Google Fuchsia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuchsia.

Fuchsia
Logo
Capture d'écran de Google Fuchsia.
Capture d'écran de Google Fuchsia.

Plates-formes Architecture ARM et x86-64Voir et modifier les données sur Wikidata
Entreprise /
Développeur
Google
Licence Mixte, incluant Revised BSD, MIT et Apache 2
États des sources Libres
Écrit en C, C++, Dart, Go, LLVM, Python, Rust, script shell et TypeScriptVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web fuchsia.googlesource.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Capture d'écran du noyau Magenta, une partie de Fuchsia.

Fuchsia est un système d'exploitation développé par Google[1]. Contrairement aux précédents systèmes d'exploitation développés par Google tels que Google Chrome OS et Android, qui sont basés sur le noyau Linux, Fuchsia est basé sur un nouveau micro-noyau appelé Zircon[2], dérivé de Little Kernel (LK), qui a été conçu pour les systèmes embarqués et qui est principalement écrit en C[3]. Fuchsia est conçu pour fonctionner sur une multitude d'appareils, y compris les téléphones mobiles et les ordinateurs personnels[4].

Le symbole du système d'exploitation sur le dépôt GitHub est un carré de couleur fuchsia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • GNU Hurd – un micro-noyau multiserveur ;
  • QNX – un système d'exploitation temps réel ressemblant à Unix ;
  • XNU – le noyau macOS et iOS.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rob Prince, « Google is building a new operating system », Business Insider (consulté le 15 août 2016)
  2. (en) « zircon - Git at Google », sur fuchsia.googlesource.com (consulté le 25 juillet 2018)
  3. (en) « Google Is Building A New Operating System From Scratch: 'Fuschia' », Tom's Hardware,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Jon Fingas, « Google's Fuchsia operating system runs on virtually anything », sur Engadget (consulté le 15 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]