Android Auto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Android Auto
Logo
Visuel de l'écran d'accueil Android Auto
Visuel de l'écran d'accueil Android Auto

Famille Android
Langues Français, Anglais
État du projet Actif
Entreprise /
Développeur
Google LLC
Licence Licence propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 3.6.583533-release
Méthode de mise à jour Application compagnon Android Auto sur smartphone et tablette
Environnement de bureau Interface d'Android spécialement conçue pour les systèmes automobiles compatibles
Site web https://www.android.com/intl/fr_fr/auto/

Android Auto est une version du système d'exploitation mobile Android de Google conçue pour s’intégrer dans les tableaux de bord automobile. Elle permet aux smartphones et tablettes fonctionnant avec le système Android d'interagir directement avec le système multimédia du véhicule (typiquement un écran tactile), pour déporter les commandes du smartphone vers le tableau de bord.

Dans un premier temps, les fonctions assurées par ce système concernent la navigation GPS, la lecture de contenus multimédia (musique), les SMS, la téléphonie et la recherche sur Internet. Cependant, à l'instar du système Android, des fonctions peuvent s'ajouter par le biais d'applications.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir utiliser le système, l'utilisateur doit être muni d'un appareil exécutant au minimum Android Lollipop (ou une version plus récente) et disposer d'un véhicule implémentant le système Android Auto.

Il connecte son appareil au véhicule par le biais d'une liaison conjointe câble USB et Bluetooth.

Le tableau de bord sert alors d'écran déporté, l'utilisateur retrouve ses applications et une interface habituelle visant à ne pas le distraire de sa conduite. Cependant, Android Auto va plus loin qu'une simple copie de l'écran du smartphone, en proposant une interface simplifiée mettant en avant les fonctions utiles lors de la conduite. Dans ce sens, on retrouve dans Android Auto la commande vocale de Google, Google Assistant, permettant de simplifier les interactions.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier 2014, Android Auto prend place dans l'Open Automotive Alliance, rassemblant 28 acteurs majeurs des secteurs automobile et des technologies mobiles comme Audi, Renault-Nissan et Nvidia.
  • 25 juin 2014 : Android Auto a été dévoilé à Google I/O 2014.
  • 19 mars 2015 : Android Auto est sorti.
  • Mai 2015 : Hyundai est devenu le premier fabricant à offrir le support Android Auto, le rendant disponible pour la première fois dans la Hyundai Sonata 2015.
  • Novembre 2016 : Google a ajouté la possibilité d'exécuter Android Auto en tant qu'application standard sur un appareil Android.
  • Juillet 2019 : Android Auto a reçu sa première refonte majeure de l'interface utilisateur, qui, entre autres modifications, a apporté pour la première fois un tiroir d'applications à Android Auto. Google a également annoncé que la capacité de l'application d'être utilisée sur un téléphone serait abandonnée au profit du mode de conduite de Google Assistant.
  • Décembre 2020 : Google a annoncé l'extension d'Android Auto à 36 pays supplémentaires en Europe, en Indonésie et plus encore.
  • Avril 2021 : lancement d'Android Auto en Belgique, au Danemark, aux Pays-Bas, en Norvège, au Portugal et en Suède.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Android Auto en utilisation dans une Peugeot 308 II.

Le but d'Android Auto est d'étendre les fonctionnalités d'un appareil mobile Android sur le tableau de bord d'un véhicule équipé d'un écran tactile.

Parmi les principales fonctionnalités prises en charge, on retrouve :

  • Cartographie GPS / Navigation
  • Contrôle de la Musique
  • Téléphonie
  • Composition et lecture de SMS
  • Recherche Web

D'autres fonctions arriveront plus tard, par le biais d'applications. Un kit de développement logiciel Android Auto (SDK) sera bientôt disponible pour les développeurs, comportant des API spécifiques.

De manière générale, Google espère avec ce système homogénéiser l'interface des applications afin de ne pas dérouter le conducteur pendant la conduite. Cela se traduira pour les développeurs par des marges de manœuvre limitées lors de la conception d'applications. Par exemple, le lecteur multimédia possédera à quelques détails près la même interface, quelle que soit l'application utilisée.

Appui sur le matériel de la voiture[modifier | modifier le code]

Avec Android Auto, le dispositif mobile du conducteur aura accès à plusieurs capteurs et entrées de l'automobile[1].

Matériel de la voiture Disponible pour les dispositifs mobile
GPS et antennes de haute qualité GPS Oui
commandes Direction-roue Oui
Son système Oui
Haut-parleurs directionnels Oui
Microphones directionnels Oui
Vitesse des roues Oui
Boussole Oui
Données de la voiture En cours de développement
Antenne mobile Oui

Aspect technique[modifier | modifier le code]

Android Auto ne se veut pas être un système à part entière, dans le sens où il ne pourra certainement pas fonctionner de manière autonome. Il sera donc nécessaire de raccorder son smartphone pour profiter pleinement des fonctionnalités.

De plus, Android Auto ne disposera pas d'un Play Store dédié avec des applications spécifiques. En effet, Google a pris la décision, tout comme dans Android Wear, de permettre aux développeurs d'incorporer dans leurs applications Android standard un module compatible Android Auto. L'application sera donc stockée en grande partie sur le smartphone, qui n'enverra que les informations nécessaires à Android Auto et les développeurs n'auront pas à recréer une application dédiée.

Ce module sera en grande partie constitué d'API (développés par Google) pour assurer une homogénéité graphique au système, et les développeurs n'auront qu'une marge de manœuvre réduite.

Partenariat avec les fabricants de voiture[modifier | modifier le code]

Les fabricants d'automobile qui offrent Android Auto dans leurs voitures sont : Abarth, Acura, Alfa Romeo, Audi, Bentley (bientôt disponible), Buick, BMW, Cadillac, Chevrolet, Chrysler, Dodge, Ferrari, Fiat, Ford, GMC, Genesis, Holden, Honda, Hyundai, Infiniti, Jaguar Land Rover, Jeep, Kia, Lamborghini, Lexus, Lincoln, Mahindra & Mahindra, Maserati,  Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, RAM, Renault, SEAT, Škoda, SsangYong, Subaru, Suzuki, Tata Motors, Toyota, Volkswagen et Volvo[2].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andy Brenner, « Google I/O 2014 - Android Auto: Développeurs, Mettez en marche vos moteurs ! », YouTube, Google, (consulté le )
  2. « Android Auto », sur Android (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]