 17 heures », sur CNET France, (consulté le )
  34. (en) Don Reisinger, « Samsung's Galaxy S8 Gets a Production Date (Report) », sur Tom's Guide, (consulté le )
  35. (en) Lee Se-young, « Samsung's production target is 10 million Galaxy S8 phones », sur Business Insider, (consulté le )
  36. (en) Song Jung-a et Tim Bradshaw, « Samsung seeks fresh start with Galaxy S8 », sur Financial Times, (consulté le )
  37. Hans-Georg Kluge, « Samsung Galaxy S8 vs Galaxy S8+ : quelles sont les différences ? », sur NextPit, (consulté le )
  38. Mickaël Bazoge, « Galaxy S8 : les précommandes en France, avec une livraison dès le 20 avril », sur iGeneration, (consulté le )
  39. Cassim Ketfi, « Samsung Galaxy S8 : voici sa date de sortie officielle et son prix en France », sur Frandroid, (consulté le )
  40. Maxime Lancelin-Golbery, « Galaxy S7 : plus de 55 millions de smartphones vendus, carton plein pour Samsung », sur PhonAndroid, (consulté le )
  41. (en-US) Chris Smith, « Teardown concludes Galaxy S8 has a Galaxy Note 7 battery », sur BGR, (consulté le )
  42. « Vue éclatée du Samsung Galaxy S8+ », sur iFixit, (consulté le )
  43. (en) Marco Chiappetta, « Researchers Create New, High Capacity Battery Technology Without Lithium-Ion's Explosive Risks », sur Forbes, (consulté le )
  44. (en-US) Paul Lilly, « Researcher Develops Completely Explosion-Proof Lithium Metal Battery With 2X Power Of Lithium Ion », sur HotHardware, (consulté le )
  45. (en) Carlos Vega, « Will the Galaxy S8 be safe? This is Samsung’s new 8-point battery safety check », sur Digital Trends, (consulté le )
  46. (en) Kristine Mendoza, « Samsung Galaxy S8’s 8-Point Battery Safety Check Ensures It Will Not Explode », sur Science Times, (consulté le )
  47. (en) Fionna Agomuoh, « Is Samsung Galaxy S8 Battery The Same As Galaxy Note 7? », sur International Business Times, (consulté le )
  48. (en) Rishabh Jain, « Samsung Galaxy S8 Battery Survives Slicing, Stabbing And Doesn't Explode, Unlike Note 7 », sur International Business Times, (consulté le )
  49. (en-US) Paul Carroll, « Samsung Galaxy S8 mobile review: High photo potential », sur DXOMARK, (consulté le )
  50. (en-US) Doug Lynch, « Galaxy S8 Active is Official, AT&T Starts Pre-Orders August 8th », sur xda-developers, (consulté le )
  51. Christian D., « Samsung Galaxy S8 Active : déjà une première trace du smartphone renforcé pour l'outdoor », sur Génération-NT, (consulté le )
  52. (en) « Samsung Galaxy S8 Active (2017) Dimensions & Drawings », sur dimensions.com (consulté le )
  53. « Samsung Galaxy S8 Active : le test », sur Tom's Guide, (consulté le )
  54. Henri, « Moins beau, plus costaud : Le Galaxy S8 Active se dévoile en vidéo », sur Journal du Geek, (consulté le )
  55. (en-US) Divyang Makwana, « Samsung Galaxy S8 Active is allegedly spotted, Curved Screen Eliminated », sur MobiGyaan, (consulté le )
  56. Samir Azzemou, « Samsung Galaxy S8 Active : l’Infinity Display dans un châssis renforcé officialisé », sur LesMobiles.com, (consulté le )
  57. (en-US) JC Torres, « Galaxy S8 Active has a plastic screen protector on top of Gorilla Glass », sur SlashGear, (consulté le )
  58. (en) Mark Knapp, « Samsung Galaxy S8 Active review, Camera and Battery Life », sur TechRadar, (consulté le )
  59. (en) « Samsung launches Galaxy S Light Luxury, a cheaper Galaxy S8 with similar flagship features », sur Business Today, (consulté le )
  60. Gaël Weiss, « Samsung annonce le Galaxy S Light Luxury, un Galaxy S8 Lite pour le marché chinois », sur Journal du Geek, (consulté le )
  61. « Galaxy S Light Luxury : la version light plus abordable du Galaxy S8 », sur Génération-NT (consulté le )
  62. Alexandre Schmid, « Galaxy S Light Luxury (S8 Lite) officiel : un Galaxy S8 moins puissant pour 530 euros », sur PhonAndroid, (consulté le )
  63. (en) Thuy Ong, « Samsung’s Galaxy S Light Luxury is a budget S8 for China », sur The Verge, (consulté le )
  64. (en-US) Oliver Cragg, « China-exclusive Galaxy S Light Luxury is the S8 Lite in all but name », sur Android Authority, (consulté le )
  65. Stéphane Ficca, « Samsung Galaxy S Light Luxury, le smartphone milieu de gamme soigné », sur Zone-Numérique, (consulté le )
  66. David, « Le Galaxy S Light Luxury, aka le Galaxy S9 Lite, est officiel ! », sur Fredzone, (consulté le )
  67. « Samsung : un Galaxy S9 Lite en vue », sur Génération-NT (consulté le ).
  68. Romain Heuillard, « 8 différences entre les Samsung Galaxy S8 et S8+ », sur Frandroid, (consulté le )
  69. (en-US) David Pierce, « Samsung Galaxy S8 First Impressions: That Screen, You Guys », Wired,‎ (ISSN 1059-1028, lire en ligne, consulté le )
  70. (en) Cameron Faulkner, « The Samsung Galaxy S8 has the best smartphone screen ever », sur TechRadar, (consulté le )
  71. (en) Simon Hill, « Apple iPhone 7 vs. iPhone 7 Plus: Smartphone specs comparison », sur digitaltrends, (consulté le )
  72. (en) Gordon Kelly, « Google Pixel 2 Vs Pixel 2 XL: What's The Difference? », sur Forbes, (consulté le )
  73. (en-US) Nirave Gondhia, « Samsung Galaxy S7 review », sur Android Authority, (consulté le )
  74. (en) Hitesh Raj Bhagat et Karan Bajaj, « The 18:9 display dilemma: Will the new smartphone screens make our lives easier or do the opposite? », The Economic Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  75. Guilhem Denis, « Galaxy S8 : comment passer la taille de l'écran en mode une main ? », sur Gentside, (consulté le )
  76. Aymeric Guittet, « G6 et Galaxy S8 : adapter les applis au nouveau ratio d'écran », sur Les Numériques, (consulté le )
  77. (en) « Pentile OLEDs: introduction and market status », sur OLED-info, (consulté le )
  78. (en-US) Idrees Patel, « Smartphone Display Technologies & Terminology Explained (OLED, LCD) », sur xda-developers, (consulté le )
  79. Matthieu Lamelot, « Écrans : Samsung va pouvoir dire au revoir au PenTile », sur Tom’s Hardware, (consulté le )
  80. Pierre-Jean Alzieu et Rémi Jacquet, « Labo – Les écrans Amoled PenTile trichent-ils sur leur définition ? », sur Les Numériques, (consulté le )
  81. (en) Joel Hruska, « The Samsung Galaxy S8's display is the best you can buy: DisplayMate - ExtremeTech », sur extremetech.com, (consulté le )
  82. Maxime Lancelin-Golbery, « Galaxy S8 : le meilleur écran jamais intégré sur mobile selon DisplayMate », sur PhonAndroid, (consulté le )
  83. Romain Bonnemaison, « Galaxy S8 : son écran OLED incarne la perfection selon ce test », sur PaperGeek, (consulté le )
  84. « C'est quoi un Espace de couleurs ? sRGB, rec. 2020 (HDR), Adobe RGB, rec. 709 », sur L'Atelier du câble (consulté le )
  85. (en) Alex Dobie, « Surprise: Galaxy S8 has the 'best smartphone display' », sur Android Central, (consulté le )
  86. Bastien Lepine, « Galaxy Note 8 : l'écran OLED est 2 fois plus lumineux que celui de l'iPhone X », sur PhonAndroid, (consulté le )
  87. (en) Karthekayan Iyer, « Samsung Galaxy S8 reportedly has brightest smartphone display at over 1,000 nits: DisplayMate », sur digit, (consulté le )
  88. (en-US) Tercius Bufete, « Sleep Better By Using a Blue Light Filter on Your Phone or Computer », sur Consumer Reports, (consulté le )
  89. (en-US) « Samsung Galaxy S8 review: Essence distilled », sur GSM Arena (consulté le )
  90. Anh Phan, « Voici les Galaxy S8 et Galaxy S8+, les nouveaux fleurons très haut de gamme de Samsung », sur Journal du Geek, (consulté le )
  91. Romain Heuillard, « Mobile HDR Premium : la même expérience visuelle sur mobile que sur TV », sur Frandroid, (consulté le )
  92. (en) Dr Raymond M. Soneira, « Galaxy S8 OLED Display Technology Shoot-Out », sur Display Mate, (consulté le )
  93. (en) Martin R., « Samsung Galaxy S8 detailed screen analysis », sur SamMobile, (consulté le )
  94. (en) Andrew Martonik, « Samsung Galaxy S8 and S8+ specs: Everything you need in a phone today », sur Android Central, (consulté le )
  95. (en-US) Jules Wang, « Samsung gave up on this dual-camera Galaxy S8+ because of fingerprint fail », sur Pocketnow, (consulté le )
  96. (en-US) Asif S., « Samsung is sourcing camera sensors for the Galaxy S8 and S8+ from two vendors », sur SamMobile (consulté le )
  97. (en) Srivatsan Sridhar, « Samsung Galaxy S8 Camera Samples », sur fonearena, (consulté le )
  98. (en) Lars Rehm, « Samsung Galaxy S8 comes with two different camera sensors », sur DPReview, (consulté le )
  99. (en-US) « The New Samsung Galaxy S8 | Infinity Display, Dual-Pixel AF, & 2 Sensors? », sur SLR Lounge, (consulté le )
  100. (en) Michael Zhang, « Samsung's Galaxy S7 Phone is the First with Dual Pixel Auto Focus », sur petapixel.com, (consulté le )
  101. (en) « How does autofocus work on your smartphone? », sur giffgaff, (consulté le )
  102. (en) Abhijith Punnappurath, Abdullah Abuolaim, Mahmoud Afifi et Michael S. Brown, Modeling Defocus-Disparity in Dual-Pixel Sensors, Saint-Louis, États-Unis, Institute of Electrical and Electronics Engineers, 24-26 avril 2020, 12 p. (DOI 10.1109/ICCP48838.2020.9105278, lire en ligne [PDF])
  103. Paul Nicoué, « Comment fonctionne la technologie Dual Pixel AF ? », sur Les Numériques, (consulté le )
  104. Daniel Pascoal, « Samsung Galaxy S8 : 12 mégapixel Dual Pixel », sur Lense, (consulté le )
  105. (en-US) Robert Triggs, « What is PDAF and how does it work? Phase Detection Autofocus explained », sur Android Authority, (consulté le )
  106. (en-US) Robert Triggs, « What is Dual Pixel Autofocus and how does it compare to PDAF? », sur Android Authority, (consulté le )
  107. (en) Michael Zhang, « Samsung's New Dual Pixel Sensor to Help Spread 'Portrait Mode' », sur Petapixel, (consulté le )
  108. (en) Vince Tabora, « The Basics Of Dual Pixel Imaging », sur Medium, (consulté le )
  109. (en-US) Aamir Siddiqui, « Samsung Galaxy S8 Teardown Reveals Front Facing Camera Hardware Features OIS », sur xda-developers, (consulté le )
  110. (en-US) Lars Rehm, « Samsung Galaxy S8 front camera review », sur DXOMARK, (consulté le )
  111. (en) Ryan Smith, « TechInsights Confirms Apple’s A10X SoC Is TSMC 10nm FF; 96.4mm2 Die Size », sur AnandTech, (consulté le )
  112. Omar Belkaab, « Samsung officialise l'Exynos 9 du Galaxy S8 européen », sur Frandroid, (consulté le )
  113. (en) Lucian Armasu, « Samsung's Exynos 8895 To Be First 10nm Chip On The Market », sur Tom's Hardware, (consulté le )
  114. (en) Lorenzo Mari, « What is a FinFET? », sur EEPower, (consulté le )
  115. Raphaël Grably, « Samsung dévoile le processeur du Galaxy S8, l’Exynos 8895 », sur 01net, (consulté le )
  116. (en) Matt Humrick, « Samsung Galaxy S8 Showdown: Exynos 8895 vs. Snapdragon 835, Performance & Battery Life Tested », sur AnandTech, (consulté le )
  117. (en-US) Asif S., « Specs comparison: Samsung Exynos 8895 vs. Qualcomm Snapdragon 835 », sur SamMobile, (consulté le )
  118. David Civera, « Exynos 8895 : premier SoC Samsung en 10 nm, encodage vidéo 4K à 120 Hz ! », sur Tom’s Hardware, (consulté le )
  119. (en) Karthekayan Iyer, « Samsung Exynos 9 8895 adds support for 4K 120fps videos, gigabit LTE modem | Digit », sur digit.in, (consulté le )
  120. « Samsung Exynos 9 8895 adds support for 4K 120fps videos, gigabit LTE modem », sur Info.Shine, (consulté le )
  121. Rod Guillaume, « Samsung Galaxy S8 : le GPU de l'Exynos 8895 deux fois plus puissant que celui du S7 », sur Frandroid, (consulté le )
  122. Roch Arène, « Samsung officialise l'Exynos 8895, le processeur qui devrait animer le Galaxy S8 », sur CNET France, (consulté le )
  123. (en) « Samsung launches Exynos 8895 chipset with a separate processing unit for iris recognition », sur MobileScout, (consulté le )
  124. a b et c « Samsung Galaxy S8 : les derniers détails en fuite », sur ZDNet France (consulté le )
  125. « Le Galaxy S8+ avec 6 Go de RAM est annoncé, mais il n’est pas pour vous », sur Génération-NT (consulté le )
  126. a b et c « Voici les Galaxy S8 et Galaxy S8+, les nouveaux fleurons très haut de gamme de Samsung », sur Journal du Geek, (consulté le )
  127. « Galaxy S8 et S8+ : peu réparables et une batterie qui interroge [MAJ] », sur ZDNet France (consulté le )
  128. « Samsung Galaxy S8 dévoilé ce soir : on sait déjà pratiquement tout », sur LCI (consulté le )
  129. « Samsung Galaxy S8 vs Galaxy S7 : quelle différence ? », sur Stuff (consulté le )
  130. « L’assistant vocal Bixby ne sera pas livré avec le Galaxy S8 [MAJ] », sur ZDNet France (consulté le )
  131. a et b « Galaxy S8 : Boulanger dévoile les caractéristiques et le prix de 809 € » (consulté le )
  132. « Samsung Galaxy S8 : du Bluetooth 5 et une fonction "Dual Audio" » (consulté le )
  133. 01net, « Le Samsung DeX transforme (presque) le Galaxy S8 en PC de bureau », sur 01net (consulté le )
  134. « Every Galaxy S8 comes with a pair of $99 AKG earbuds », sur Engadget (consulté le )
  135. 01net, « Le nouveau smartphone de Microsoft? Une édition spéciale du Samsung Galaxy S8 ! », sur 01net (consulté le )
  136. (en) Matthew Miller, « Samsung removes the physical home button: The Galaxy S8 is better as a result », sur ZDNet (consulté le )
  137. (en-US) « The race to 100%: How screen-to-body ratios changed over the years », sur Android Authority, (consulté le )
  138. Omar Belkaab, « Le Samsung Galaxy S8 se déclinerait en six couleurs — FrAndroid », sur FrAndroid (consulté le )
  139. « Samsung Galaxy S8 : un coloris « Rose Pink » en approche — FrAndroid », sur FrAndroid (consulté le )
  140. « Vers un nouveau format 18:9 de référence pour les écrans de smartphones », sur leparisien.fr, .
  141. 01net, « Les défauts du Samsung Galaxy S8 », sur 01net (consulté le )
  142. « Samsung Galaxy S8 : sa reconnaissance faciale leurrée par une simple photo », sur ZDNet France (consulté le )
  143. « Galaxy S8 : le scanner d’iris plus fiable que le scanner d’empreintes digitales du FBI ? », PhonAndroid,‎ (lire en ligne, consulté le )
  144. david@nextinpact.com, « #LeBrief : le Galaxy S8 voit rouge, de la pub dans les vidéos Twitter, Trainline facilite l’échange » (consulté le )
  145. « Galaxy S8 : une mise à jour pour régler les écrans rouges », sur Clubic.com (consulté le )
  146. « Samsung Galaxy S8 : l’autonomie pourrait être inférieure au Galaxy S7 — CNET France », sur CNET France, (consulté le )
  147. « Le Galaxy S8 est le meilleur smartphone de l’année 2017… selon Mobile Choice Consumer Awards », sur Fredzone (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Le smartphone présenté sur le site de Samsung