Développeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Développeur
Code ROME (France) M1805

En informatique, un développeur[1] (ou analyste programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes d'après un "cahier des charges"[réf. nécessaire] et les met en œuvre dans un (ou plusieurs) langage de programmation.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Selon le dictionnaire de la langue française le Larousse[1] et de l'Office Québécois de la langue Française[2] (mais inconnu du centre national de ressources textuelles et lexicales[3]), le terme « développeur » s'applique en informatique à une personne ou une société qui développe et conçoit des logiciels. Cependant, s'agissant d'une personne nous pouvons distinguer les développeurs par secteurs d'activités, ceux spécialisés dans le métier du logiciel, ou ceux spécifiquement spécialisés dans les métiers de l'Internet[4], et du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) qui compte à lui seul les deux tiers des activités de développeurs sectoriel :

[réf. nécessaire]

Dans la langue française il n'y a pas de mot spécifique aujourd'hui pour parler d'un auteur de logiciel, le terme de développeur sectoriel s'est progressivement imposé.

Contrairement à logiciel, qui a fait son apparition en 1972 pour traduire « software », et qui cohabite encore avec « programme informatique », développeur remplace dans le langage courant l'expression « programmeur informatique »[réf. nécessaire].

Il faut noter la présence dès les années 70 d'une traduction du[5] « true programmer's manifest » sous le nom « manifeste du Vrai Programmeur ». L'usage entre programmeur et développeur a donc varié dans les deux langues. L'allemand possède le mot Programmierer (programmeur).

Il ne faut pas confondre, en français, les termes programmeur et programmateur qui désignent deux métiers différents. Le programmeur est celui qui conçoit les logiciels, alors que le programmateur est celui qui établi la liste des programmes d'une chaîne de télévision ou de radio (Voir sur le Wiktionnaire pour plus de précisions).

Aspects du travail[modifier | modifier le code]

Pour répondre aux besoins d'un client, il établit dans un premier temps un "Dossier d'opportunité" qui détermine les besoins du client en matière d'informatisation et contrôle, poste par poste, la nécessité de l’informatisation (un poste pouvant parfois être plus performant sans informatisation, qu'avec). Il s'agit ici d'une phase cruciale puisqu'il faut non seulement répondre aux besoins présents du client, mais aussi, concevoir un système informatique qui accompagnera le client dans l'évolution de ses activités.

Dans un second temps il développe une solution technique (Hardware) et crée un modèle (analyse organique) du futur logiciel (software) gérant le futur système informatique (s'il n'existe pas).

Il écrit ensuite des lignes de code nécessaires au correct fonctionnement (programmation), participe aux phases d'essais, réalise la documentation technique, s'occupe du suivi et de la maintenance de son produit. Il peut également former les utilisateurs.
Ses responsabilité principales sont :

Le travail d’équipe 
L'équipe projet travaille à la réalisation du logiciel correspondant aux besoins du client.
La conception (design
À partir d’un cahier des charges (software requirement specifications - SRS ou user requirement specifications), le développeur doit définir les spécifications techniques du programme : structure des données, communication entre les modules...
Les tests 
qui servent à détecter les non-conformités et les erreurs (bugs), et la non-régression.
La maintenance 
dans certaines situations, la maintenance est gérée à part du cycle initial de développement.

Plusieurs méthodes de développement existent, mais la méthode la plus ancienne de développement est sûrement celle qu'on appelle Cycle en V[réf. nécessaire]. De nos jours, de plus en plus d'entreprises adoptent toutefois un modèle de développement où l'humain est davantage placé au cœur du processus de production (on parle de Méthodes agiles ou parfois d'Agilité).

Formations et perspectives[modifier | modifier le code]

Les titulaires d'un BTS Services informatiques aux organisations (qui remplace le BTS Informatique de gestion), d'un DUT Informatique, d'un DUT SRC, du TSDI (Technicien Spécialisé en Développement Informatique) ou encore d'un Deust IOSI (informatique et organisation des systèmes informatiques) peuvent devenir développeur puisqu'ils connaissent plusieurs langages de programmation, les outils de développement de logiciels et l'architecture informatique.

Un niveau Bac+4/5 (Miage, Master Pro, écoles d'ingénieurs, Licence pro DA2I, Titre de Concepteur Développeur Informatique, Titre d'Architecte logiciel ) offrent des compétences de génie logiciel et de conduite de projet. Certains développeurs se réorientent parfois pour effectuer un travail de chef de projet en informatique (note : le terme chef est une mauvaise traduction de manager).

L'extrapolation de la demande en développeurs montre qu'elle est très soutenue au moins jusqu'en 2015.

Compétences[modifier | modifier le code]

Un développeur, est avant tout un expert des langages informatiques. Il doit donc maîtriser un ou plusieurs langages ainsi que les concepts attenants (par exemple, le concept d'héritage pour un langage orienté objet).

La connaissance du secteur d'activité dans lequel va être utilisé le logiciel est un atout. Elle permet de mieux saisir les attentes des clients et leur approche du problème.

Bien souvent les connaissances techniques découlent du domaine d'application. Par exemple dans le cadre de programmation Web (en rapport avec l'Internet) les compétences requises sont spécifiques en langages (HTML, CSS, JavaScript, PHP par exemple) et en logiciels (Frontpage ou Dreamweaver par exemple). Dans le multimédia off-line (cédéroms, bornes interactives, etc.) tout en travaillant avec le directeur artistique, le développeur restera le garant des spécificités techniques des divers programmes réalisés par les infographistes. Il lui faudra alors aussi connaître Photoshop, Powerpoint ou bien encore Flash, par exemple.

D'une manière générale, le développeur doit aussi maîtriser l'environnement d'exécution de son programme, que ce soit un système d'exploitation pour un logiciel PC ou un microcontrôleur pour un logiciel embarqué. C'est cet environnement qui impose des contraintes au logiciel (taille mémoire disponible, vitesse de calcul).

Rigueur, sens de la méthode, qualités relationnelles, rapidité d'exécution et facilité de s'adapter à de nouveaux langages sont autant de qualités demandées. Il faut également faire preuve d'autonomie.

Le développeur peut trouver de nombreux endroits et façons de travailler. Il peut être employé par un éditeur de logiciel, une société de services ou même dans une entreprise dont le cœur de métier n'est pas l'informatique (service informatique, par exemple). Il est aussi possible de travailler à son compte, en tant qu'indépendant. Il est à noter que l'essence même du métier rend certainement plus facile qu'ailleurs le travail à distance ou télétravail.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire de la langue Française le Larousse
  2. « Entrée « développeur » », sur Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Développeur » du TLFi, sur le site du CNRTL.
  4. Le portail des métiers de l'Internet
  5. (en) Real Programmer Sur WP-UK avec deux commentaire "The topic of this article may not meet Wikipedia's

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]